Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Le Mythe d'Europe

Le Mythe d'Europe

par AdrienPhosphore, le 16/11/2017 à 15:18 - 313 visites

Bonjour,

Je vous écris car je suis à la recherche de tout ouvrage ou de tout document discutant le mythe grec d'Europe, et éventuellement les suites de ce mythe dans d'autres cultures, ou encore les corrélations avec d'autres mythes.

Est-ce qu'il existe de tels documents, qui développent ce mythe?

Merci beaucoup,

Très cordialement,

Adrien.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_civ, le 18/11/2017 à 16:28

Réponse du Département Civilisation :

Bonjour,

Les ressources concernant le mythe d’Europe et ses corrélations avec les traditions mythologiques d’autres civilisations ne manquent pas. D’autant qu’Europe nait et grandit en Asie. Elle est en effet « fille d’Agénor, roi de l’une des grandes cités de la côte phénicienne Tyr ou Sidon. Agénor lui-même vient d’Egypte… ».
(Source :Mythes : les plus célèbres mythes de l'Antiquité / Gerold Dommermuth-Gudrich)


Bref rappel du mythe :


Selon la version la plus connue du mythe "Europe, fille du roi de Tyr, une ville de Phénicie (actuel Liban) fit un rêve (dans lequel d’ailleurs elle voit deux continents souhaitant la posséder…). Le jour même, Zeus se métamorphosa en taureau blanc, afin de l'approcher sans l'apeurer et échapper à la jalousie de son épouse Héra. Imprudente, Europe s'approche de lui. Chevauchant l'animal, elle est enlevée sur l'île de Crète à Gortyne (ou au nord du Bosphore selon certaines versions). De leur union naissent Minos, Rhadamanthe et Sarpédon. Plus tard, Europe est donnée par Zeus comme épouse au roi de Crète Astérion..." (source : wikipedia – article : Europe, fille d'Agénor » )


Sur les correspondances du mythe avec la civilisation orientale :

" L’histoire de l’enlèvement d’Europe est en elle-même une légende orientale, et Europe n’est autre que l’incarnation d’Ishtar ou Astarté , déesse de l’amour babylo-syrienne, que les grecs assimilèrent à Aphrodite. A Sidon, à l’époque classique, les Phéniciens vouaient un culte à europe sous le nom d’Europe-Astarté….L’histoire d’Europe est liée à ces mots des romains : -ex orient lux - : la lumière arrive d’Orient " (Source : Mythes : les plus célèbres mythes de l'Antiquité / Gerold Dommermuth-Gudrich, p.111)


Nous vous conseillons également la consultation des documents suivants :

Oedipe intérieur : la présence du verbe dans le mythe grec / Annick de Souzenelle . Une relecture de trois mythes (Œdipe, Thésée, Europe) dans laquelle "Œdipe est à la recherche de son féminin intérieur" et "Europe est le symbole d’une civilisation dont la vocation est de se mettre en route vers son Orient. "

Le mythe d'Europe dans la grande histoire , du mythe au continent : l'humanité aux temps de la Déesse / Françoise Gange

L’ouvrage propose une étude du mythe de l'enlèvement de la nymphe Europe par Zeus déguisé en taureau sur les rivages de Tyr en Phénicie, pour le mettre en correspondance avec l'histoire du continent européen : désacralisation de l'amour et du féminin, apologie de la force brute, des qualités viriles et de l'appétit de domination et de conquête.

Le mythe d'Europe : de l'Indus à la Crète / Alain Anselin. (également consultable en ligne sur Gallica)

Métamorphoses : Trente siècles d'iconographie / Christian de Bartillat, Alain Roba

Un article intitulé "Le mythe d'Europe dans la littérature" sur le site « textes fondateurs » mis en ligne par le CRDP de Paris.

Également en ligne : Les mythes d'Europe , réflexions sur l’eurocentrisme.


Enfin de l’orientaliste Philippe Berger, un article publié dans la « La Revue des Deux Mondes » en 1896 :
« La patrie des peuples sémitiques, a été de tout temps le grand réservoir religieux de l’humanité. C’est de là que se sont répandues, par une série d’invasions successives, toutes les religions qui ont régné sur l’Europe. La formation de la mythologie grecque est le résultat d’une de ces invasions. On a dit que, si les Grecs ont formulé l’idée du beau, les Romains celle du droit, l’idée religieuse appartient aux peuples sémitiques. »

Bonnes recherches.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact