Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Lavage voiture

Lavage voiture

par djinn illiberis, le 19/05/2018 à 17:23 - 498 visites

Bonjour
Est-ce que les lavages de voiture, du type l'éléphant bleu en self-service, utilisent de l'eau du réseau potable ? Et, même si ce n'est pas le cas, sont-ils exemptés des restrictions d'eau, en été par exemple ?
Merci

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 23/05/2018 à 12:04

En guise de préambule, nous vous renvoyons vers un document établi par agences de l’eau et qui détaille à la fois le circuit de l’eau et les mécanismes nécessaires à l’obtention de l’eau potable.

Ceci étant dit la plateforme franceenvironnement.com explique le fonctionnement des stations de lavage et rappelle que « Les eaux de lavage sont principalement polluées par des détergents, des matières en suspension comme l'huile, des lubrifiants, des micro-organismes ou des métaux lourds. Il est nécessaire de les traiter spécifiquement avant de les rejeter ou de les réutiliser, afin de limiter tout risque de pollution. Il existe des systèmes de traitement spécifique des eaux de lavage, principalement utilisés dans les stations de lavage automobile. Ces installations permettent une dépollution et une remise à disposition immédiate de l'eau, ce qui constitue une qualité majeure dans l'optique du respect de l'environnement : l'eau est utilisée « en boucle ». Ce principe est également économique pour ses utilisateurs car il ne nécessite pas d'apport régulier en eau « nouvelle ».

Le site observatoiredelafranchise.fr mentionne pour l’une de ces stations-services que « l’ensemble des installations fonctionnent de manière à recycler les eaux usées, et à les remettre dans le circuit afin d’économiser les pertes. Chaque station de lavage est une véritable station de traitement miniaturisée, chose impossible à réaliser pour les personnes lavant leur véhicule à leur domicile ».

D’autres sites reprennent ces informations dont vedura.fr ou latribuneauto.colm qui précise que « les résidus issus des eaux de lavage sont traités. Les hydrocarbures sont récupérés dans un séparateur puis traités. Les autres résidus sont collectés puis revalorisés ou détruits. Les eaux dépolluées sont ensuite acheminées dans les centres spécialisés. »

Enfin, leparticulier.lefigaro.fr pose la question de savoir si les stations de lavage sont moins polluantes ?
Les stations de lavage moins polluantes ?
« Depuis l’entrée en vigueur de la loi sur l’eau (n° 92-3 du 3.1.92), les stations de lavage ont l’obligation de rétablir une qualité sanitaire et écologique compatible avec le milieu naturel. Les plus récentes possèdent donc toutes un dispositif de traitement des eaux usées ; généralement, un système de séparation des boues et des hydrocarbures. Les stations les plus anciennes s’équipent progressivement afin de se mettre en conformité avec la réglementation ».

Pour répondre à votre deuxième question, sachez que les préfets n’hésitent pas à interdire le lavage autiomatique des voitures en cas de sécheresse.

Ainsi le site du Ministère de la transition écologique et solidaire indique les mesures de restriction des préfets:

« Les seuils entraînant des mesures de restriction sont définis au niveau local par les préfets. Ce qui facilite la réaction en situation de crise, et permet la transparence et la concertation entre les différents usagers d’un même bassin.
Les arrêtés sécheresse ne peuvent être prescrits que pour une durée limitée, sur un périmètre déterminé. Ils doivent assurer l’exercice des usages prioritaires, plus particulièrement la santé, la sécurité civile, l’approvisionnement en eau potable et la préservation des écosystèmes aquatiques
Le seuils et leurs conséquences pour les acteurs
Quatre niveaux de limitation ont été définis : vigilance, alerte, crise, crise renforcée.
Les mesures de limitation des prélèvements sont progressives et adaptées aux différents usagers :
• Usages domestiques : sensibilisation, puis limitation de plus en plus forte des prélèvements pour l’arrosage des pelouses, des espaces verts, le lavage des voitures, le remplissage des piscines jusqu’à l’interdiction totale de ce type d’utilisation (hors usage eau potable). »

Sur site propluvia vous pouvez consulter les arrêtés de restriction d’eau
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact