Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Le feu a t-il un poids ?

Le feu a t-il un poids ?

par JoeSalai, le 11/02/2018 à 04:22 - 1217 visites

Bonjour, un grand feu, genre un feu de foret si on pouvait le peser, a t-il un poids ? merci :)

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 13/02/2018 à 11:11

Bonjour,

Commençons par rappeler ce qu’est le feu :

« Le feu est le résultat d'une réaction chimique d'oxydoréduction rapide, la combustion, qui libère généralement de la fumée et de la lumière et qui émet toujours de la chaleur.

Réaction d’oxydation

Les réactions d'oxydation peuvent être lentes, comme dans le cas de la formation de la rouille. Elles n'en demeurent pas moins exothermiques, mais la chaleur émise se dissipe dans l'environnement et l'élévation de température n'est pas notable.
Les réactions d'oxydation dites rapides produisent de la chaleur plus vite que celle-ci ne peut se dissiper. La température augmente fortement et le feu prend.

Pour allumer un feu

La réaction de combustion à l'origine de la naissance d'un feu ne peut avoir lieu sans une combinaison d'éléments :
• le combustible est celui qui va se retrouver dégradé par la réaction ; il peut être solide (bois, papier, charbon, etc.), liquide (essence, huile, etc.) ou gazeux (gaz naturel, butane, etc.) ;
• le comburant est en général du dioxygène ; privé de dioxygène, le feu s'éteint ;
• l'énergie d'activation peut être une flamme, une étincelle, un arc électrique, etc. ;
• les radicaux sont des molécules intermédiaires, produites par la réaction chimique et à l'origine de la réaction en chaîne qui entretient le feu. »
source : futura-sciences.com


Concrètement, comme l’explique la vidéo du programme Kézako, le feu prend quand la chaleur est suffisante pour faire réagir le combustible (par exemple une feuille de papier… ou une forêt) avec le comburant (le dioxygène de l’air). Ce qui compose le feu, ce sont donc les molécules du papier / du bois et du dioxygène en train de réagir entre elles, ainsi que l’énergie et la lumière dégagées par cette réaction. Dans ce sens, on peut dire que le feu a une masse : celle des atomes de carbone, d’hydrogène et d’oxygène issues de ces deux réactifs (le papier et l’air) qui se réarrangent pour former des molécules plus stables. Comme l’affirme une loi fondamentale bien connue en physique : rien ne se perd, rien ne se crée.

Pour finir, si nous comprenons maintenant ce qu’est le feu, qu’est-ce qu’une flamme ?

« il n’y a pas de définition simple de la flamme. Il s’agit de la région de l’espace où, à l’état gazeux, s’effectuent des réactions fortement exothermiques. Cette zone a la forme de feuillets de faible épaisseur, les fronts de flamme. Les fronts de flamme de prémélange se caractérisent par une propagation de nature diffusive, auto-entretenue grâce à la forte exothermicité des réactions. Les flammes de prémélange se propagent avec des vitesses de l’ordre du mètre par seconde dans un mélange prêt à brûler. Les flammes de diffusion sont alimentées de part et d’autre du feuillet par le combustible et l’oxydant, grâce aux processus de diffusion moléculaire. Les courants de convection contribuent fortement à l’efficacité de la combustion en éliminant partiellement les gaz brûlés. »
Source : Feu et flammes, Louis Boyer


Pour aller plus loin :

- La réaction chimique, kartable.fr
- Combustion, techno-science.net
- Compréhension du système feu : apports scientifiques, approche opérationnelle, Lieutenant Nicolas Struski


Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact