Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > recherche lieu

recherche lieu

par maleroy, le 02/11/2017 à 16:38 - 673 visites

Bonjour!
Mon pere etait au 159è RAP de BELFORT .il a ete fait prisonnier le
30 mai 1940 a Aspaet le Pont puis interne au stalag.
Ou se trouvait Aspaet le Pont.
Merci.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 03/11/2017 à 16:32

Bonjour,

Vous évoquez le 159ème de Belfort. Un RAP est un régiment d’artillerie de position, « spécialisée dans le défense des fortifications de la ligne Maginot et des autres places-fortes, des années 1930 à 1940 », régiment dont Wikipedia présente l’historique, en mentionnant « le 159ème RAP créé à Belfort, Colmar et Pontarlier ».

Les « stalag » que vous mentionnez désignent des « camps ordinaires de prisonniers de guerre, […] destiné aux soldats et sous-officiers, en Allemagne, pendant la Seconde Guerre mondiale ».

L’histoire du 159ème Régiment d’Artillerie de Position durant la Deuxième Guerre mondiale est retracée sur le site collaboratif wikimaginot.eu dédié à la ligne Maginot :
« A la mobilisation en aout 1939, le 159° RAP du temps de paix se dédouble pour donner naissance aux 159° et 170° RAP du temps de guerre. Le 159° RAP du temps de guerre est mis sur pied à Belfort fin aout 1939 par le CMA 327, il est alors composé de 6 groupes numérotés de 2 à 7, le I° groupe devenant le 29 aout 1939 le I/170° RAP. Il fournit l'artillerie des secteurs fortifiés et défensifs de Mulhouse et d'Altkirh ainsi que la Région fortifiée de Belfort et du Secteur Fortifié du Jura. Le régiment est doté d'un nombre de pièces d'artillerie fort élevé pour un RAP, mais de faibles moyens de transport. […]
Jusqu'en juin 1940, les pièces du 159° Régiment d'Artillerie de Position sont muettes. Il utilisera peu ses matériels avant de se replier à pied vers Belfort après avoir abandonné et détruit ses pièces sur place faute de pouvoir en assurer le transport.
Les hommes du 159° RAP seront faits prisonniers entre le 18 et le 26 juin dans le secteur de Belfort, à l'exception de quelques éléments passés en Suisse ou ils seront internés jusqu'en 1941. »

Référence utile : L'histoire de la ligne Maginot / texte et photographies de Jean-Pascal Soudagne (2006)

Etant simplement bibliothécaires et non historiens spécialistes de la Deuxième Guerre mondiale en général, et de la ligne Maginot en particulier, nous ne parvenons pas à situer sur une carte de France le lieu nommé « Aspaet le pont » où votre père a été fait prisonnier le 30 mai 1940.

C’est pourquoi nous avons adressé votre question au Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation situé à Lyon.
Nous vous tiendrons au courant de leur réponse.

Etes-vous certain de l’orthographe du lieu « Aspaet le pont » ? Pouvez-vous nous apporter d'autres précisions sur ce lieu et les circonstances de l'emprisonnement de votre père le 30 mai 1940 ?

Bonne journée.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 09/11/2017 à 15:02

Bonjour,

Le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation nous a indiqué la piste suivante : "Il existe une commune du nom d’Aspach, dans le Haut-Rhin, qui pourrait correspondre au lieu présumé où ce monsieur a été fait prisonnier."

Aspach se situe effectivement dans le Haut-Rhin. Cependant il semble difficile de relier ce lieu à la l'histoire du 159ème Régiment d'artillerie de position et à la date du 30 mai 1940.
En outre, il existe dans ce même département du Haut-Rhin la commune de Burnhaupt-le-Haut, qui comprend sur son territoire la zone industrielle du Pont d'Aspach. Selon l'article Wikipedia dédié à cette commune, "Burnhaupt-le-Haut fait partie au début de son existence de la seigneurie de Thann et de la prévôté supérieure de Burnhaupt. [...] Le village ne se trouve pas très loin du Pont d'Aspach où passe la Doller et qui était un ancien péage". Il existe donc un lieu-dit "Pont d'Aspach".

Le Moulin du Pont d'Aspach est ainsi présenté dans une base de données du Ministère de la Culture : "Le site du Pont d'Aspach connaît une activité artisanale dès le Moyen Age : un moulin y est cité de manière continue. [...] L'usine Kestner exploite le moulin entre 1851 et 1860 avant de le transmettre à l'usine Stehelin. Celle-ci est brûlée en 1874, reconstruite en 1876 puis anéantie en 1915. Le moulin, qui renaît en 1926, est relevé de ses cendres en 1939 après un nouvel incendie. Il s'agit de l'actuel moulin Walch."
Il semble difficile de relier ce lieu à la l'histoire du 159ème Régiment d'artillerie de position et à la date du 30 mai 1940.

Nous avons contacté le Musée Mémorial de la Ligne Maginot du Rhin. Nous vous tiendrons informé de leur réponse.

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact