Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Hoquet

Hoquet

par angelblanca, le 14/02/2018 à 13:12 - 653 visites

Bonjour,

Le frère d'une amie affirme qu'il n'a jamais eu le hoquet de sa vie. Est-ce possible?

Merci!

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 15/02/2018 à 12:07

Bonjour,

Commençons par préciser quels mécanismes déclenchent le hoquet :

« D'où vient le hoquet ?
Le hoquet est un réflexe respiratoire qui se caractérise par une succession de contractions involontaires du diaphragme. Cela provoque des expulsions d'air, associées à une fermeture de la glotte, et la production d'un son : le "hic", bien caractéristique du hoquet. Le hoquet est provoqué par l'irritation du nerf phrénique, qui est chargé d'innerver le diaphragme.

Un réflexe ancestral...
Les spécialistes considèrent qu'il s'agit d'un héritage de nos plus vieux ancêtres les poissons et de leur ventilation brachiale ou de la respiration des batraciens. Ce réflexe est réutilisé par le cerveau pour défendre l'œsophage. "Dans la grande majorité des cas, il est dû à une acidité de l'œsophage ou un problème au niveau de l'estomac : un ulcère, des reflux gastriques ou une œsophagite", explique le Pr Jean Cabane. (Source : Sciences et Avenir, Hugo Jalinière)
Le hoquet, qui dure généralement quelques minutes, peut être déclenché par : un fou rire, une toux, des chatouillements, un repas trop copieux ou trop épicé, un repas ingurgité trop rapidement (une tétée trop rapide chez les nourrissons) ou encore le stress. »
Source : sciencesetavenir.fr

Typologie et causes du hoquet

Le hoquet est probablement dû à des stimulations des nerfs phréniques, des nerfs vagues ou bien du tronc cérébral situé dans le cerveau. Ces stimulations déclenchent le réflexe de hoquet.
On distingue deux types de hoquets. Le plus fréquent est le hoquet dit bénin (ou aigu), qui ne dure en général pas plus de quelques minutes, voire seulement quelques secondes, puis cesse de manière spontanée. Il est dû à une stimulation du nerf vague ou phrénique, le plus souvent d’origine intestinale. Il peut cependant être lié à de multiples facteurs différents : ingestion de nourriture de manière trop rapide ou en trop grande quantité, aérophagie, grossesse, tabagisme excessif, rire, toux, variations brusques de température, stress, abus d'alcool, consommation de boissons gazeuses...
De façon beaucoup plus rare, certaines personnes peuvent être atteintes de hoquet chronique (ou hoquet rebelle). Il est dit persistant quand sa durée dépasse 48 heures, et réfractaire lorsqu’il perdure plus d’un mois. Le hoquet est alors considéré comme une maladie. Les causes de ce hoquet sont très souvent d'ordre pathologique c’est-à-dire liées à différentes maladies affectant notamment le nerf phrénique, le nerf vague ou le tronc cérébral. Il peut aussi être dû à des troubles du système nerveux central, des troubles métaboliques, ou à des médicaments présentant cet effet indésirable. Les personnes de plus de 50 ans représentent la tranche d'âge la plus touchée par cette forme très rare de hoquet.
Source : passeportsante.net

Voir aussi : e-sante.fr


Qui n’a jamais eu le hoquet de sa vie ? Certainement très peu de monde si on en juge par le nombre infinitésimal de témoignages que nous trouvons sur la toile (et dont on peut difficilement vérifier la fiabilité). Si son affirmation est vraie, votre ami fait donc partie d’une poignée de chanceux...


Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact