Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Statue Joseph Marie Jacquard

Statue Joseph Marie Jacquard

par Beunwoit, le 14/11/2017 à 16:42 - 542 visites

Bonjour, J'aimerai savoir ce que tient la statue Joseph Marie Jacquard dans ses mains. Je ne trouve aucune réponse à ma question.
Merci d'avance !

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 15/11/2017 à 13:00

Réponse de la Documentation régionale

Dans sa thèse Le monument public français : l'exemple de Lyon, Gilbert Gardes s'intéresse aux deux statues de Jacquard qui se sont succédées place de la Croix-Rousse (voir le vol. IV). La première est une statue en bronze de Foyatier, initialement installée place Sathonay. Elle est déplacée place de la Croix-Rousse en 1902 et est fondue en février 1942. Son auteur la décrit ainsi : « je le représente tenant un compas d’une main, combinant ou ajustant le percement du carton qui joue un si grand rôle dans son métier. J’ai mis à côté de lui pour support une boîte d’outils, un rouleau de mise en carte et une pièce d’étoffe à moitié déroulée indiquant le résultat de la machine qu’il a inventée. ». Le carton désigné ici est la carte perforée utilisée sur les métiers Jacquard pour automatiser la réalisation des motifs.

Une sculpture en pierre d’Elie Ottavy mise en place le 13 avril 1947 remplace la statue en bronze disparue en 1942 ; c'est celle qu'on peut encore voir aujourd'hui. Sa description dans l'ouvrage de Gilbert Gardes est assez peu détaillée : « Tel qu’il est aujourd’hui, le monument présente une statue assez proche de l’ancienne ; Jacquard est toujours engoncé dans un volumineux pardessus ; le geste de la main droite tenant le stylet manque de naturel. ».

Si elle s’inspire de la statue précédente, la sculpture d’Elie Ottavy n’y est pas strictement identique, comme en témoignent les gravures représentant le premier monument reproduites dans le tome V du Monument public français (p. 285-286). Si la main droite de la statue de 1947 tient toujours un élément qui évoque le compas d’origine, le rouleau présent dans la main gauche n’a plus rien à voir avec la carte perforée initialement représentée. S’agit-il d’un rouleau de tissu ? Gilbert Gardes ne s’intéresse malheureusement pas à cette évolution de la représentation.

Pour aller plus loin, les notices des deux statues décrites dans l’ouvrage de Gardes comprennent une bibliographie (dossiers, articles de presse…) et des références iconographiques conservées principalement au Musée d’histoire de Lyon pour la plus ancienne et aux Archives municipales de Lyon pour la statue récente. Vous pouvez également consulter la presse locale de 1947 en espérant trouver une description de la nouvelle statue qui mentionnerait l'évolution de la main gauche.

Concernant l’ancienne statue, vous trouverez en ligne l’Éloge historique de Jacquard: suivi d'une notice sur la statue élevée à Lyon à sa mémoire, et sur les manufactures d'étoffes de soie de cette ville de François-Marie comte de Fortis, 1840 (voir p. 95 et suivantes, De la statue élevée à la mémoire de Jacquard)
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact