Le Guichet du Savoir - Consulter le sujet - Esotérisme

Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Esotérisme

Esotérisme

par THOT, le 08/07/2018 à 15:11 - 200 visites

Bonjour à tous


Que signifie équilibre entre matière et esprit en ésotérisme ?

Merci de m'aider.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_civ, le 12/07/2018 à 12:12

Bonjour,

En l’absence de contexte, il nous est hélas difficile de répondre à votre question. Il n’existe en effet pas UN ésotérisme professant une théorie unifiée de la nature des relations entre l’esprit et la matière, mais de nombreux courants ésotériques qui oscillent entre monisme, dualisme et spiritualisme.
Antoine Faivre dans Accès de l’ésotérisme occidental distingue même une voie de l’ésotérisme qui penserait en terme de dualitude :
« Penser en termes de dualitude – selon la belle image de l’arc et de la corde, que propose Wunenburger – c’est refuser d’opposer l’univers psychique et l’univers physique, mais les penser comme deux versants d’un même tout. […] C’est penser que tout, ainsi que l’ésotérisme occidental l’exprime généralement, de diverses manières, prend place dans un ensemble de forces opposées en vivante tension. »

Vous pourrez en savoir plus sur ces différents courants de l’ésotérisme en lisant le livre d’Antoine Faivre, notamment p. 344 et suivantes Le problème des rapports entre esprit et nature et L’ésotérisme, de Pierre A. Riffard.


On retrouve cependant cette idée d’équilibre entre matière et esprit dans plusieurs symboles maçonniques :

- L’équerre et le compas :

« Lorsque qu’une branche du compas est posée sur l’équerre et l’autre dessous, cela signifie qu’il y a parfait équilibre entre matière et esprit. Si les deux sont dessous, la matière domine. Si les deux sont dessus, l’esprit prévaut. »
Extrait de :
Sociétés secrètes. Mythes, réalités, fanstasmes, impostures, de Dominique Labarrière.

En voici l’explication dans le Dictionnaire de la franc-maçonnerie :
« Au grade d’Apprenti, l’Equerre repose sur les deux pointes du Compas, à celui de Compagnon, l’une des deux pointes du Compas chevauche l’Equerre, à celui de Maître, ce sont les deux pointes du Compas qui se superposent à l’Equerre, inversant ainsi la position propre au 1er degré. On peut chercher une explication simple en affirmant qu’au 1er degré, la matière domine encore l’esprit et l’on ne peut demander au néophyte que sincérité et confiance, conséquence naturelle de la droiture et de la rectitude. Au 2e degré, la matière et l’esprit s’équilibrent, le néophyte n’est plus complètement dans les ténèbres et poursuit sa tâche avec sincérité et discernement, tandis qu’au 3e grade, l’esprit survole la matière, la transcende et le Maçon travaille avec discernement et justice.
Sur un autre plan, cette succession peut se comprendre comme les relations entre l’Equerre, associée traditionnellement au carré, au quaternaire, aux quatre éléments de la matière, tandis que le Compas est associé au ciel et à l’esprit. On retrouve ce symbolisme cosmique non seulement chez les Occidentaux, mais encore chez les Chinois. Le Maître est dit se trouver « entre l’Equerre et le Compas », autrement dit « entre ciel et terre ». On y voit donc paraître un symbolisme complémentaire : celui de l’atteinte par l’initié d’un état d’équilibre entre les deux opposants et composants – spirituels et matériels – de l’être humain. »

- La Pierre Cubique à Pointe :

« L’artisan travaille et modèle la matière jusqu'à la perfection. La perfection naît ici d’une vision inspirée que l’on réalise. La réalisation de la vision « directrice » (qui peut être un modèle, un abaque, un plan, une Loi) va s’inscrire dans la matière. La réalisation sera alors conjonction harmonieuse de la matière et de l’esprit.[…]
Le chemin du maçon est « borné » par trois pierres, la pierre brute, la pierre cubique, la pierre cubique à pointe.
Plus on avance sur le chemin plus le niveau de conscience du maçon est élevé, il est donc logique que la pierre tende dans sa forme jusqu'à la perfection, et qu’elle rejoigne les limites de celle-ci soit la sublimation de la forme.
La perfection dans l’ordre artisanal est la conjonction de la substance et de l’essence qui donnera une forme « harmonieuse ». L’harmonie, quelque soit le domaine, nous transporte et nous ravie, elle est donc symboliquement une habile rencontre de la terre et du ciel. »
Nous vous invitons à lire l’intégralité de l’article sur le blog Ecossais de Saint-Jean

- L’Etoile à cinq branches

On peut penser qu’au vu de la dimension spirituelle bien présente dans les divers courants de l’ésotérisme, cette image de l’équilibre entre l’esprit et la matière est bien de façon générale le symbole de l’union du Ciel et de la Terre et une étape vers l’accession au divin ou à la transcendance, à la pleine réalisation spirituelle de l’homme (qui souhaite s’initier du moins).

En espérant avoir répondu, au moins partiellement, à votre question, nous vous souhaitons de bonnes lectures !
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact