Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Bibliothèques 3ème lieu

Bibliothèques 3ème lieu

par JajaduGibloux, le 12/10/2017 à 11:13 - 1221 visites

Bonjour,
Je cherche des cas concrets ou de la littérature au sujet du concept de bibliothèques 3ème lieu appliqué à des bibliothèques académiques et/ou centres de documentation.
Merci d'avance et meilleures salutations

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 14/10/2017 à 11:30

Bonjour,

Nous tenons à préciser que le service Questions ? Réponses de l’ENSSIB est le mieux indiqué pour répondre à vos questions relatives aux bibliothèques. En effet, ce service « répond aux questions dans le domaine des sciences de l'information et des bibliothèques. Il fournit gratuitement des réponses personnalisées de type :
• aide à la recherche documentaire,
• pistes bibliographiques,
• réponses factuelles et d'orientation. »

Néanmoins, nous pouvons vous apporter des éléments de réponse.

Pour situer cette notion, nous relayons la définition de la bibliothèque troisième lieu par l’ENSSIB qui retrace l’émergence de ce concept :
« La bibliothèque troisième lieu est un concept issu de la notion sociologique du "troisième lieu" ("third place") développée par Ray Oldenburg, au début des années 80. Ray Oldenburg pointe du doigt la désocialisation de la société américaine due à l’individualisation de la société, à l’usage des transports individuels (la voiture) et aux moyens de communication dématérialisés. "Il n’y a rien de mieux que d’être ensemble face à face" conclut-il dans un entretien réalisé par les bibliothèques de l’Université de l’Ouest de la Floride.
Selon lui, la société manque de troisièmes lieux, c’est-à-dire de lieux où se rencontrer en dehors de la maison et du travail. Ces lieux sont traditionnellement les cafés, mais ils peuvent aussi s’appliquer à de nombreux autres endroits, comme par exemple les bibliothèques.
Le concept de bibliothèque troisième lieu a été popularisé dans le milieu des bibliothèques françaises par le mémoire d’études du diplôme de conservateur des bibliothèques de Mathilde Servet (janvier 2009). Elle y définit ainsi les caractéristiques principales de la bibliothèque troisième lieu : un ancrage physique fort, une vocation sociale affirmée, et une nouvelle approche culturelle.
En effet, certaines bibliothèques se donnent pour mission d’être des lieux de rencontres informelles et de convivialité, de se situer aux plus près des usages des fréquentants, de mettre en œuvre des fonctionnements participatifs, afin de contribuer à créer du lien social et à favoriser la construction d’une société inclusive.
Les conséquences en sont : une modification visible du mobilier (plus convivial, plus attractif), une diversification des services et activités proposés par la bibliothèque (plus proches des besoins et attentes des usagers), mais surtout un changement significatif dans la relation entre les bibliothécaires et les usagers vers davantage de proximité.
Tout à la fois projet social et politique, la bibliothèque troisième lieu positionne l’humain au cœur du projet de bibliothèque.
Parmi ces bibliothèques, certaines sont bien identifiées par la profession comme "bibliothèque troisième lieu". À l’étranger, on citera par exemple la bibliothèque publique de Delft (Pays-Bas), les Ideas Store (Royaume-Uni) et Le Fil rouge, la bibliothèque centrale de Hjørring (Danemark). En France, l’implication des publics dans le fonctionnement et/ou l’animation des bibliothèques Louise Michel (Paris) et Philéas Fogg (Saint-Aubin du Pavail), le co-design de la bibliothèque de Lezoux, ou les ateliers Biblio-remix des bibliothèques de Rennes ont été des actions remarquées par la profession.
Certains professionnels décrient ce concept en argumentant que la bibliothèque troisième lieu ne serait qu’une version dépoussiérée du modèle de la médiathèque. D'autres craignent que le métier, avec ses compétences propres, ne se dilue jusqu'à sa disparition. Néanmoins, le concept a obtenu une reconnaissance de la profession et l’on voit fleurir de nombreuses bibliothèques qui se réclament du modèle, sans pourtant en remplir la condition essentielle : un bouleversement des relations entre bibliothécaires et usagers.
Le concept de "troisième lieu" connaît également un fort développement dans les domaines marketing et commerciaux : "Venez comme vous êtes", "Connecting people", "Share moments. Share life.", "Have it your way"… font partie des slogans des marques qui s’en réclament. »

Exemples de bibliothèques mettant en œuvre ce concept de troisième lieu :
A l’étranger :
Dans l’ ouvrage Bibliothèques troisième lieu (2015), dirigé par Amandine Jacquet, Marie D. Martel consacre un chapitre à « Trois générations de tiers lieux en Amérique du Nord », qui sont classées de la manière suivante :
« Première génération, la new downton library »
- La Seattle Public Library (Etats-Unis), inaugurée en 2004, où « l’ « espace social » est reconnu comme une destination, un événement ».
- La Grande bibliothèque de Montréal (Canada), qui est le versant public, inauguré en 2005 de Bibliothèques et Archives nationales du Québec. Il s’agit d’une « institution à vocation sociale fondée sur une offre considérable de formation et d’accès à l’information », qui est aussi un « tiers lieu numérique ».
"Les bibliothèques communautaires"
« Le décloisonnement et le niveau de bruit engendré par des expériences antérieures ont incité les concepteurs à rechercher un équilibre entre espaces ouverts et espaces clos, entre les espaces sociaux et les espaces individuels ».
- La Darien Public Library (Etats-Unis). C’est « l’exemple d’un tiers lieu pour lequel la notion sociologique d’accueil développée par Oldenburg a été traduite et récupérée dans les termes managériaux de l’approche-client et du marketing ».
- La Bibliothèque du Boisé (Montréal, Canada). Inaugurés en 2013, « les lieux offrent un parcours rythmé et un plan équilibré entre les espaces ouverts et fermés ».
"Les bibliothèques participatives et les Bibliolabs"
« Prolongeant le modèle communautaire, la bibliothèque-laboratoire se conçoit ainsi comme le catalyseur d’une expérience durable, génératrice de biens communs qui intègre des attributs de ces espaces qu’on appelle émergents : espaces de travail en commun, laboratoires collaboratifs (haskerspace, fablab…). »
- La Fayetteville Free Library (New York, Etats-Unis). « S’inspirant du MIT, la FFL offre des logiciels et des équipements recommandés par la charte des fablabs comme une imprimante 3D, une découpeuse au laser… »
- La San Diego Public Library (Etats-Unis). Inaugurée en 2013, « elle comprend un Learning lab, ainsi qu’un Idea lab ».
- La Chicago Public Library (Etats-Unis). Elle comprend un « Youmedia » qui traduit « les pratiques culturelles des jeunes » dans une « zone aménagée pour la socialisation, un autre pour le bidouillage et un troisième pour la formation ».

En France :

Vous trouverez des exemples de mise en oeuvre dans cette réponse de l’ENSSIB à la question Je recherche une liste des bibliothèques troisième lieu actuelles en France posée en décembre 2013.
Cependant, la plupart des exemples donnés sont des bibliothèques territoriales et non des « bibliothèques académiques », que nous identifions aux bibliothèques universitaires (ou services communs de documentation) et au réseau Canopé des CRDP (Centres Régionaux de Documentation Pédagogiques), ou des centres de documentation, ceux qui sont présents dans les collèges et lycées français, et ainsi que dans certaines institutions universitaires.

Néanmoins, nous avons recensé quelques initiatives inspirées du concept de troisième lieu en bibliothèques universitaires et Centres de Documentation et d'Information :
- La Faironnerie, fablab de l’Université du Havre, projet présenté dans l’article Hein ? Quoi ? un Fab lab dans une BU ? publié sur le site de l’ABDU. Il s’agit d’un entretien avec Pierre-Yves Cachard, directeur du SCD de l’Université du Havre.
- LABibliothèque, un projet d’expérimentation sur les usages du numérique, implanté par le SCD de Lille-3 (article du 31 mars 2014 paru sur le site Inforum, Blog infos de Lille-3)
- Ouverture d’un learning centre à l’Université Toulouse Capitole (communiqué du 8 novembre 2016). Projet évoqué lors de la Journée d’étude ABF Midi Pyrénnées – Un learning centre ou un lab ? Questionnements à la BU Sciences du 19 mai 2014.
- Traam Documentation 2016-2017 : L'incubateur d'idée ou le Fab Lab mutlimédiatique. Article publié le 2 juillet 2017 sur le site de l’Académie de Nice évoquant le projet de Fablab dans le Collège La Marquisanne.


Références à consulter :
- Ray Oldenburg / Ray Oldenburg, author of «The Great Good Place» (Captation vidéo d’un entretien - University of West Florida Libraries - 2013)
- Mathilde Servet / Les bibliothèques troisième lieu (Mémoire d’étude – Diplôme de Conservateur des Bibliothèques – Janvier 2009)
- Bibliothèques troisième lieu / sous la direction de Amandine Jacquet (2015)
- CDI, Tiers lieux ? (Article du professeur-documentaliste Anne-Françoise Gibert sur le site Espace doc web rattaché à l’Académie de Lyon)
- Des tiers-lieux au CDI : effet de mode ou représentations communes ? Entretien avec Antoine Burret (entretien publié sur le site Doc pour docs le 20 avril 2017)
- La sidération du troisième lieu (Bertrand Calenge, article du 12 février 2012, publié sur son blog Carnet de note)
- Fab Lab en bibliothèque : Un nouveau pas vers la refondation du rapport à l’usager ? (Article de Marjolaine Simon publié dans le BBF n°6 de juillet 2015, paru sur le site du BBF)
- La bibliothèque du futur : interview n°2 (entretien avec Olivier Ertzscheid, Maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'université de Nantes, publié le 13 novembre 2014 sur le site Labo BNF).

Bonne journée
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact