Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Château de Cibeins 01600

Château de Cibeins 01600

par Barbefrise, le 27/04/2018 à 08:50 - 1437 visites

Bonjour,

Je suis à la recherche d'informations sur le château de Cibeins, dans l'Ain, sur la famille qui le possédait, ainsi que sur la chapelle attenante.

Vous remerciant par avance, bien cordialement,
Patrick FERLIN

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 28/04/2018 à 11:39

Réponse de la Documentation régionale

Bonjour,
Sur le château de Cibeins, et sa chapelle, nous trouvons dans l’ouvrage Richesses touristiques et archéologiques du Canton de Reyrieux (p.91), les informations suivantes
Citer:
Château de Cibeins: Ce manoir, bâti par les Cholier qui possédèrent la terre de Cibeins depuis 1386 et la conservèrent jusqu’en 1918, était dite maison forte avant que cette propriété ne soit érigée en fief (en faveur de Pierre Cholier, promu comte), relevant de la Châtellenie de Trévoux en 1707. C’est un assez vaste ensemble de bâtiments sans aucun caractère défensif, élevé en pisé de terre autour de deux cours et dont la partie la plus ancienne, où l’on remarque un charmant vieux puits se situe à l’est. Il avait été restauré en 1845. Quatre tours carrées l’agrémentent, dont l’une domine une entrée romantique avec une porte garnie d’impressionnantes ferrures.
On notait dans les locaux, deux poêles en faïence décorée, plus particulièrement l’un d’eux, de style Louis XVI retirés depuis.
En 1918, à l'initiative du maire Édouard Herriot, la Ville de Lyon devient propriétaire du domaine et le transforme en école d'agriculture. Nous lisons à ce propos sur le site Patrimoine de Rhône-Alpes dans Château de Cibeins ; école d'agriculture, puis lycée agricole d'Etat Edouard-Herriot, dit lycée de Cibeins
Citer:
(…) (La ville de Lyon) aménage une partie du château et des communs en bâtiments scolaires, et construit de 1919 à 1927 une ferme-école, le tout sur les plans de Charles Meysson, architecte de la ville. Une école d'artisanat rural y est annexée en 1927, dont les bâtiments sont édifiés en 1930 par Michel Roux-Spitz. Le parc et les jardins sont conçus par Henri Marcaire, directeur technique puis directeur de l’École (1935-1945). A partir de 1963, l'école devient lycée agricole d'Etat Édouard Herriot. Internat bâti en 1969, anciens communs démolis après inventaire.
En 2005, la Région devient propriétaire de l'ensemble des bâtiments et terres agricoles, y compris l'école d’horticulture de la Ville de Lyon.
Une description du château est également présentée dans l’ouvrage Franche-Comté, Pays de l'Ain: Ain, Doubs, Haute-Saône, Jura
Citer:
Le château de Cibeins, souvent remanié, ne conserve presque rien du caractère défensif qu’il possédait à l’origine. Il se présente maintenant sous la forme d’un quadrilatère sur lequel viennent se greffer les bâtiments en U de l’école d’agriculture créée par la ville de Lyon à partir de 1918. Le château proprement dit est constitué d’une série d’ajouts successifs. Au départ, on trouve le bâtiment principal flanqué de deux tours carrées, puis deux ailes ont été ajoutées en arrière et de chaque côté en retour d’équerre, chacune étant elle-même flanquée à son extrémité d’une tour carrée tout à fait semblable aux premières. Contre les tours elles-mêmes, s’adossent deux entrées fortifiées avec arc en plein cintre surmonté d’une bretèche, couronnées d’une terrasse à balustres assez anachronique. Sur ces entrées fortifiées vient s’appuyer enfin un nouveau bâtiment à trois corps en retour d’équerre qui délimite ainsi, avec le reste, une cour intérieure fermée et rectangulaire. Tout près du château, au milieu de la grande pelouse du parc, Pierre Cholier fit construire en 1717 une chapelle de style classique qui abrite les sépultures des membres de la famille de Cibeins.

- La Chapelle: Dans le château depuis 1500, elle fut rebâtie à l’extérieur en 1717 rendue publique par un bref du Pape Pie IX en 1855 et demeura le tombeau de la famille Cholier de Cibeins. Elle se présente comme une construction assez austère, coiffée d’un toit à la mansarde avec tuiles écailles foncées, dans un bosquet du parc. (Richesses touristiques et archéologiques du Canton de Reyrieux, p.91)

Vous trouverez encore sur le site Patrimoine de Rhône-Alpes (mentionné ci-dessus), de nombreuses photographies du château, ainsi que des documents d’archives (cartes et plans divers).

Pour aller plus loin
- Histoire de la souveraineté de Dombes
- Histoire de la ville et du canton de Trévoux

Bonne journée

Pièces jointes:

Ecole d'agriculture de Cibeins vue générale des bâtiments. Fonds Jules Sylvestre. Bibliothèque municipale de Lyon.jpg
Ecole d'agriculture de Cibeins vue générale des bâtiments. Fonds Jules Sylvestre. Bibliothèque municipale de Lyon.jpg [ 586.65 Kio | Consulté 1430 fois ]
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact