Le Guichet du Savoir - Consulter le sujet - ancien cimetière de Cuire

Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > ancien cimetière de Cuire

ancien cimetière de Cuire

par M.Cornuel, le 11/01/2018 à 15:14 - 1198 visites

Bonjour,
En consultant le testament datant de 1822 d'un de nos ancêtres , je remarque qu' il spécifie qu'il "désire étre enterré au cimetière de la Croix Rousse, au dessus de Cuire, où reposent les cendres de ma chère épouse, de nos trois enfants ..."
Son épouse est décédée en 1808 et le dernier de ses enfants décédés en 1812.
Or l'ancien cimetière de la Croix Rousse date de 1824. De quel cimetière parle t'il donc ? Existe t il toujours et où ?
Il a été finalement enterré au cimetière de Loyasse en 1824...

En vous remerciant
M. Cornuel

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 13/01/2018 à 12:26

Réponse de la Documentation régionale

Bonjour,
Le cimetière de la Croix-Rousse dont votre ancêtre fait référence dans son testament est très probablement celui qui avait été établi sur la commune limitrophe de Cuire en 1791.
Dans l’ouvrage Des Aitres paroissiaux aux cimetières municipaux : l’exemple de Lyon au XIX siècle, nous lisons : « Il n’existe plus pour toute la ville, les cimetières paroissiaux ayant définitivement fermés (en raison des préoccupations d’hygiène de l’époque) que trois champs de sépulture : celui de Saint-Just, celui de Cuire, et celui de la Madeleine". A propos de Cuire, une note indique : « La commune limitrophe de Cuire demande à plusieurs reprises la suppression de ce cimetière établi en 1791, et qui profite avant tout à la commune de la Croix-Rousse et aux quartiers nord de Lyon ».

L'histoire de ce cimetière est plus amplement relaté dans Les cimetières de Caluire et Cuire
Citer:
La Croix-Rousse avait acquis à un dénommé Pierre Guy en 1791 un terrain situé place de la Croix des Rameaux, à côté d’un terrain vague. "Il existait une croix en pierre au milieu de ce terrein sur lequel il existait aussi quelques arbres assez beaux».
Ce nouveau cimetière (béni le 10 décembre 1792), situé dans le haut de Cuire, au nord de la petite chapelle Saint-Roch (remplacée en 1820 par l’église Saint-Romain) fut cerné aussitôt par un mur de clôture au frais des croix-roussiens. L’affaire provoqua immédiatement une vive contestation de la part des habitants de Cuire qui en revendiquaient la propriété : « le dit emplacement a appartenu de tous tems au bourg de Cuire pour être un lieu consacré pour certains jours de fêtes à des œuvres pies ».
En 1805 le préfet tranche le litige en décrétant : « la commune de la croixrousse est maintenue dans la propriété du cimetière relaté dans les arrêtés administratifs précités en date du 28 octobre 1791 et 12 janvier suivant, à la charge de payer à la commune de Caluire et Cuire réunis le prix du terrein par elle revendiqué […] Le cimetière actuel du hameau de Cuire sera fermé [...] Les inhumations auront lieu à partir de cette époque dans le cimetière de Caluire, commune à laquelle cuire est réuni». (26 messidor an 13)

Le cimetière de la Croix-Rousse a été fermé officiellement en 1823, lorsque cette commune a ouvert un nouveau cimetière sur un terrain cédé par Caluire-et-Cuire [….] Cependant celui-ci est encore représenté sur le cadastre de Caluire-et-Cuire daté de 1827. A cet emplacement, la commune a construit vers 1870 une petite école de garçon, désaffectée en 1931 et vendue en 1938 à la paroisse de Saint-Romain. En 1978 la ville a racheté le bâtiment pour le démolir. C’est actuellement un petit square.
Ce square, situé sur l’ancienne place de la Croix des Rameaux, correspond au carrefour actuel des rues Pierre Brunier et Guyot et de la montée de l’Eglise, devant l’église Saint Romain de Cuire.

Ouvrages consultés :
- Lyon et ses cimetières
- Lyon ancien et moderne
- Caluire-et-Cuire et ses rues
- Caluire et Cuire, histoire de quartiers

Bonne journée

Réponse de noyovith

par noyovith, le 13/01/2018 à 13:18

Suite à une très récente question sur le même sujet, l'Association d'Histoire de Caluire et Cuire souhaite connaître l'identité de cette famille inhumée dans cet ancien cimetière. La sépulture a-t-elle été transférée au cimetière principal de Caluire ou dans celui qui a été ouvert montée de Cuire-la Rochette ? Ce nom peut permettre des recherches complémentaires. Merci au Guichet de nous tenir informés.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 16/01/2018 à 15:45

Bonjour,

Nous avons transféré votre demande à M.Cornuel et vous tiendrons informé de sa réponse dès qu'elle nous parviendra.

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact