Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > carte postale tour Eiffel

carte postale tour Eiffel

par angers15, le 23/06/2018 à 17:00 - 352 visites

Bonjour,
- J'aurais besoin de savoir combien coûtait une carte postale dite "Libonis", comprenant une gravure de la tour Eiffel, vendue aux différents étages de la tour pendant l'Exposition universelle de 1889.
- Etait-elle vendue déjà timbrée ou fallait-il acheter le timbre à part, comme de nos jours, et le coller soi-même sur la carte ?
- Etait-elle vendue dans des boutiques, aux différents étages, ou par des vendeurs ambulants ?
Merci beaucoup pour vos réponses.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 26/06/2018 à 11:26

Bonjour,

Nous n'avons pas trouvé d'informations fiables qui nous auraient permis de répondre à l'ensemble de vos questions.
Nous vous laissons toutefois consulter ces différents articles de presse datant de l'été 1889 abordant ce sujet :

Citer:
" On va installer, au troisième étage de la tour Eiffel, une boite aux lettres, dont les levées seront faites régulièrement deux fois par jour.
Les cartes postales vendues à trois cents mètres porteront une indication établissant qu'elles sont mises à la poste sur la troisième plate-forme de la tour Eiffel.
On peut être certain que les levées seront abondantes.
Une table sera placée à ce même étage et réservée spécialement à la correspondance.
Une autre boite est installée dans le pavillon du Figaro. "
source : Le Figaro du 19 juillet 1889

" On vient de poser au deuxième étage de la tour deux boîtes aux lettres où les visiteurs peuvent, dès aujourd'hui, jeter leur correspondance. La dernière levée, faite par les soins de l'administration de la tour, aura lieu à cinq heures du soir.
Dans quelques jours, le public trouvera à toutes les plates-formes des cartes postales spéciales portant un timbre de la tour. "
source : Le Temps - 21 juillet 1889

" On va installer, au troisième étage de la Tour Eiffel, une boite aux lettres dont les levées seront faites régulièrement deux fois par jour.
Les cartes-postales vendues à trois cents mètres porteront une indication établissant qu'elles sont mises à la poste sur la troisième plate-forme de la Tour.
Une table sera placée à cet étage et réservée spécialement à la correspondance.
Cette mesure originale est appelée à un immense succès, étant donné le nombre des provinciaux qui ne voudront pas manquer cette occasion unique de faire savoir à leurs compatriotes qu'ils ont fait l'ascension totale de laTour Eiffel nous entendons d'ici, lors des dernières embrassades, sur le quai d'embarquement, les émules de Tartarin crier à pleins poumons à Ieurs parents et à leurs amis « Ze vous écrirai du haut de la Tour »
source : Le petit Parisien - 22 juillet

" La tour Eiffel, qui est le grand succès de l'Exposition, est chaque jour l'objet d'améliorations nouvelles dans ses différents services.
Il y a eu d'abord la création si curieuse du Figaro de la Tour, et des médailles de bronze, d'or et d'argent qui ont un si vif succès auprès des ascensionnistes. Ce sont les deux certificats matériels des ascensions.
On a installé ensuite un service postal à tous les étages de la Tour, des boîtes aux lettres ont été placées jusqu'à la troisième plate-forme et, chaque jour, six mille cartes postales sont envoyées par le public.
On va faire mieux encore et, au dernier étage, on va créer un bureau télégraphique. On pourra donc envoyer, du haut de la Tour, des dépêches dans tous les pays du monde. "
source : Le Figaro du 27 août 1889

" L'action de la tour Eiffel monte à 795 et la part bénéficiaire à 500. Les recettes de la tour sont absolument fantastiques. 'Les trois journées de vendredi, samedi et dimanche ont donné 160,000 fr. Lundi, malgré la pluie et l'orage, on a encaissé 31,000 fr.; mardi, 44,000 fr.; mercredi, 36,000 fr.; jeudi, 49.000 fr. On sait que l'administration des postes et télégraphes a installé un bureau sur la première plate-forme, d'où les ascensionnistes peuvent envoyer des cartes postales dûment timbrées de la tour, à leurs amis de la province et de l'Etranger. Ces cartes font fureur. Savez- vous combien il en est expédié par jour Cinq mille ! Ce simple détail donne une idée de la faveur dont jouit la tour Eiffel, faveur qui survivra certainement à l'Exposition. "
source : Le matin - 24 août 1889


Le coût d'une carte postale semble avoir été de 10 centimes :
- Paris, sa vie et ses plaisirs : guide à l'exposition universelle
- Guide général des étrangers et voyageurs à l'Exposition universelle


Voici quelques extraits de sites internet qui pourront vous intéresser. Sur les photos des premières cartes postales émises de la Tour Eiffel, on peut voir que le timbre a été collé à la main :

" En 1889, parut la première série de cartes touristiques illustrées de France. Il s’agit de cinq cartes, dessinées par Léon-Charles Libonis pour l’Exposition universelle de 1889,dont le clou était la tour Eiffel toute neuve.
Les cartes étaient imprimées sur les presses du journal le Figaro, au pied de la tour. Les cartes les plus connues sont celles qui représentent le monument dans son entier (30). Elles valent environ 1000 F, avec légère plus-value pour les exemplaires avec oblitération temporaire de l’exposition (31). Les trois autres Libonis sont beaucoup plus rares : le premier étage de la tour (32), les ascenseurs (33), le palais du Trocadéro vu d’en haut (34). Ces trois modèles cotent de 2000 à 2500 F.
Le succès de ces Libonis fut énorme.
On en tira probablement quelques 300 000 exemplaires. Avec elles, la carte postale sortait de la préhistoire pour entrer dans l’âge d’or. Un âge qui dure encore."
Paru dans Timbroscopie n° 67 – Mars 1990 "
source : Timbresmag : Quand la Poste se met en cartes

" A l’occasion de l’exposition internationale de Paris en 1889, apparaît la première carte postale illustrée française. Cette carte a pour thème la tour Eiffel, qui vient d’être achevée. Ces cartes sont signées par le graveur Léon-Charles Libonis (1847-1901), qui a certainement pris comme modèle des photographies de la société A. L. Neurdein (né en 1840). D’un format 9 x 14, cette carte comporte, au recto, une reproduction de la tour Eiffel et au verso, l’oblitération officielle de "l’Exposition universelle de 1889" sur le timbre, avec un cachet privé à ses côtés ainsi que la mention carte postale. Elle est émise deux mois après son inauguration, à l’occasion de l’exposition universelle de 1889.
Parmi les divers cachets privés, notons l’existence du "2ème étage de la tour Eiffel" et celle du "Sommet de la tour Eiffel". De ce dernier cachet, il existe différents modèles de couleurs différentes : noir, violet, rouge.
M. Dino Matto, touriste florentin, écrit en juin 1889 au Figaro pour exprimer sa déception de n’avoir pu, lors de sa visite à la tour Eiffel, envoyer une carte postale, ni trouver une boîte aux lettres à aucun des trois étages. Le Figaro publie le 1er Juillet 1889, sa lettre ainsi que la réponse de la société gérante de la tour. Celle ci précise que des mesures vont être prises rapidement pour que la tour Eiffel soit mieux approvisionnée en carte "Libonis" et que des boîtes aux lettres soient installées à chaque étage. "
source : Colombes philatellie : La premiere carte postale illustrée Française. version pdf

Nous n'avons pas pu retrouver cet article car Le Figaro de la Tour n'est malheureusement pas numérisé sur Gallica. Voici ce qui est ensuite indiqué dans ce guide datant de 1893 :

" Par les soins d'employés spéciaux, les lettres et cartes postales déposées dans les boites aux lettres de la Tour par les visiteurs sont expédiées par tous les courriers postaux de chaque jour.
Les boites aux lettres sont installées à tous les étages et les visiteurs peuvent se procurer les cartes postales dans tous les kiosques de vente. "
source : Guide officiel de la Tour Eiffel / [avant-propos de Jules Simon] 1893

Ce document précise qu'il fallait deux employés pour coller les timbres : Association philatélique de Boulogne-Billancourt : Courriers de la Tour Eiffel.

Bonne journée.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact