Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > mariage au chili de JOSEPH IRIBARREN

mariage au chili de JOSEPH IRIBARREN

par GUADA, le 28/10/2017 à 17:46 - 308 visites

date et lieu du mariage au Chili de Joseph Iribarren Barreneche né le 26 aout 1888 à Sare ( Basses-Pyrénées), fils de Fancisco Iribarren et de Nicanora Barreneche ce mariage a eu lieu après 1910

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 30/10/2017 à 16:39

Bonjour,

Joseph Iribarren Barreneche était-il français ?

" La loi de 1889 dispose [...] que, seront français les jeunes étrangers nés en France et qui, à l’époque de leur majorité, sont domiciliés en France, à moins qu’ils aient décliné la nationalité française dans l’année précédent leur majorité. "
source : Historique du droit de la nationalité française

S'il est resté français, vous aurez peut-être la chance de trouver son acte de mariage au sein des archives diplomatiques conservées en France, sinon il faudra consulter les archives locales d'Etat civil.

" Les déclarations de naissance, mariage et décès devaient être inscrites, par ordre de date, de suite et sans aucun blanc, sur un ou plusieurs registres tenus en double exemplaire, cotés et paraphés par le consul.
Chaque début d’année, les registres de l’année précédente étaient clos et l’un des deux exemplaires, le registre des duplicata, adressé au ministère des affaires étrangères, l’autre exemplaire, le registre des primata, restant au consulat. [...]
Tous les événements d’état civil des Français en pays étrangers n’ont cependant pas été inscrits sur les registres consulaires. La loi permettait également aux Français absents de leur pays de constater leur état civil en s’adressant aux autorités locales : tout acte de cette espèce passé en pays étranger faisait foi en France s’il avait été rédigé dans les formes usitées dans le pays.
De fait, de nombreux ressortissants français faisaient leurs déclarations aux autorités locales – dans certains pays ce pouvait être une obligation – plutôt qu’au consul de France, souvent très éloigné du lieu de leur résidence. [...]
Créé par décret du 1er juin 1965, le Service central d’état civil (SCEC), relevant du ministère des affaires étrangères, est installé à Nantes. Il exploite et met à jour les registres duplicata de moins de cent ans des actes de l’état civil consulaire et des actes de l’état civil tenus dans les pays autrefois placés sous la souveraineté ou le protectorat français.
L’état civil consulaire a dans sa très grande majorité fait l’objet d’une campagne de numérisation : les actes duplicata sont par conséquent à l’heure actuelle exploités et mis à jour directement sur informatique. Les registres papier duplicata, en revanche, ne sont plus tenus à jour.
La loi sur les archives du 15 juillet 2008 a réduit le délai de communicabilité des actes de naissance et de mariage de 100 à 75 ans.
La direction des archives a donc obtenu un accès partiel à l’application du SCEC afin de pouvoir faire des recherches sur les actes de plus de 75 ans. Pour les actes postérieurs à 1900, cette application fournit non seulement la référence aux actes mais également l’image des actes (sauf actes de plus de trois pages, qui, pour des raisons techniques, n’ont pu être numérisés). [...]
Les registres d’actes de l’état civil sont exploités et mis à jour par l’administration consulaire.
Au terme d’un délai d’environ cent ans, les registres primata sont rapatriés par les consulats au Centre des archives diplomatiques de Nantes. Lorsqu’un même registre réunit les actes de plusieurs années successives, il faut attendre que l’ensemble des actes ait atteint le délai de cent ans pour qu’il soit versé aux Archives. Il est conseillé aux chercheurs de contacter le CADN avant de se déplacer pour y consulter des registres primata.
Les registres d’état civil duplicata, exploités pendant une durée de cent ans par le Service central d’état civil, sont ensuite versés au centre des archives diplomatiques de La Courneuve, qui détient actuellement les registres originaux jusqu’en 1900. (Voir plus bas ce qui concerne les registres provenant de Tunisie et du Maroc, versés selon une périodicité différente.)
Les registres originaux des années 1901-1940, actuellement en pré-archivage, ne pouvant être consultés, le centre des archives diplomatiques de La Courneuve est en mesure d’effectuer des recherches sur les actes de cette période par l’intermédiaire de l’application informatique du Service central d’état civil. Les demandes présentant un caractère administratif portant sur des actes de moins de cent ans (notamment, demandes d’extraits) doivent toutefois être directement adressées au Service central d’état civil.

Si vous devez rechercher cet acte dans les archives locales, voici quelques informations qui pourront vous être utiles :

" Etat Civil du Chili
La loi sur l’Etat Civil a été publiée en juillet 1884. Avec elle a été crée la fonction d’Officier de l’Etat Civil qui a pour charge d’inscrire les naissances, les mariages et les décès sur des Registres Il est possible d’obtenir par Internet et d’imprimer chez soi, les actes de ces registres à condition de connaître le numéro d’identité de la personne concernée
Dans tous les villages et villes, on trouve un bureau d’Etat Civil où l’on archive l’ensemble des registres de la ville Au Bureau central de l’Etat Civil , on trouve les tables des actes contenus dans tous les registres de 1885 à 1960 (Y compris Tacna au Pérou) Dans ces registres sont notés :la date, le nom de la personne et les renseignements sur l’acte ; avec cela on peut demander une photocopie ou le certificat.
- Service de l’Etat Civil et identification Pas d’information en ligne. Sur Internet, on peut acheter des actes de naissance, de décès ou de mariages postérieurs à 1982
- Maintenant, vous pouvez vérifier sur les microfilms Internet de l'état civil de Concepción, Chili sur le site FamilySearch Indexing --> VOIR "
source : Recherche d'ancêtres français au Chili

Bonnes recherches !
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact