Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Education nationale

Education nationale

par amelielie96, le 14/02/2018 à 18:12 - 1613 visites

Bonjour,

Dans le cadre d'un travail d'étude sur l'Education Nationale en France, j'ai plusieurs questions auxquelles je ne parviens pas à trouver de réponse claire.

Je souhaiterais connaître la différence entre les thermes éducation et instruction.
De même, je me demande pourquoi la France est passée du Ministère de l'instruction publique à celui de l'Education nationale.

Merci par avance,
Cordialement.

Amélie

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 15/02/2018 à 16:09

Bonjour,

« Il faut distinguer l’instruction publique de l’éducation nationale. L’instruction publique éclaire et exerce l’esprit ; l’éducation nationale doit former le coeur ; la première doit donner des lumières et la seconde des vertus ; l’instruction publique est le partage de quelques-uns ; l’éducation nationale est l’aliment nécessaire à tous. »
Il s'agit d'une citation de Rabaut Saint-Étienne, discours prononcé devant la Convention en décembre 1792

Quel est le rôle de l'Etat ?
L'enfant doit-il recevoir à l'école une instruction ou une éducation ? Faut-il remplacer l'élève par l'enfant ?
" Il y a bien de la différence entre les deux termes : le mot « éducation » est directement issu du latin educatio du verbe ducere qui signifie conduire, guider. En particulier dans le domaine des valeurs. Instruire, l’instruction, c'est en revanche transmettre à la génération future un certain nombre de connaissances. [...]
Et Catherine Kintzler précise : c’est l’opposition entre d’un côté, les tenants d’un modèle visant à former l’enfant dans sa totalité au sein de l’école et, de l’autre, ceux qui, tel Condorcet, « estiment que l’éducation revient à la famille quand le rôle de l’école doit se limiter à l’instruction », à l’ enseignement des savoirs et des connaissances. "
source : Education et instruction / Les Idées claires de Danièle Sallenave - France culture

Pour Michel FRECHET, président de l'Association des Professeurs de Mathématiques de l’Enseignement Public :
" Les concepts d’instruction publique et d’éducation nationale recouvrent deux notions différentes, dont l’intersection n’est pas vide.
Le débat ne date pas d’hier. Déjà, lors de la révolution française, les partisans des deux courants s’affrontent. Les tenants de l’éducation nationale (Saint JUST, LEPELETIER, SIÈYES, LAKANAL, Rabaut de SAINT-ETIENNE, ...) souhaitent l’intervention de l’état dans tous les aspects de l’éducation du citoyen ; ceux de l’instruction publique désirent la juste répartition des lumières (CONDORCET, TALLEYRAND, JACQUEMONT, ...). [...]
Ainsi, schématiquement, l’instruction publique est pour l’élitisme républicain et la transmission des savoirs (des lumières), tandis que l’éducation nationale veut favoriser l’égalité démocratique et participer à l’éducation."
source : Instruction publique ou éducation nationale ?


" le 3 juin 1932 - le ministère de « l’Instruction publique » a changé de dénomination, et il est devenu le ministère de « l’Education nationale ». Contrairement à ce qui a été soutenu étourdiment par certains (tels que Milner dans son pamphlet « De l’Ecole » qui a connu un grand succès il y a une trentaine d’années) cela ne signait pas du tout un passage (décadent pour eux) du primat de ‘’l’instruction’’ au profit de ‘’l’éducation’’.
Cette nouvelle appellation était en fait un ‘’appel’’ à l’unité, dans le cadre de la marche vers « l’Ecole unique » amorcée au début du XX° siècle. Anatole de Monzie, le ministre à l’origine de ce changement d’appellation, avait exposé 15 ans auparavant, dans un ouvrage qui avait fait quelque bruit à l’époque (« Les Réformes scolaires »), ses idées forces en la matière : « une École une et indivisible comme la République », la prolongation de la scolarité obligatoire, la gratuité de l’enseignement secondaire, le monopole de l’enseignement public. "
source : Tribune : Claude Lelièvre : Instruction, éducation, réussite éducative / Café pédagogique - 11 juin 2012


Pour aller plus loin :
- De l'instruction publique à l'éducation nationale / Muller Pierre-Eugène. In: Mots, n°61, décembre 1999. L'École en débats, sous la direction de Marie-Anne Paveau et Pierre-Eugène Muller. pp. 149-156.
- Instruction publique ou éducation nationale ? L'enseignement de la Troisième République / Samuël Tomei (1) - Blog de Catherine Kintzler
- "Instruction publique ou éducation nationale ?" / Samuel Tomei - Humanisme n° 283 - déc. 2008
- L'éducation et l'instruction / Blandine KRIEGEL - Octobre 2000
- « Les enseignants, précepteurs ou substituts parentaux ? Quelle est la fonction parentale de l'école ?» / Maestre Michel, Le Journal des psychologues, 2006/4 (n° 237), p. 27-30.
- Le ministère de l'Éducation nationale, de 1789 à nos jours
- Blog de Claude Lelièvre

Quelques ouvrages :
- L'école / Julie Maurice
- Histoire du système éducatif / Vincent Troger, Jean-Claude Ruano-Borbalan
- Condorcet : L’instruction publique et la naissance du citoyen / Catherine Kintzler
- Suffit-il de scolariser ? / Françoise Ropé,Guy Brucy - dont vous trouverez quelques extraits sur Google livres.

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact