Le Guichet du Savoir - Consulter le sujet - poisson d'eau douce en .Lombardie

Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > poisson d'eau douce en .Lombardie

poisson d'eau douce en .Lombardie

par duredouce, le 18/07/2018 à 14:48 - 139 visites

je lis dans un récit que les protagonistes vont "pêcher l'agoni" qui sera préparé au beurre et à la sauge.
Quel est ce poisson?

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 19/07/2018 à 11:41

Bonjour,

Il s'agit d'un petit poisson d'eau douce pêché en Italie, qui aurait le goût et l'apparence d'une sardine...

Citer:
AGON. Nom d’un poisson que l’on pêche en abondance dans les lacs de la Guarda et de la Côme, en Italie, et que l’on compare à la sardine pour la grosseur et la saveur. On pense qu’il appartient au genre cyprin, et que ce pourrait bien être l’able.
Il est connu en Italie sous le nom d’agoni ou sardine d’eau douce ; car, quoique les eaux du lac de Guarda soient douces, on trouve à ce poisson un peu du goût de la sardine de mer : au reste, il en a tous les caractères, tant pour les nageoires que pour les ailerons.
Les agons du lac de Côme ne sont guère plus grands qu’une forte sardine ou un célerin ; mais ils ont le ventre un peu plus large. On ne transporte ordinairement cette espèce que jusqu’aux environs de Milan et de Mantoue, les uns secs, les autres en barils, où ils sont confits avec une saumure : il n’y a point, dans ces provinces, de poissons plus communs que les agons.
L’agon se dépouille aisément de ses écailles, qui sont assez grandes, minces et flexibles ; elles sont noirâtres sur le dos, et argentées sur les côtés. On ne sent point de dents dans sa gueule ; il y a sur le dos un petit aileron flexible, deux nageoires derrière les ouïes, et deux sous le ventre : l’aileron de la queue est fendu, et, dit Bélon ; terminé comme un pinceau ; il a des aspérités sous le ventre, depuis l’anus jusqu’à la gorge ; ses yeux sont grands et élevés sur la tête. Cette courte description établit que l’agon tient beaucoup de la sardine, du célerin ou du hareng.

source : Traité général des eaux et forêts, chasses et pêches, composé d'un recueil des reglemens forestiers, dʹun dictionnaire des eaux et forêts, d'un dictionnaire de chasses et d'un dictionnaire des pêches / Jacques-Joseph Baudrillart

Vous en trouverez d'autres descriptions en consultant ces documents :
- Traité des pêches et histoire des poissons / Duhamel du Monceau (page 293 et suivantes)
- Dictionnaire de toutes les espèces de pêches / Duhamel du Monceau (page 3)

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact