Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Symbolisme des formes usuelles

Symbolisme des formes usuelles

par Viv', le 11/06/2005 à 09:33 - 8496 visites

Bonjour,
Encore une fois je fais appel à votre savoir pour m'aider dans mes recherches. J'aurais voulu avoir des renseignements sur la symbolique des formes courantes(rond, carré, goutte d'eau,spirale...) .Tout ce qui s'y rattache m'intéresse également: symboles historiques, écritures primitives utilisant des formes simples,etc.
J'aimerais également trouver des infos sur la pédagogie des formes pour l'enfant.Et plus généralement la symbolique des formes chez l'enfant.
J'espère que ça ne fait pas trop à la fois.
Un grand merci à vous pour toute aide dans mes recherches

Amicalement,
Viv'

Réponse du Guichet du savoir

par bml_civ, le 14/06/2005 à 16:54

Réponse des départements Civilisation et Société

Voici quelques références pour vous aider à vous repérer dans le symbolisme des formes.
Nous sommes un peu « justes » sur la question de la « goutte d’eau » mais nous espérons que l’ovale ou l’œuf feront l’affaire !

-Encyclopédie des symboles . Ouvrage de référence, pourvu d’une bibliographie et d’un index impressionnants.
Quelques lignes de l’article CERCLE vous donneront un aperçu de cet ouvrage :
« Le cercle est le symbole géométrique le plus répandu, dont la forme rappelle celle du soleil et de la lune. D’après les philosophes platoniciens et néoplatoniciens, le cercle représente la forme parfaite par excellence. (…) Les systèmes mystiques représentent souvent Dieu comme un cercle dont le centre se trouve partout, la circonférence nulle part, et qui fait preuve d’une perfection inaccessible à l’humain. (…) Garni de rayons, le cercle devient le symbole de la roue, qui s’en différencie par son caractère dynamique (le cercle symbolise la stabilité). (…) Pour l’ alchimie, il désigne le métal analogue au soleil, l’or. Dans les rites magiques, le cercle a souvent pour fonction d’écarter les mauvais esprits. (…) Le contraire symbolique du cercle est le carré, qui représente le monde terrestre, humain et matériel.Etc.
-Le livre des signes et des symboles : ouvrage très complet dans lequel vous trouverez notamment de nombreux exemples de formes de base (cercles, flèches, triangles…) repérés dans les gravures rupestres de la préhistoire ou de la protohistoire, par exemple.
En voici la table des matières :
1) La préhistoire et la protohistoire
2) Les anciens systèmes d’écritures
3) Les runes
4) Les symboles chrétiens
5) Les symboles des religions non chrétiennes
6) Les signes et les symboles magiques
7) Les symboles de la paléographie
8) La cryptographie
9) Les signes ou marques des tailleurs de pierre
10) Les formes héraldiques simples et les marques de tâcheron
11) Les signes et les symboles sur les monnaies du moyen âge, des temps modernes et de l’époque récente
12) Les signes musicaux
13) Les marques et les signatures dans l’artisanat, l’art décoratif et dans l’art
14) Les symboles du monde moderne
15) Les pictogrammes
16) Les graffiti
17) La clé des formes de base
-Dictionnaire des symboles fondamentaux de Myriam Philibert, archéologue et docteur en préhistoire. Un index très fourni vous permettra de vous rendre rapidement à la forme qui vous intéresse.
A titre d’exemple, voici l’article consacré à l’ovale. Le P signifie préhistoire, le A, antiquité, le M, autres civilisations traditionnelles dans le monde.
« OVALE / OVE :
L’ovale ou ellipse est une forme ferme allongée. L’ove a la forme d’un œuf. Certaines galaxies s’inspirent de ce modèle, cher à la pensée primitive.
P- Sur les parois rupestres, l’ovale figure. Il dérive du cercle, tout en s’en distinguant. Dès les origines, il révèle deux acceptions : l’œuf, ovum, et la femme, ovule. Quand l’une des extrémités est pointue et l’autre arrondie, la référence à l’œuf l’emporte. En revanche, les doubles ovales pointus aux deux extrémités ont un lien avec la vulve. Des signes comme le losange ou les parenthèses se rapprochent de l’ovale, toujours avec une signification liée à la féminité, ou à l’union des deux principes opposés. Le fœtus devient le lien charnel et le résultat de la hiérogamie.
Il faut savoir que l’ovale est l’une des figures où a lieu l’inversion de polarité, très utilisée dans le domaine de l’architecture sacrée.
A- En Egypte, trois graphismes s’inspirent de l’ovale et un de l’ove. Leur signification est en relation avec certaines ouvertures du corps humain et l’union du Feu et de l’Eau. Le simple ovale horizontal correspond à la bouche, au son R et au feu. Un ovale avec un cercle central renvoie à l’œil (ir), organe de la vision. L’œil envoie au cerveau une image inversée de ce qu’il voit. Un autre ovale, toujours horizontal et interrompu par un cercle, renvoie au dieu Min. Cet hiéroglyphe apparaît comme la simplification d’une scène de coït, connue par une palette votive d’époque archaïque. Rappelons que Min se compose de deux phonèmes, le M qui a rapport avec la gestation et le N, avec la fécondité. Ici a lieu la fusion des principes opposés. Enfin, un signe en forme d’ove disposé obliquement signifie l’œuf.
M- En Chine, l’ovale vertical est l’un des premiers pictogrammes signifiant la terre. »

Vous pouvez constater ici un curieux renversement de perspective. L’auteur écrit en effet que les galaxies « s’inspirent » d’une forme, et non pas que les hommes ont abstrait cette forme de ce qu’ils percevaient dans la nature. C’est un peu le parti pris de cet ouvrage, qui constitue par ailleurs une mine de renseignements.

-Architecture sacrée de Pierre Carnac vous présentera des interprétations ésotériques de formes comme le triangle, le trapèze... dans l’architecture sacrée.
-La spirale mystique : le voyage itinérant de l’âme de Jill Purce propose une interprétation quasi mystique de cette forme. « A l’image des méandres internes du labyrinthe, elle représente l’itinéraire du héros à la recherche de cet aboutissement où se trouve le secret de la vie ». Une iconographie abondante présente cette forme dans le corps humain et les peintures corporelles, l’architecture, la peinture, le cosmos…

- Le tome II du Dictionnaire de la symbolique : le vocabulaire fondamental des rêves de Georges Romey consacré aux personnages, parties du corps, formes et volumes, astres étudie la symbolique des anneaux, boules, bulles, croix, étoiles, pyramides, roues, cylindres, pour n’en citer que quelques uns.

Pour la deuxième partie de votre question, celle concernant la symbolique et la pédagogie des formes chez l’enfant, vous n’avez pas précisé d’âge.
Notre réponse sera assez brève et large.
L’image mentale chez l’enfant de Jean Piaget et Barbet Inhelder reste une référence quant à la perception, à la représentation et à la reproduction des formes, ainsi que la naissance du symbole chez l’enfant.
Les ouvrages suivants :
-Les capacités des enfants de 5 à 7-8 ans
-Pour une classe réussie en cycle 2 présentent brièvement quelques exercices destinés à l’apprentissage des formes géométriques.
En fait, ce sont souvent les sites des académies ou des IUFM qui vous permettront de trouver l’indication de fiches pédagogiques concernant l’apprentissage des formes.
Sur la question de la découverte par l’enfant de son propre corps et de l’évolution parallèle de son dessin de « bonhomme », vous pouvez vous reporter au site de l’ Académie d’Amiens

Vous pouvez également consulter les ouvrages de notre catalogue concernant le dessin de l’enfant
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact