Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > OTAN ET DAECH.

OTAN ET DAECH.

par LUDOVICUS, le 14/03/2018 à 19:41 - 1000 visites

S.V.P.
Quelle est l'attitude et la position de l'OTAN , face à Daech et autres ramifications , dans le monde entier actuellement ? merci.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_soc, le 17/03/2018 à 17:26

Réponse du département Société

Vous vous interrogez sur l’attitude et la position de l’OTAN face à Daech et aux autres organisations terroristes islamiques.

Examinons tout d’abord les positions officielles de l’OTAN, l’alliance militaire qui compte aujourd’hui 29 pays membres. Cette position peut se résumer via un communiqué publié sur le site de l’organisation :

« Le terrorisme constitue une menace directe pour la sécurité des citoyens des pays membres de l’OTAN ainsi que pour la stabilité et la prospérité internationales. Face à cette menace mondiale persistante qui ne connaît ni frontières, ni nationalités, ni religions, la communauté internationale doit être unie. Les activités menées par l’OTAN dans le cadre de la lutte contre le terrorisme mettent l’accent sur une meilleure connaissance de la menace, sur le développement des capacités de préparation et de réponse, et sur un engagement accru aux côtés des pays partenaires et d'autres acteurs internationaux. »

Vous trouverez sur ce site un dossier très complet intitulé « La lutte contre le terrorisme » qui résume l’engagement de l’Alliance en la matière.
Notons quatre dates essentielles dans la lutte de celle-ci contre Daech.

Juillet 2016
Au sommet de Varsovie, les dirigeants des pays de l’Alliance décident que l’OTAN apportera son soutien à la lutte contre l'EIIL.
5 février 2017
L'OTAN lance un nouveau programme de formation en Iraq. Le but est de former les forces de sécurité iraquiennes à la lutte contre les engins explosifs improvisés (EEI). Cette formation est particulièrement pertinente s'agissant des territoires récemment libérés de l'emprise de l'EIIL.
25 mai 2017
À leur réunion tenue à Bruxelles, les Alliés ont approuvé un plan d’action en vue d’en faire plus dans la lutte internationale contre le terrorisme en augmentant le nombre d'heures de vol des AWACS, en renforçant le partage de l’information et le ravitaillement en vol, en participant à la coalition mondiale contre l'EIIL, en créant au siège de l'OTAN une cellule de renseignement sur le terrorisme, et en nommant une coordonnatrice pour superviser l'action de l'OTAN dans la lutte contre le terrorisme.
5-6 décembre 2017
À leur dernière réunion, les ministres des Affaires étrangères ont souligné la nécessité constante d’apporter un soutien aux partenaires méridionaux de l’OTAN pour ce qui est du renforcement des capacités et des institutions de lutte contre le terrorisme. […] Les ministres ont également noté que le rôle de l’OTAN au sein de la coalition mondiale contre l’EIIL allait évoluer à l’heure où les opérations de combat cèdent la place aux activités de stabilisation.

L’attitude de l’OTAN face à l’organisation islamique effectue effectivement un tournant en mai 2017 ; avant cette date, chacun des 29 Etats membres fait déjà partie à titre individuel de la coalition internationale contre Daech mais l'Alliance préfère le statut d'« observateur ». L’élection de Donald Trump est alors décisive, celui-ci qui avait d’abord jugé l'organisation «obsolète» avant de se rétracter, engage l’OTAN sur le terrain et demande à chaque pays membre d’augmenter les budgets militaires respectifs.

Source : https://www.nato.int/cps/fr/natohq/topics_77646.htm

L’attitude de l’OTAN face à l’organisation islamique effectue un tournant en mai 2017 ; avant cette date, chacun des 29 Etats membres faisait déjà partie à titre individuel de la coalition internationale contre Daech mais l'Alliance préfère alors le statut d'« observateur ». L’élection de Donald Trump est décisive, celui-ci qui avait d’abord jugé l'organisation «obsolète» avant de se rétracter, engage l’OTAN sur le terrain et demande à chaque pays membre d’augmenter les budgets militaires respectifs.

L’attitude de celle-ci est donc tournée vers l’action et s’engage officiellement pour combattre l’organisation islamique.
L’OTAN fait néanmoins aujourd’hui l’objet de critiques devant son inaction face à la Turquie – membre de l’organisation - dont certains réclament l’exclusion.
Pour aller plus loin nous vous conseillons la lecture de plusieurs ouvrages présents à la Bibliothèque :

- Terrorisme : mensonges politiques et stratégies fatales de l'Occident, Jacques Baud
- Atlas du terrorisme islamiste : d'Al-Qaida à Daech, Mathieu Guidère, Claire Levasseur
- Extension du domaine de la guerre, Pierre Servent
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact