Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Date de construction d'une rue

Date de construction d'une rue

par Natalyondanslespentes, le 14/11/2017 à 00:18 - 400 visites

Bonjour,

Je me demande à quelle période ont été construits les immeubles de la rue des Fantasques? Sont-ils tous des immeubles de canuts? Où pourrais-je obtenir ces renseignements?

Un grand merci d'avance,

Natalyon

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 15/11/2017 à 14:42

Réponse de la Documentation régionale

Bonjour,
Nous ne trouvons malheureusement que très peu d’informations sur la rue des Fantasques (à l’origine un chemin fort écarté servant de lieu de promenade « aux solitaires »), et sur ses immeubles. Sur le site les rues de Lyon nous découvrons toutefois cet indice : « Cette rue est placée juste avant une rupture de pente et il y avait un cheminement au flanc de la colline avant que la Fabrique, ne nécessite de construire le quartier dans les années 1830."

Nous observons en effet que les immeubles de la rue des Fantasques présentent des caractéristiques architecturales extérieures en tous points semblables aux « immeubles-ateliers » ou « immeubles canuts » érigés dans la toute première moitié du 19 ème siècle. A ce sujet, nous lisons dans l’ouvrage de référence La colline de la Croix-Rousse: histoire et géographie urbaine, « Répondant aux besoins des tisseurs, les constructions que nous qualifions d’immeubles-ateliers se localisent dans la partie médiane et supérieure des pentes, sur le plateau, mais aussi dans la portion nord du cours d’Herbouville longeant le Rhône. Ils constituent près de deux tiers (65,3%) du bâti neuf de la colline en 1830».

Nous rappelons ici les principales caractéristiques architecturales de ces « immeubles-ateliers » : uniformité et nudité des façades ; le dépouillement traduisant la volonté de rentabilité et d'économies inhérentes à des constructions à usage industriel, la présence de très nombreuses fenêtres hautes, identiques et disposées à intervalles réguliers (en moyenne 3 par pièce), le tissage nécessitant un éclairage important.

L’appartenance des immeubles de la rue des Fantasques aux « Canuts » semble attestée dans l’article Bâti croix-roussien et soierie par une photographie des façades légendée comme suit : « immeubles ateliers vus de la rive gauche du Rhône. »

Si vous souhaitez poursuivre plus en avant vos recherches nous vous signalons dans les fonds des Archives Municipales de Lyon, série O travaux équipements, pages 59-125, la présence de dossiers sur la rue des Fantasques. Ces dossiers contiennent des documents divers (rapports de voirie, courriers administratifs et techniques, pétitions, lettres de particuliers adressées au maire, devis, factures, plans, etc.

Pour un aperçu de la progression du bâti sur le plateau de la Croix-Rousse, vous pouvez consulter l'ouvrage de Josette Barre, déjà cité ci-dessus, La Colline de la Croix-Rousse, dont c'est en partie le propos.

Bonne journée
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact