Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > COMPAS RAISON

COMPAS RAISON

par balaz, le 27/05/2018 à 16:11 - 674 visites

j'aimerais savoir s'il existe des ouvrages décryptant l'oeuvre située dans le square Compas Raison sur le plateau de la duchère.Merci de votre réponse.Odile Balaz

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 29/05/2018 à 11:18

Réponse de la Documentation régionale

Cette œuvre a une histoire particulière, puisqu’elle est issue du « Grand compas », un ensemble sculpture-fontaine de Serge Boyer installé sur la place de la République à Lyon en 1976-1977 et démonté en 1993. Une partie des éléments du Grand compas est alors installée à la Duchère : il s’agit d’une recomposition par l’artiste lui-même, Serge Boyer agençant de manière inédite des morceaux de l’ancienne scupture et gravant des symboles dans les blocs de granit, ce qui donne naissance à une œuvre nouvelle, baptisée « Esplanade de la Compas-Raison » en clin d’œil à son origine.
Vous trouverez sur Photographes en Rhône-Alpes des photographies de l’Esplanade de la Compas-Raison accompagnées d’un historique et de quelques pistes d’interprétation de l’œuvre.
Vous y trouverez aussi des photos de l’œuvre primitive.
Vous pouvez aussi consulter le site web de Serge et Fabienne Boyer, qui présente leurs œuvres lyonnaises :

Voir aussi : L’art public dans le Grand Lyon, de l’après-guerre à nos jours, rapporté à l’histoire urbaine : périodisation, commandes, perspectives, Orianne Privault, étude sous la direction de M. Christian Sozzi, (Agence d’urbanisme pour le développement de l’agglomération Lyonnaise), 2011-2012

Les ouvrages sur la sculpture à Lyon que nous possédons à la bibliothèque sont assez synthétiques et ne proposent pas de décryptage de l’œuvre dans sa version actuelle.
Dans L’art contemporain dans les espaces publics 1978-2008 on peut lire, à propos de celle de 1977 : "La sculpture en granit rose d’Espagne regroupe deux fontaines et diverses sculptures, assemblées selon la volonté du sculpteur afin d’évoquer un certain nombre de symboles ésotériques ou maçonniques (le Grand Compas, la Clef, la Table, le Pont, le Pilon) par un jeu de proportions et de nombres. Le monument utilise en particulier 108 pierres, toutes monolithiques, de même que le corps humain possède 108 os.". A propos de la nouvelle forme installée à la Duchère : " Une partie seulement de la sculpture primitive sera réutilisée. "
Ponctuations statue sculpture de Daniel Buren, paru en 1980, évoque brièvement le sens de l’œuvre première : « L’auteur a voulu évoquer par la pierre un certain nombre de symboles ésotériques ».
Pour plus de détails sur celle-ci, vous pouvez consulter Le monument public français : l'exemple de Lyon de Gilbert Gardes, paru en 1986.

Pour en savoir plus sur la version inaugurée à la Duchère en 1996, il faudra vous tourner vers la presse. Certains articles ont été référencés dans la base Dossiers de presse de la bibliothèque municipale de Lyon (1993-2013). Ceux qui vous intéresseront, parus entre 1993 et 1998, sont consultables sous forme numérisée sur les postes informatiques de la bibliothèque :
Lyon 9e : La Duchère : le jardin de pierre rose du sculpteur Serge Boyer/L'origine de compas-raison, Stéphanie PARRIAUX, Petites affiches lyonnaises, 01/08/1998
Jardin : un ésotérisme syncrétique autour de la sculpture de Serge Boyer à La Duchère, Nelly GABRIEL, Lyon Figaro, 03/12/1996
La Duchère : un jardin philosophique de prix signé serge Boyer : l'esplanade de la Compas-raison a été inauguré, Pierre AOUIZERATE, Le Progrès, 02/12/1996
Lyon 9e : L'art , la poésie et le jeu autour de la sculpture de Serge Boyer, Le Progrès, 02/03/1996
Urbanisme Lyon 2e : la sculpture de Serge Boyer installée place de la République pourrait être déplacée : Histoire d'eau, Aline Duret, Le Progrès, 20/01/1993

Vous trouverez sur Europresse d’autres articles parus dans le Progrès à partir de 1997 (voir par exemple Esplanade Compas-Raison : le jardin dont les fleurs sont des pierres, Le Progrès, jeudi 14 octobre 2004), mais aucun d’eux ne livre tous les secrets de cette installation. On y apprend cependant que Serge Boyer a donné à plusieurs reprises des conférences sur cette œuvre. Vous pourriez le contacter directement pour en savoir plus.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact