Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Laïcité théâtre

Laïcité théâtre

par GUEDALIA, le 05/06/2018 à 16:02 - 931 visites

Merci pour votre première réponse! Je n’zi Pas été claire, pardonnez moi, je recherche d’avantage des textes littéraires ( theatre, narratifs, poésie) que Des essais. Là dessus, j’ai déjà la matière.
Bien à vous.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_litt, le 06/06/2018 à 14:41

Réponse du département Langues et Littératures :

sans doute, faut-il dans un premier temps bien circonscrire votre problématique et nous vous encourageons vivement à lire l’essai de Philippe Portier qui revient en une pensée claire et synthétique sur cette notion de laïcité bien malmenée ces dernières années et dans une approche plutôt socio-historique.
Nous y apprenons notamment que la laïcité connait ses premières ébauches à travers la pensée d’intellectuels comme Montaigne ou Michel de L’Hospital, dès le 16ème siècle, lors des guerres de religion entre protestants et catholiques.

N’hésitez pas non plus à poursuivre vos pérégrinations laïques en vous frottant au très inspiré Dictionnaire amoureux de la laïcité.

Continuons notre voyage, plus littéraire cette fois-ci : le siècle des Lumières constitue bien entendu un vivier d’auteurs qui ont pensé et défendu les notions de liberté, de tolérance et d’égalité. A ce titre, ainsi que le rappelle André Magnan, Voltaire peut être considéré comme un précurseur de la laïcité : « Inspirateur et précurseur des notions de tolérance et des principes de laïcité, Voltaire a fait de la littérature et de la connaissance une arme face à toutes les formes de fanatisme », nous dit cet éminent spécialiste de l’œuvre de Voltaire. Lire et relire Voltaire paraît donc une excellente entrée en matière !

Au XIXème siècle, Les Misérables fournissent à Victor Hugo l’occasion de dénoncer le pouvoir du religieux dans le domaine public. On retiendra particulièrement le début du chapitre III du livre septième des Misérables (tome II). Dans ce passage précisément, le romancier en vient à dénoncer le fanatisme religieux qui prend sa source dans le primat donné au passé (un article signé Nadia Fartas revient du reste sur cet aspect de l’œuvre de Hugo : « Victor Hugo et l’œil de l’État laïque »).

Bien plus proche de nous, l’académicienne Danièle Sallenave revient sur sa formation intellectuelle en interrogeant son passé dans un beau texte sorti récemment intitulé L’églantine et le muguet : ce livre, nous dit-elle, est un récit de voyage. Le voyage que j'ai fait dans ma région natale, l'Ouest conservateur et clérical de l'Anjou, pour retrouver ce qui caractérisait l'éducation républicaine que j'y ai reçue, de parents instituteurs, au milieu du siècle dernier. C'est une certaine idée de la république, forgée au XIXe siècle dans la retombée des révolutions, la contre-offensive catholique et les débuts de l'expansion coloniale. En revisitant les lieux familiers à mon enfance, en explorant leur histoire, j'ai vu renaître les personnages et les grands moments de cette république guerrière. Ses symboles, son école dressée contre le pouvoir de l'Eglise et des châteaux. Ses idéaux de justice, d'émancipation. Son combat pour le progrès. Mais aussi ses limites, et ses aveuglements.

Dans une démarche quelque peu similaire, Mona Ozouz, très grande historienne française, avait également commis un très beau texte en 2009 intitulé Composition française qui interrogeait la difficulté de concilier les valeurs de l'école et celles de l'Eglise et de la maison.

Plus polémique enfin, le dernier roman de Michel Houellebecq, Soumission, évoque à sa façon la question de la laïcité. Rappelez-vous ce que disait son auteur lors de la parution de son roman : aujourd'hui, l'athéisme est mort, la laïcité est morte, la République est morte. Et d’enfoncer le clou : il me paraît difficile de nier, aujourd'hui, un puissant retour du religieux. A vous bien sûr d’apprécier (ou non) cette politique-fiction qui voit le chef d'un parti musulman accéder au pouvoir dans la France de 2022.

Bonnes lectures !

Réponse de GUEDALIA

par GUEDALIA, le 06/06/2018 à 14:48

Mille merci à vous!!!
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact