Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Phonétique et accent régional

Phonétique et accent régional

par Mariavi, le 06/02/2018 à 18:17 - 664 visites

Bonjour, lorsqu'un codage phonétique est proposé pour la prononciation d'un mot en français, comment est déterminé l'accent choisi pour la prononciation orale (ex : 'un' ne se prononce pas de la même façon à Paris qu'à Marseille - de façon générale bien sûr). Y a t il une référence à respecter ? Est-ce l'académie française qui s'en occupe ?
Merci d'avance !
Marie

Réponse du Guichet du savoir

par bml_litt, le 09/02/2018 à 10:27

Réponse du département Langues et Littératures

Définissons tout d’abord le français standard : Le français standard ou français normé désigne le français dénué de tout accent régional ou régionalisme et dont la syntaxe, la morphologie et l’orthographe sont décrits dans les dictionnaires, les ouvrages de grammaire et manuels de rédaction tels que le Bescherelle ou Le Bon Usage. On considère parfois que le français parlé dans la région de Tours constitue le français de référence.

Il convient également de poser qu’il existe un alphabet phonétique français qui par essence fixe la prononciation dite correcte de notre langue.

- Vous pouvez consulter le Dictionnaire de la prononciation française dans son usage réel et en particulier la section Les modèles de prononciation, la prononciation de référence. Il insiste sur l’importance de la norme :
« ... il est impossible d’en conclure qu’il n’y a pas de norme : l’extrême variété des usages constatés n’est acceptée que dans certaines limites. On ne peut dire aux Français ou aux étrangers qui apprennent le français : parlez comme vous voulez, ça n’a pas d’importance ». « La première observation des auteurs c’est que, dans la pratique réelle, il y a autant de « normes que de milieux distincts » [...] La première norme c’est « apprendre à changer de norme « quand nous changeons de milieu, ou de situation, et c’est probablement la qualité première de ceux qui « parlent bien ».
[...] Il n’y a donc pas une prononciation obligatoire, mais la plupart du temps il y a des prononciations « recommandables ». [...] l’idéal en matière de prononciation, c’est de « ne rien faire qui attire l’attention et la détourne ainsi de la compréhension de ce qui est dit ».

- Alain Lerond, dans l’introduction de son Dictionnaire de la prononciation posait clairement que : « Pour nous, le français neutre, celui qui passe inaperçu est simplement le français parisien ».

- Pour aller plus loin :
Le bon usage / Maurice Grévisse

Traité de prononciation française / Pierre Fouché

Traité pratique de prononciation française / Maurice Grammont

Prononciation du français standard : aide-mémoire d'orthopédie à l'usage des étudiants étrangers / Pierre Léon

Les apprenants de français face aux normes de prononciation

La norme phonétique en français. On y apprendra en particulier que les modèles de référence évoluent et passent du « français parisien cultivé » au « français standard », puis au « français standardisé » et enfin au « français de référence ».
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact