Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Roman se déroulant au fin XIXeme sur la contrefaçon

Roman se déroulant au fin XIXeme sur la contrefaçon

par BohemianSon, le 18/06/2018 à 22:50 - 354 visites

Bonjour,

je cherche le titre de ce roman. L'histoire commence avec un jeune paysan qui découvre en lui un talent de dessinateur ce qui lui permet de contrefaire des billets de banques. Il s'échappe de son village et j'oublie ce qu'il devient mais il me semble qu'il use de ses talents pour monter dans l'aristocratie.

Je sais qu'il a un ami docteur et qu'à un moment il se retrouve en duel face à une personne qu'il a arnaqué (pas 100% sûr de la cause du duel parcontre).

Enfin, vers la fin, alors qu'il est connu pour son crime et que tout s'écroule autour de lui, il essaie (ou est forcé) de se pendre mais se rend compte qu'il est trop lâche pour confronter la mort.

Voilà, c'est un livre que j'ai lu au collège donc je ne me souviens pas de plus de détails que ça si ce n'est la couverture qui est le tableau "Homme au balcon" de Caillebotte (celui où l'Homme est dos au spectateur) et que le titre comporte le nom du protagoniste, un nom familier il me semble.

Je tiens à préciser qu'il ne s'agit pas de "Bel-ami" ou de "Le Rouge et le noir".

Merci pour votre aide.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_litt, le 21/06/2018 à 10:47

Bonjour,

Grâce aux nombreux détails fournis dans votre question, nous avons pu mener l’enquête à bien pour retrouver votre roman mystère :

Nous pensons qu’il s’agit du roman d’Alexandre Dumas, Gabriel Lambert, Le bagnard de l’opéra.

En voici la présentation proposée par les éditions Gallimard :

Qui est Gabriel Lambert?
Dans ce court roman, écrit à la même époque que les Trois Mousquetaires, six narrateurs se relaient pour raconter la vie de ce paysan monté à Paris, devenu homme du monde, puis faux monnayeur, qui finira au bagne de Toulon.
Tous les témoignages sont à charge : le héros est un anti-héros, antithèse des figures courageuses qui peuplent les romans de Dumas.
Derrière le personnage se cache un certain Henry de Falerne, que l’auteur a connu. Surtout, se cache Dumas lui-même : il y a bien des points communs entre créateur et créature, entre ces deux jeunes provinciaux qui ne supportent pas leur pauvreté et partagent le même talent, celui de l’écriture.

Ainsi que le résumé de l’histoire recueilli sur le site web dédié à l’auteur Alexandre Dumas :

Séjournant à Toulon en 1835, l'auteur croise un forçat dont le visage lui est familier. La véritable identité de cet homme, Gabriel Lambert, lui est inconnue. Et pourtant, lorsque celui-ci se présente sous un autre nom, celui du vicomte Henri de Faverne, ses souvenirs lui reviennent: il fut naguère le témoin d'un duel opposant le dit vicomte à l'un de ses amis ayant mis en cause sa prétendue noblesse. De retour à paris, Dumas retrouve le docteur Fabien qui soigna Faverne à l'issue du duel où il fut blessé et retranscrit alors le journal de ce dernier.

Le médecin, qui soigne son patient, devine peu à peu qu'un lourd secret pèse sur la conscience de ce dernier et qu'il n'est sans doute pas celui qu'il prétend être. Il apprend ainsi que le jeune homme a eu un enfant d'une brève liaison avec une jeune paysanne, Marie, et qu'il a abandonné celle-ci dans l'espoir de conclure une riche union.

Marie, ayant retrouvé celui qu'elle aime, tente de le rejoindre à Paris mais, rejetée, elle confie au docteur, que le vicomte de Faverne n'est autre que Gabriel Lambert, paysan de son état, lâche et paresseux, qui a choisi la facilité pour devenir riche. Jouissant d'un don fantastique de copiste, le jeune homme est devenu faussaire et faux monnayeur.

Arrêté, condamné à mort, Gabriel, terrifié à l'idée de mourir, supplie le docteur d'obtenir sa grâce. Il voit sa peine commuée en détention à perpétuité et est envoyé au bagne de Toulon. Ne pouvant supporter ses conditions de détention, il songe alors au suicide mais demeure lâche devant la mort: il faudra l'intervention de son compagnon de chaîne, Rossignol, qui l'aide à se pendre.

Enfin, retrouvez, en pièce-jointe, la couverture de l’édition précédente (où l’on retrouve le fameux Homme au balcon de Caillebotte).


En espérant qu’il s’agisse bien du roman recherché : les différents éléments, en tous cas, semblent coïncider…


Bonne journée !

Pièces jointes:

Description du fichier: couverture du roman d'Alexandre Dumas, Gabriel Lambert.
gabriel Lambert.jpg
gabriel Lambert.jpg [ 4.92 Kio | Consulté 287 fois ]
  • 2 votes

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact