Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Origine bouchons lyonnais

Origine bouchons lyonnais

par analav_69, le 12/05/2018 à 11:58 - 685 visites

Bonjour,

J'aimerais connaître l'origine du terme "bouchon lyonnais", qui semble controversée. Merci!

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 14/05/2018 à 14:50

Bonjour,

Il sera difficile de vous répondre car comme le souligne Le dico de Lyon « Ce terme désignant un lieu de restauration typiquement lyonnais a des origines aussi discutées que ne l’est sa propre définition. Selon toute probabilité, le nom de bouchon proviendrait du bouchon de paille que l’on trouvait devant chaque établissement de restauration afin de bouchonner (brosser et nettoyer) son cheval. Mais le terme bouchon pourrait aussi venir du fait que les bouchons suspendaient à leur porte une botte de rameaux, en forme de boule, comme une enseigne ou du bouchon de bouteille que l’on faisait sauter dans les porte-pots qui sont à l’origine des bouchons. Car le bouchon est le digne descendant du porte-pot, lieu où l’on venait étancher sa soif… «

Dans le Dictionnaire Historique de la langue française par Alain Rey, le terme « bouchon » est dérivé de l’ancien français bousche « poignée de paille faisceau de branchage » (…) par spécialisation de fonction, bouchon désigne le rameau de feuillages suspendu au-dessus d’un porte comme enseigne d’un cabaret (1584-1598), sens disparu mais d’où vient l’acceptation métonymique de « cabaret, petit restaurant » (1701), surtout employé de nos jours à propos de Lyon et courant en français régional (les bouchons lyonnais).

Bernard Pivot dans Les Tweets sont des chats indique que « Les bouchons lyonnais doivent leur nom aux anciens relais de poste où l’on bouchonnait les chevaux ».

Enfin, Christian Millau dans Dictionnaire amoureux de la gastronomie signale une autre origine :
« Pour certains, le mot viendrait d’une grappe de pommes de pin, l’emblème de Bacchus, accrochée aux portes des tavernes à vin. Cette grappe, on l’appelait « bouche » qui, au fil des siècles, est devenue « bouchon ». Mais pour d’autres, cela remonte à l’époque des relais de poste où les chevaux étaient « bouchonnés » à la paille pendant que les cavaliers « mâchonnaient » à l’intérieur ».
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact