Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > INSTITUT DE FRANCE.

INSTITUT DE FRANCE.

par LUDOVICUS, le 14/03/2018 à 19:55 - 1180 visites

S.V.P.
Si l'Académie Française semble être la composante principale de l'Institut de France, quelles sont les conditions d'élection et d'admission ,des membres constituant les Académies , autre que cette dernière ? (Sciences,Belles Lettres,Beaux Arts........Il ne semble pas que ces Académies soient un passage obligé pour entrer à l'Académie Française! merci.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 16/03/2018 à 10:29

Bonjour,

Outre l’Académie Française, l’Institut de France se compose de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, de l’Académie des sciences, de l’Académie des beaux-arts et de l’Académie des sciences morales et politiques.

Voici quelques principes généraux, d'après le site de l'institut :

L’Académie française a maintenu, avec celles des beaux-arts et des sciences morales et politiques, le principe des candidatures spontanées avec visite. Si les visites ne sont pas de règle – les statuts de l’Académie française les déconseillent même –, elles sont d’usage et permettent aux académiciens d’apprécier les qualités des postulants. L’Académie des inscriptions et belles-lettres et celle des sciences procèdent par cooptation, en puisant largement dans le "réservoir" des correspondants français ou étrangers. Dès que le candidat a quelque assurance de succès, il se lance dans les visites à ses hypothétiques confrères futurs. Il est saisi par la « fièvre verte », couleur des broderies de l’habit.

(…)

Les décisions dépendent finalement de très subtils équilibres internes. Le choix est la résultante d’une multitude d’éléments : la volonté et la qualité du candidat ; la nature et l’ampleur de ses réseaux ; sa notoriété nationale et internationale ; la force des sympathies et des antipathies qu’il suscite au sein de l’Académie. C’est à l’Académie française que le jeu est le plus ouvert, puisqu’il n’y existe aucune section qui réduirait les candidats à une discipline donnée. Il en est de même dans les sections de membres libres de l’Académie des beaux-arts et de l’Académie des sciences morales et politiques. Ailleurs, les sections ou les spécialisations délimitent les champs de compétence, en particulier aux sciences et aux inscriptions et belles-lettres, où les qualités professionnelles du candidat sont déterminantes.

Chaque académie a ses spécificités. Voici par exemple comment asmp.fr, le site de l’Académie des sciences morales et politiques, décrit le parcourt d’un postulant :

Les élections Dans le courant de l'année qui suit le décès d'un membre de l'Académie, la section à laquelle il appartenait déclare la vacance du fauteuil qu'il occupait et fixe le calendrier de la nouvelle élection : date de clôture du dépôt des candidatures, examen et classement des candidatures par la section, lecture des rapports devant l'Académie réunie en comité secret puis, la semaine suivante, élection en séance publique.
Les candidats ont en général un mois pour se déclarer par un courrier manuscrit adressé au Secrétaire perpétuel et à tous les membres de l'Académie. Il leur faut ensuite sacrifier au rituel des visites académiques : demander à chacun audience, fournir à qui le souhaite des compléments d'information sur ses œuvres et travaux, rencontrer les membres qui ont accepté de les recevoir, les séduire, espérer obtenir leur suffrage… et attendre le jour du vote.
Il n'est pas rare de devoir se présenter plusieurs fois avant d'être élu car une bonne élection se prépare longtemps à l'avance par une campagne assidue.


Bien entendu, les Académies sont indépendantes les unes des autres, et les membres de l’Académie française ne sont aucunement recrutés parmi les membres des autres Académies
Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site institut-de-France.fr.

Toutes les informations sur les statuts de l’Institut de France peuvent être consultées sur le site legifrance.gouv.fr

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact