Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Recherche de jeunes autrices et auteurs noir.es américain.es

Recherche de jeunes autrices et auteurs noir.es américain.es

par igrange, le 11/10/2017 à 06:10 - 1942 visites

Bonjour, je suis à la recherche d'autrices ou auteurs américain.es qui écrivent actuellement sur le phénomène des villes abandonnées par leurs habitant.es, sinistrées pour cause de crise économiques (exemple Détroit), et aussi sur la condition de la communauté Noire américaine. Les auteur.es vivant.es si possible.
Je vous remercie
Bien à vous

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 12/10/2017 à 15:25

Bonjour,

Nous avons effectué une recherche dans la base bibliographique Electre qui nous a permis de trouver un certain nombre d’ouvrages consacrés à la condition de la communauté noire américaine :

L'Atlantique noir : modernité et double conscience, Paul Gilroy (auteur anglais)

La notion d'Atlantique noire permet à l'auteur de renouveler la manière de penser l'histoire culturelle de la diaspora africaine. En opposition aux approches portées à l'absolutisme ethnique, il montre que cet espace atlantique constitue un lieu de circulation, de création et de résistance culturelle reliant les communautés noires américaines, européennes et caribéennes.

Une colère noire : lettre à mon fils
Ta-Nehisi Coates
traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Thomas Chaumont
préface d'Alain Mabanckou

Dans cet ouvrage, le journaliste américain montre qu'en dépit des luttes pour les droits civiques, de la production d'une culture avec ses icônes (Frederick Douglass, Billie Holiday, Martin Luther King) et de l'élection de Barack Obama, les violences contre les Noirs n'ont jamais cessé aux Etats-Unis. National book award 2015.

Le grand combat
Ta-Nehisi Coates
traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Karine Lalechère

Témoignage de la naissance d'une conscience politique, héritée de son père, Paul, ancien militant des Black Panthers dans le West Baltimore des années 1980. Avec ses frères et soeurs, dans la rue ou sur les rings, où la bagarre est omniprésente, l'auteur grandit et apprend la guerre menée par son père et Malcolm X, la poésie du hip-hop, le tout sur fond de crack et de sida.

Le procès de l'Amérique : plaidoyer pour une réparation
Ta-Nehisi Coates
traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Karine Lalechère
préface de Christiane Taubira

Après avoir constaté dans deux livres précédents que le racisme contre les Noirs reste un problème majeur aux Etats-Unis, l'auteur reprend plus largement la réflexion, soulignant que l'esclavage, les discriminations et les droits bafoués ont créé une dette morale de l'Amérique à l'égard de la communauté afro-américaine qui est en droit d'attendre des réparations.

La pensée féministe noire : savoir, conscience et politique de l’empowerment
Patricia Hill Collins
traduction, Diane Lamoureux

Confrontées à une société sexiste et raciste qui leur impose des images d'elles-mêmes stigmatisantes et dévalorisantes, les femmes noires des États-Unis n'en ont pas moins une longue histoire de résistances et de solidarités. La pensée féministe noire prend le relais de cette tradition, en en dévoilant l'étendue et la richesse, et en tire un projet intellectuel et politique fécond. Dans cet essai incontournable enfin traduit en français, Patricia Hill Collins nous offre une synthèse impressionnante de cette tradition d'oppressions et de résistances, qui puise autant dans la littérature, les récits de vie, l'histoire militante, la pensée sociale et politique, la sociologie critique que dans la culture populaire. Elle nous incite à penser non seulement les oppressions enchevêtrées, mais aussi les luttes passées et à venir. Ce livre donne accès à un savoir profondément ancré dans l'expérience irréductible des Africaines-Américaines ; un savoir essentiel pour tout projet de justice sociale et pour un féminisme véritablement inclusif.

Ne suis-je pas une femme ? : femmes noires et féminisme
Bell Hooks
traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Olga Potot
préface par Amandine Gay

La militante noire américaine dénonce les discriminations de classe, de race et de sexe dont sont victimes les femmes noires. Elle souligne également l'absence de collaboration entre les féminismes blancs et noirs en dépit des oppressions communes.

Congo Square : racines africaines de La Nouvelle-Orléans
Freddi Williams Evans
préface Joseph Hanson Kwabena Nketia
traduit de l'américain par Christine Leteux, Robert de Laroche

Histoire du jardin de Congo Square, à La Nouvelle-Orléans. L'étude retrace la déportation des esclaves d'Afrique vers l'Amérique, le processus de créolisation et présente les récits, chansons, instruments de musique, pratiques commerciales caractéristiques des rassemblements de Congo Square mises en parallèle avec d'autres pratiques culturelles des Caraïbes.

Black Feminism : anthologie du féminisme africain-américain, 1975-2000
Michele Wallace, Audre Lorde, Barbara Smith et al.
sous la direction de Elsa Dorlin

Des textes fondamentaux écrits par des féministes africaines-américaines sont traduits et présentés dans l'ordre chronologique de leur parution.

Femmes, race et classe
Angela Davis
traduit de l'américain par Dominique Taffin et le collectif Des femmes

Analyse critique et comparative du féminisme en regard des luttes d'émancipation et de libération du peuple noir. Explorant les liens idéologiques existant entre le pouvoir esclavagiste, le système des classes et la suprématie masculine, l'auteure insiste sur la nécessité d'articuler les trois niveaux de race, classe et sexe dans les luttes de libération.

Freedom : une histoire photographique de la lutte des Noirs américains
Manning Marable, Leith Mullings
photographies éditées par Sophie Spencer-Wood

Réunit 600 photographies prises par des témoins ou défenseurs de la cause noire organisées en 5 chapitres chronologiques selon les périodes charnières de la lutte contre le racisme : 1840 à 1880, l'esclavage et son abolition ; 1880 à 1919, inégalité sociale et migrations ; 1919 à 1954, urbanisation et grande dépression ; 1954 à 1975, mouvements pour les droits civiques ; depuis 1975, l'espoir.

Confessions d'un fils modèle
Jake Lamar
traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Françoise Bouillot

Romancier, né à New York, dans le Bronx, l'auteur revient ici sur les années 1980 qui l'ont vu réaliser le rêve de son père : s'extraire de sa condition. Il décrit sans concession l'ambivalence de la bourgeoisie noire américaine, prise entre ses difficultés à s'insérer dans la société blanche et son désir de ne pas être rejetée par les autres Noirs.

Le nom du fils
Ernest J. Gaines
traduit de l'américain par Michelle Herpe-Voslinsky et Jean-François Gauvry

Leader de la communauté noire dans la Louisiane des années 1970, le révérend Philip Martin voit son quotidien bouleversé par l'arrivée inopinée d'un certain Robert, le fils qu'il a abandonné quinze ans auparavant. Ce dernier cherche à lui faire payer les drames vécus par sa famille : le viol de sa soeur, l'assassinat du violeur par son petit frère, etc.

Les figures de l'ombre : le rêve américain et l'histoire inédite des mathématiciennes noires qui ont aidé les Etats-Unis à remporter la course spatiale
Margot Lee Shetterly
traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Johan-Frédérik Hel-Guedj

Chercheuse, fille d'un des premiers ingénieurs noirs à avoir travaillé à la NASA, l'auteure raconte le destin de 4 mathématiciennes afro-américaines, Dorothy Vaughan, Mary Jackson, Katherine Johnson, Christine Darden. Elle retrace le parcours qui leur a permis de mener à bien la mission de l'astronaute John Glenn, en 1962, ainsi que les obstacles du racisme et du sexisme qu'elles ont rencontrés.

Etre manager noir aux Etats-Unis
George Davis, Glegg Watson

Une enquête réalisée par deux journalistes américains sur la situation des cadres supérieurs noirs dans les grandes entreprises aux Etats-Unis.

Le combat des Noirs aux Etats-Unis : témoignage d'une amie de Rosa Parks et de Martin Luther King

A travers le récit de sa famille, Amelia Robinson retrace le parcours de la vie des Noirs aux Etats-Unis : la déportation de sa grand-mère des côtes africaines, la traversée de l'Atlantique sur les bateaux négriers, son arrivée dans les plantations de coton, les premières révoltes et la lutte pour les droits civiques aux côtés de Martin Luther King et de Malcolm X.

Black is a color : a history of African American art
Elvan Zabunyan
traduit du français par Paul Buck, Catherine Petit

Un essai sur la création contemporaine noire américaine à travers les pratiques des artistes noirs américains, depuis la période de la Renaissance de Harlem, dans les années 1920 jusqu'à aujourd'hui. Etude historique et analyse critique, cet ouvrage dresse le tableau d'une Amérique marquée par son passé esclavagiste et souligne la réalité esthétique et politique de la culture noire.

Jupiter et moi
Eddy L. Harris
traduit de l'américain par Alexandre Gouzou

Raconte l'émancipation noire des années 1960 au sein d'une famille. Jupiter est un père à la fois tyrannique, terrifiant mais aussi attachant et rigolard. Ses enfants ne savent jamais quelle conduite adopter avec lui. A travers son histoire, c'est toute l'histoire des Noirs américains qui apparaît en filigrane, avec les sanglants dérapages du racisme.

Pour l'amour de Mingus
Sue Mingus
traduit par Christian Gauffre

S. Mingus fait le récit des années passées aux côtés de Charles Mingus, de 1964 à 1972, depuis la rencontre entre une femme issue de la plus pure bourgeoisie américaine et un musicien et compositeur militant de la cause des Noirs américains jusqu'à sa disparition. Un témoignage sur le milieu du jazz, le combat des Noirs dans un pays encore marqué par la ségrégation mais aussi une histoire d'amour.


Concernant la désindustrialisation et les villes abandonnées, c’est dans le catalogue Sudoc que nous trouvons des résultats, pour la plupart il s’agit d’ouvrages non traduits :

Villes fantômes de l'Ouest américain : leur vie, leur mort, leur survie, Marijke Roux-Westers

The city after abandonment edited by Margaret Dewar and June Manning Thomas

Unexpected Chicagoland Camilo José Vergara and Timothy J. Samuelson

After the smoke clears : struggling to get by the rustbelt America Steve Mellon

Industrial sunset : the making of North America's rust belt, 1969-1984, Steven High

Detroit City is the place to be : the afterlife of an American metropolis, Mark Binelli

Exit Zero : family and class in postindustrial Chicago, Christine J. Walley

Reimagining Detroit : opportunities for redefining an American city, John Gallagher

Beyond the ruins : the meanings of deindustrialization, edited by Jefferson Cowie and Joseph Heathcott ; foreword by Barry Bluestone

The hero's fight : African Americans in West Baltimore and the shadow of the state, Patricia Fernández-Kelly

Made in the USA : the rise and retreat of American manufacturing, Vaclav Smil

Corporate wasteland : the landscape and memory of deindustrialization, Steven High & David W. Lewis

Good with their hands : boxers, bluesmen, and other characters from the rust belt, Carlo Rotella

Transforming race and class in Suburbia : decline in Metropolitan Baltimore, Thomas J. Vicino


Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact