Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > L'Histoire de la Galette Complète !

L'Histoire de la Galette Complète !

par Lizenn, le 16/07/2018 à 21:46 - 228 visites

Bonjour, cher Guichet du Savoir,

En tant que breton, une partie non négligeable de mon alimentation est composée de galettes. Déjà parce que c'est bon, et en plus, ben parce que c'est bon.

Cuisinant la traditionnelle préparation au blé noir, et m'armant d'un oeuf, d'une tranche de jambon, et de fromage rapé, une question vient à surgir dans mon esprit alors que le beurre n'est même pas encore fondu, d'où vient la galette complète ?

Je connais un peu l'histoire de la galette, qu'on retrouvait trempée dans du lait ribot où dans du cidre, mais impossible de savoir qui à eu l'idée d'y rajouter du fromage, de l'oeuf et du jambon. J'ai souvenance que la galette était plutôt un plat paysan, qu'on consommait dans les fermes, alors ce mets composé d'eau, et de farine de blé noir, s'est vu garnir ainsi ? Pas moyen de trouver d'information sur internet. Est-ce devenu un plat apprécié par les roi ? Où simplement une recette remise au goût du jour par un cuisinier il y a 50 ans ?

Si vous avez quelque information, sachez que vous satisferiez énormément ma curiosité stomacale !

En vous remerciant d'avance,

Kenavo !

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 17/07/2018 à 16:25

Bonjour,

Nous avons trouvé peu d'information sur l'origine de la "galette complète"...

Voici ce qu'indique Raymonde Charlon dans Crêpes et galettes :

" Les premières galètoires en fonte firent leur apparition au XVème siècle. De taille imposante, elles mesuraient 70 centimètres de diamètre, elles étaient munies d'un anneau qui permettait de les accrocher au mur entre deux usages. Des crêpières s'installèrent alors sur les marchés. Avec un fourneau portable et deux galètoires, elles travaillaient rapidement, étendaient la pâte sur une galètoire, puis retournaient sur l'autre pour terminer sa cuisson. Elles vendaient la galette sèche que les gens mangeaient debout devant leur étal. Ces galettes s'agrémentèrent bientôt de divers ingrédients tels qu'œufs, saucisses ou lard apportés par ceux qui désiraient les consommer garnies. La crêpière faisait cuire ces ingrédients sur le bord de la galètoire avant d'en fourrer la galette. Puis ces femmes se louèrent pour les fêtes ou des mariages, travaillant dès l'aurore pour préparer les énormes "échées" ou piles de galettes qui étaient dévorées avec force beurre salé, pâté, œufs et saucisses. Au moment du dessert, elles mélangeaient un œuf ou deux à la pâte, la parfumait de cannelle ou de fleur d'oranger. La crêpe douce était née. Bientôt, le froment remplaça le sarrasin et le lait entra également dans la composition de la pâte. Mais c'est depuis peu que ces crêpières ont pignon sur rue et proposent aux gens leurs crêpes servies à table, ruisselantes de beurre et fourrées d'une multitude de choses. "

Ces indications ne sont pas très précises. Que signifie "depuis peu" pour l'auteur ?
Plusieurs sites internet indiquent que ce serait dans les années 1950 que les crêperies bretonnes seraient nées et avec elles, la complète...

" La galette est à l’origine un plat en soi, servi sans garniture mais par couple, parfois émiettée dans une bolée de cidre (se dit galette « missé », poêlée au beurre) ou de lait ribot. Depuis les années 1950, la galette est devenue la base d’un plat principal servi en crêperies ou comme en-cas.
La galette est fréquemment garnie de saucisse, viande, poisson, fromage, salade, crudités, etc. Une des garnitures les plus courantes est faite d’emmental râpé, d’une tranche de jambon et d’un œuf, cuits directement sur la galette : on parle alors de galette « complète ».
Une autre spécialité est la galette-saucisse, saucisse grillée roulée dans une galette froide. "
source : Touteslescreperies.fr ou Gastronomiac.com.

L'apparition de la galette complète telle que nous la connaissons aujourd'hui est probablement liée à celle des charcuteries industrielles qui se sont développées au XXe siècle.

N'ayant pas trouvé d'informations plus précises, nous vous conseillons de contacter des musées comme le Musée d'histoire et des traditions de Bretagne ou encore la médiathèque de Rennes qui conservera certainement des ouvrages sur ce sujet.
A noter, la Bibliothèque de Dijon conserve un "fonds Gourmand" important et pourra peut-être vous renseigner.

En attendant, nous pouvons seulement vous affirmer que la galette-saucisse lui était antérieure et fait chanter les supporters de football du stade rennais ! :D



Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact