Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Culture américiane

Culture américiane

par UNEQUESTION789456, le 28/11/2017 à 14:05 - 2771 visites

Bonjour,

Est-il possible d'avoir des recommandation de sites internet, d'ouvrages ou de magazines sur le thème suivant : Comment la culture américaine symbolise-t-elle son impérialisme ?
en effet peu de sources sont fiable et les documents sont peu nombreux.

en vous remerciant par avance

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 29/11/2017 à 11:16

Bonjour,

Nous vous proposons une sélection d’ouvrages issus de notre catalogue, qui, nous l’espérons, vous permettront de trouver des éléments de réponse à votre problématique :

- Le nouvel impérialisme David Harvey
D. Harley associe ses outils théoriques à une analyse de l'actualité globale, pour tenter de mettre au jour les forces sous-jacentes qui déterminent la surface chaotique des choses et des évènements. L'objectif est de montrer les conditions générales du nouvel impérialisme américain dans lequel coexistent une logique géopolitique et une logique économique toutes deux contradictoires.

- Tragicomique Amérique, Cornel West
Un philosophe américain étudie la situation de la démocratie dans son pays et y dénonce l'intégrisme de l'économie de marché, le militarisme agressif et le renforcement de l'autoritarisme.

- De la propagande : entretiens avec David Barsamian, Noam Chomsky
Tente d'apporter au lecteur des éléments pour mieux comprendre l'impérialisme américain, les ressorts psychologiques ou lexicaux de la fabrication de l'assentiment dans le monde, l'ampleur de la crise actuelle ou encore le fondement de l'économie capitaliste depuis les années 70.

- L'empire aveuglé : les Etats-Unis et le Moyen-Orient, Rashid Khalidi
Etudie l'histoire récente de la politique étrangère américaine au Proche et au Moyen-Orient. Montre que l'implication et l'ingérence des Etats-Unis dans les affaires de cette région est de plus en plus importante et s'apparente à un nouveau colonialisme, notamment dans sa volonté d'imposer à tout prix sa conception de la démocratie et de s'accaparer les ressources énergétiques.

- Futurs proches : liberté, indépendance et impérialisme au XXIe siècle, Noam Chomsky
Dans ce livre empreint d'un sentiment d'urgence, Noam Chomsky dresse l'inventaire des horizons possibles, " menaçants " ou " exaltants ", de ce jeune XXIe siècle. Au fil d'une analyse fine des événements politiques des dernières années, il met à nu les rouages de la mécanique implacable de l'impérialisme américain, mécanique qui plonge des peuples entiers dans le désarroi. Il montre ainsi que l'indépendance politique et l'État demeurent les plus solides remparts pour la défense de la liberté. En brossant ce portrait, Noam Chomsky explore les problèmes d'aujourd'hui : fossé grandissant entre le Nord et le Sud, exceptionnalisme aux États-Unis (qui perdure sous la présidence d'Obama), fiascos meurtriers d'Irak et d'Afghanistan, offensive israélo-états-unienne à Gaza, récentes crises financières.Chomsky ne sombre toutefois pas pour autant dans le désespoir. Il se réjouit du fait que les récentes percées de la démocratie en Amérique latine et les mouvements de solidarité internationale témoignent d'un " réel progrès vers la liberté et la justice ". Noam Chomsky, professeur émérite au Massachusetts Insfitute of Technology (MIT, Boston), est un intellectuel et militant reconnu intemationalement pour la profondeur de ses réflexions et sa défense radicale de la liberté et de la raison.Ses critiques de la politique internationale américaine et du pouvoir des médias ont fait école.

- Les armes de distraction massive : ou l'impérialisme culturel américain, Matthew Fraser
Fournit une analyse détaillée, historique et contemporaine du rôle complexe que joue la puissance non militaire, baptisée puissance douce, qui renvoie aux ressources symboliques de la culture populaire américaine. Aborde successivement le cinéma, la télévision, la musique pop et le prêt-à-manger pour dénoncer la mondialisation à l'américaine.

- La culture du narcissisme : la vie américaine à un âge de déclin des espérances, Christopher Lasch
Un ouvrage de critique sociale, célèbre aux Etats-Unis, où l'essayiste C. Lasch (1932-1994) étudie la société américaine contemporaine et démontre que le repli dans la sphère privée débouche sur le vide et l'oppression collective.

- La culture américaine, Adrien Lherm
Ce professeur d'histoire et de civilisation américaines réfute toutes les idées reçues sur la culture américaine : envahissante et impérialiste, superficielle, etc....

- Les Etats-Unis, sous la direction de Denis Lacorne
Cet ouvrage pluridisciplinaire explore les limites, mais aussi les succès, de l'une des plus vieilles démocraties du monde. Il donne toute sa place à l'étude des rouages du système politique américain, au rôle des immigrants et des minorités ethnoraciales, aux questions religieuses, à la globalisation de l'économie. Il remet en cause les vieux stéréotypes sur l'hyperpuissance américaine, l'individualisme excessif, l'ultralibéralisme, les communautarismes diviseurs. Le " rêve américain " existe toujours. Mais il n'est pas seulement la promesse d'un emploi ou d'une promotion sociale pour ces milliers d'immigrés qui débarquent chaque jour aux Etats-Unis. Il est aussi quête d'identité et, en ce sens, inséparable d'un multiculturalisme bien pensé, de certaines formes novatrices de discrimination positive et d'une religiosité exubérante qu'on aurait tort, pourtant, de surestimer. Le déclin de l'Amérique, souvent annoncé, tarde, pour le moins, à se manifester. L'économie fait preuve d'un dynamisme qui ne se dément pas, la qualité des universités attire les élites du monde entier, la culture séduit toujours, non pas seulement à cause de ses films ou de sa musique, mais parce que la littérature est, on le sait, d'une grande richesse. Ce livre, consacré aux aspects politiques, diplomatiques, économiques, sociaux, culturels et artistiques des Etats-Unis, traite finalement ce pays comme un continent à redécouvrir.

- Glossaire de civilisation américaine, Jean-Christian Vinel
Les grandes questions : Quels sont les événements qui ont marqué profondément l'histoire des Etats-Unis ? Comment fonctionne la société américaine et quelles sont ses valeurs ? Que faut-il retenir en histoire, en économie, en droit... pour tout savoir sur la culture américaine ? Cet ouvrage propose de faire le tour de la civilisation américaine, en abordant un nombre important de domaines, tout en restant pratique. De la mythique Route 66 à la lutte pour les droits civiques, en passant par l'étude de la population, ce glossaire réunit tout ce qu'il est nécessaire de connaître pour aborder la grande richesse de la culture nord-américaine. Le plan de travail : Un large choix de notions, classées par ordre alphabétique, ainsi que des renvois qui permettent de faire le lien entre elles. Une table thématique, pour tout trouver sur un domaine particulier : histoire, société, économie, politique... Des annexes pour approfondir ses connaissances : tableaux chronologiques, graphiques, carte.


Une recherche complémentaire dans le catalogue Sudoc, par exemple avec les mots clés « impérialisme états-unis », vous permettra de trouver d’autres références, parmi lesquelles :

Guerre sauvage et empire de la liberté : prolongements du mythe de la Frontière dans le cinéma américain post-western, Hervé Mayer ; sous la direction de Anne-Marie Paquet-Deyris (Mémoire ou thèse)
La résurgence du mythe de la Frontière dans la rhétorique politique de la « guerre contre la terreur » oblige à reconsidérer l’idée de sa marginalisation dans la culture américaine depuis la crise du mythe public identifiée par Richard Slotkin à la fin des années 1960. Cette thèse en civilisation américaine et études filmiques soutient que, loin d’avoir été marginalisé, le mythe de la Frontière s’est diversifié, prolongé et consolidé dans la culture américaine. Considérant le cinéma comme le médium central d’une culture américaine mondialisée, cette étude propose une analyse sociohistorique des représentations du mythe de la Frontière dans le cinéma populaire américain après les années 1960. Elle vise à éclairer la continuité, sur les plans narratifs et idéologiques, existant entre le mythe de la Frontière formulé à la fin du XIXe siècle et le cinéma du début du XXIe siècle. Le point d’articulation entre ces deux périodes se situe au tournant des années 1960, moment où les critiques du mythe classique provoquent une diversification générique et esthétique de ses représentations. À partir d’un corpus primaire de six films de genres et de points de vue différents, sortis entre 1968 et 1986, nous adoptons une perspective transgénérique pour analyser les réponses à ces critiques formulées par le cinéma américain et la manière dont ces réponses servent de cadre idéologique au cinéma contemporain. Comprenant le mythe de la Frontière comme la version américaine d’une idéologie impériale partagée à la fin du XIXe siècle, nous soulignons les dynamiques transnationales accompagnant son émergence et sa diffusion dans une culture de masse mondialisée. Nous suivrons deux trajectoires principales reliant le mythe de la Frontière au cinéma contemporain : depuis la Conquête de l’Ouest de Theodore Roosevelt jusqu’aux représentations contemporaines de la guerre sauvage ; et depuis la « théorie de la Frontière » de Frederick Turner jusqu’aux incarnations cinématographiques d’un empire de la liberté.


Pour finir, voici plusieurs articles consultables dans Cairn :

- Guerlain, Pierre. « Le retour du discours impérialiste aux États-Unis », Revue française d’études américaines, vol. 113, no. 3, 2007, pp. 5-25.

- Mann, Michael. « Impérialisme économique et impérialisme militaire américains. Un renforcement mutuel ? », Actes de la recherche en sciences sociales, vol. 171-172, no. 1, 2008, pp. 20-39.

- Mélandri, Pierre. « Les États-Unis :« Un empire qui n'ose pas dire son nom » ? », Cités, vol. 20, no. 4, 2004, pp. 13-29.

- Védrine, Hubert. « Les États-Unis : hyperpuissance ou empire ? », Cités, vol. 20, no. 4, 2004, pp. 139-151.

- Fukuyama, Francis. « L'exceptionnalisme américain et la politique étrangère des États-Unis », Politique américaine, vol. 1, no. 1, 2005, pp. 37-42.

- Lacoste, Yves. « Les États-Unis et le reste du monde », Hérodote, vol. 109, no. 2, 2003, pp. 3-16.

- Lord, Carnes. « Diplomatie publique et soft power », Politique américaine, vol. 3, no. 3, 2005, pp. 61-72.


Bonnes recherches.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact