Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Histoire du métier de bibliothécaire

Histoire du métier de bibliothécaire

par valkery, le 03/05/2018 à 01:50 - 728 visites

Bonjour, je voudrais savoir comment se pratiquait le métier de bibliothécaire avant 1873.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 04/05/2018 à 12:16

Bonjour,

Pour connaître le métier de bibliothécaire au début du XIXe siècle, nous vous recommandons la lecture de deux manuels :
- Bibliothéconomie ou Nouveau manuel complet pour l'arrangement, la conservation et l'administration des bibliothèques / par Léopold-Auguste Constantin datant de 1841.
- Manuel du bibliothécaire / Jean-Pie Namur

Dans ce dernier ouvrage, en page 19, le bibliothécaire est défini comme la personne " chargée de la classification, du soin, de la conservation, et du service d'une bibliothèque.
Les fonctions du bibliothécaire sont d’autant plus importantes, que ses connaissances devraient être, pour ainsi dire, universelles (2). Il doit être parfaitement au fait de l’histoire littéraire et du mécanisme de l’art typographique (3); cette dernière partie surtout lui est essentielle pour décider du format, du caractère et de l'impression de certaines éditions du 15° siècle et du commencement du 16° ; il doit connaître aussi les arts dépendant de Ia typographie, tels que le dessin, la peinture (5) et la gravure, tant sur bois que sur cuivre (6), pour pouvoir bien juger du mérite des miniatures (7) et des figures qui se rencontrent si souvent, soit dans les manuscrits, soit dans les livres imprimés.
Il doit savoir donner une description exacte d’un ouvrage quelconque , rare et curieux (8); en rendre fidélement le titre, la date (9) , le nom de la ville (10), de l’imprimeur et de l’auteur (u). Il doit s’appliquer aussi à connaître les écritures des différens siècles, pour apprendre à déchiffrer les manuscrits qui lui sont confiés (12).
L’étude des médailles (13) de l'iconographie et celle des manuscrits se prêtent un mutuel secours. Les trésors de la littérature ancienne doivent être son domaine, ainsi que ceux de la littérature moderne; enfin après, avoir acquis la connaissance des livres, il doit se faire une méthode facile et lumineuse pour leur classification.
Cette classification doit être simple et claire, et il faut qu'au premier coup d'œil, elle offre un résultat qui ne fatigue point l’esprit et qui plaise à l’imagination (15). Il faut que le bibliothécaire soit exempt de toute espèce de préjugés religieux et politiques (16).
Il se doit au public, et surtout aux vrais amateurs, qui trouveront en lui une bibliothèque parlante, qui tireront plus de secours de sa vaste et complaisante érudition, que de ses registres d’ordre, de ses tables alphabétiques, de ses séries numérotées. Il se doit à une jeunesse curieuse et avide d’instruction, pour qui il sera un guide sûr et affable, qui la conduira aux sources les plus pures et les plus abordables. Il doit être pour les Professeurs des écoles publiques , un collègue utile, un ami éclairé, un conseil permanant, qui, de concert avec eux, travaillera au succès de l’instruction publique (17). "

Pour approfondir le sujet, nous vous recommandons la lecture de ces documents :
- La conception du métier de bibliothécaire dans les manuels de formation des années 1880-1890 à travers trois exemples : Jules Cousin, Léopold Delisle et Albert Maire / Delphine Riché
- Manuel du bibliothécaire (le parfait bibliothécaire !)
- Les pionniers de la bibliothéconomie

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact