Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > fête des morts au mexique

fête des morts au mexique

par RIKO7542, le 12/12/2017 à 10:20 - 1342 visites

Bonjour,

Je suis à la recherche de livres de photos sur la fête des morts au Mexique. Que pouvez vous me conseiller ? le dessin animé "Coco" -vraiment magnifique d'ailleurs - m'a donné envie de m'intéresser à ce sujet.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_civ, le 14/12/2017 à 11:27

Réponse du Département Civilisation :

Bonjour,

La fête des Morts « el Día de los Muertos » se déroule au Mexique et également dans certains endroits des États-Unis à forte population hispanique. Les dates de cette célébration coïncident aujourd’hui avec la Toussaint, le 1er novembre, et le jour des Défunts, le 2 novembre... Pour autant ces festivités séculaires qui datent de l’époque préhispanique se déroulaient dans la tradition aztèque entre le neuvième et le dixième mois du calendrier solaire correspondant aux mois de juillet et d'août.
Après la conquête espagnole et l’imposition du catholicisme par l’évangélisation, le syncrétisme religieux a donné une nouvelle dimension à cette cérémonie. Les offrandes, depuis, honorent plus la mémoire des défunts que la fin des récoltes de maïs.
Depuis 2008, cette fête des morts est inscrite sur la liste du patrimoine immatériel de l’UNESCO :

« Pour faciliter le retour des esprits sur la terre, les familles parsèment de pétales de fleurs, de bougies et d’offrandes, le chemin qui mène de la maison au cimetière. Les plats préférés du défunt sont préparés et disposés autour de l’hôtel familial et de la tombe, au milieu de fleurs et de divers objets d’artisanat typiques comme les silhouettes en papier. Le plus grand soin est apporté à tous les aspects des préparatifs car dans l’imaginaire populaire, un mort peut attirer la prospérité (par exemple, une bonne récolte de maïs) ou le malheur (maladie, accident, difficultés financières etc.) sur sa famille selon le sérieux avec lequel les rituels sont accomplis. Les morts sont répartis en plusieurs catégories en fonction de la cause du décès, de l’âge, du sexe et, dans certains cas, de la profession. Un jour de culte est attribué à chacune de ces catégories. Cette rencontre entre les vivants et les morts est une affirmation du rôle de l’individu dans la société. Elle contribue en outre à renforcer le statut politique et social des communautés indigènes du Mexique. Les fêtes dédiées aux morts revêtent une importance considérable dans la vie des peuples autochtones du Mexique. La fusion des rites religieux préhispaniques et des fêtes catholiques permet le rapprochement de deux univers, celui des croyances indigènes et celui d’une vision du monde introduite par les Européens au seizième siècle ».

Pour aller plus loin sur les origines et les transformations de cette tradition, nous vous conseillons la lecture de l’article wikipedia "Jour des morts au Mexique" qui est assez complet sur ces questions mais aussi sur les autels colorés et composés de "papel picado", de chemins d’œillets (les « cempasúchil »), de «calaveras» que vous avez retrouvés dans le film d’animation Coco.


Egalement disponible à la BML :

- Le documentaire de Mauricio Peredo «La fête des morts au Mexique» dans lequel la jeune Lupita suit les préparatifs de la célébration des morts dans son village des montagnes Otomi.


Les «calaveras», ces têtes de morts qui peuplent ces festivités ou la « catrina » (ce fameux squelette féminin habillé et portant souvent un élégant chapeau) ont été imaginés à la fin du XIXème siècle par Manuel Manilla.

Au début du XXème siècle, José Guadalupe Posada va populariser ces représentations.

2 ouvrages de gravures et d’illustrations à la bml :
- Viva Posada : l'oeuvre gravé de José Guadalupe Posada
- Posada : a century of skeletons

Fait intéressant ces deux artistes sont inspirés tout à la fois par les traditions préhispaniques et les squelettes des danses macabres européennes, un des sujets favoris de l’art et de la littérature du XIVe au XVIe siècle.


« …La révolution mexicaine (1910-1924), en quête d’un socle commun sur lequel construire l’unité nationale a revalorisé le passé préhispanique. Au centre de cette reconstruction on trouve le thème de la mort et ses manifestations plastiques les plus communes que sont le crâne et les ossements. Tout au long du XXe siècle des artistes tels que Diego Rivera, Frida Kahlo, José Clemente Orozco ou Francisco Goitia continueront à valoriser, alimenter, dynamiser le thème de la mort comme icône du peuple mexicain »

(Source, Article : El dia del muertos en Paris)


D’autres références sur ces représentations artistiques :

La calavera» un essai illustré datant de 1953 par l’historien d’art, Paul Weinsthein

- Rivera, les fresques de Mexico

- Santa Muerte : Mexico, la mort et ses dévots. Assez éloigné de l’univers hollywoodien, le photographe et anthropologue Francis Mobio s’intéresse à cette population pauvre de Mexico qui expose des autels célébrant la Santa Muerte.

-La vision décalée du photographe britannique Martin Parr avec sa série intitulée «Mexico »

-Un livre jeunesse : Frida et Diego au pays des squelettes / Fabian Negrin

« Cet album met en scène les préparatifs de la fête des morts au Mexique en compagnie de deux personnages emblématiques représentés enfants, Frida Khalo et Diego Rivera. »(source Electre)

-Le jour des morts / F. G. Haghenbeck. Une biographie romancée de Frida Kahlo. "... Après un terrible accident de voiture, et sa "première mort", Frida avait conclu un pacte avec la Mort en personne : elle survivrait à ses blessures mais en contrepartie elle lui préparerait chaque année des offrandes très particulières.."


Enfin, deux articles en ligne :

Sur la ritualité festive autour de la mort au Mexique et le culte voué à la Santa Muerte :
- « Sentiment d’appartenance au tragique : Le culte de la Sainte Mort au Mexique»

- « Un culte populaire au Mexique : la Santa Muerte »


Bonnes recherches !
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact