Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Puylata

Puylata

par Pierre Lortet, le 21/05/2018 à 12:06 - 517 visites

Que sait-on du sieur Puylata (neveu ou gendre ? d'Ottavio Mey) ? Quel est son rapport avec la maison Pilata sise montée St-Barthélémy, vendue aux maristes par le Dr Pierre Lortet vers 1837 ?
Merci pour vos réponses.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 22/05/2018 à 16:13

Réponse de la Documentation régionale

Bonjour,

Sieur Puylata, prénommé Guillaume était le neveu légataire d’Ottavio Mey, un marchand lyonnais d’origine florentine, qui fit fortune au XVIIe siècle grâce à un procédé de fabrication de soie. Ce dernier fit notamment construire la maison des champs à Saint Genis laval (aujourd’hui Institut de formation aux carrières de santé Centre hospitalier Lyon-Sud) ainsi que la Maison Puylata montée Saint-Barthélémy dans le 5e arrondissement, qui fait l’objet de votre question.

Vers 1670, Octavio May fait construire un bâtiment parallèle à la montée des Carmes puis ajoute une aile perpendiculaire en récupérant les éléments d’une chapelle Saint-Bathélémy alors détruite.

En 1690, Guillaume Puylata, son neveu et /ou gendre, aménage une terrasse sur une partie louée aux Ursulines qui domine un jardin. Ce fonds Puylata est acquis en 1763 par la famille Lortet. Le 9 mai 1837, Pierre Lortet, médecin, vend les bâtiments de cette partie à des frères et des prêtres appartenant tous à un groupement religieux qui avait fait acte de naissance officiel le 24 septembre précédent sous le nom de Société de Marie. Le supérieur de ces Maristes s’y installe en 1839 ; il en fait la maison mère de la congrégation jusqu’à l’expulsion des religieux en novembre 1880. Une société civile est créée par laquelle la propriété des bâtiments. Le collège ouvre et passera de 5 élèves à 134 en 1901. Aux bâtiments de Puylata s’ajoutent des acquisitions et des aménagements successifs qui permettent d’accueillir les classes au 6, montée Saint-Barthélemy en 1896 puis d’autres au 4, vers 1908. Cette dernière deviendra l’entrée principale du collège. Des cours de récréation apparaissent ; une première chapelle est aménagée vers 1896 dans l’immeuble du 4, puis la grande chapelle de Saint-Paul est bâtie et inaugurée en 1922. Cette grande chapelle sera coupée en 2 en 1974 par l’architecte Georges Adilon. Le site sera par la suite augmenté de nouveaux bâtiments et de cours pour accueillir des classes préparatoires. Ce sera la dernière œuvre signée de Georges Adilon et réalisée par sa fille, Marie.

Sources :
- Sainte-Marie Lyon, une école enracinée, 2013, p.24-25 Saint Paul
- La maison des champs d’Octavio Mey


En complément, sur le site internet de l’établissement des Maristes, vous trouverez un historique des bâtiments et les biographies d’Octavio Mey et de Guillaume Puylata : Les sites à travers les ages
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact