Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Régale (instrument)

Régale (instrument)

par Bouille, le 06/10/2017 à 10:57 - 1397 visites

Bonjour,

il existe un instrument de la famille de l'orgue qui s'appelle une "régale" : j'aurais aimé connaître l'origine de cette appellation !
Merci,
Elisabeth

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 06/10/2017 à 16:37

Bonjour,

Une régale est une « sorte de petit orgue portatif à un jeu unique d'anche battante, sans tuyau résonateur, en vogue à la Renaissance. Son clavier, étendu parfois jusqu'à quatre octaves, permettait de jouer en polyphonie et d'accompagner le chant. En usage en Angleterre, en Allemagne et en Italie, on en connaît bien le timbre âpre et nasillard par l'emploi qu'en fit Monteverdi pour soutenir dans l'Orfeo (acte III) le chant de Charon et les personnages du monde souterrain en général (Pluton). La régale tomba en désuétude au XVIII° siècle. Le terme de régale désigne également un jeu d'orgue à anche et à tuyau raccourci, de caractère proche du jeu de voix humaine. » Source : Encyclopédie Larousse.

Le dictionnaire en ligne Trésor de la Langue Française précise l’étymologie et l’histoire de ce mot :
« Étymol. et Hist. 1. [1537 fém. regalle désigne un instrument à vent et à clavier (Testament de Jean Verdot, archidiacre de la cathédrale de Troyes d'apr. Sain. Lang. Rab. t. 1, p. 200)] 1553 id. (Hist. de la baronnie de Craon, éd. A. Joubert, p. 479 ds IGLF); 2. 1552 jeu de regualles désigne un des jeux de l'orgue (Rabelais, Quart Livre, éd. R. Marichal, chap. 32, p. 146). Prob. issu avec subst. du lat. regalis « royal » (cf. régale3et prestant). L'all. Regal (dep. 1503 d'apr. Kluge), l'angl. regal (dep. ca 1550 ds NED) et l'ital. regale (dep. 2emoit. du xviies. ds Tomm.-Bell.) sont empr. au fr. »

Nous avons consulté de nombreux dictionnaires étymologiques et historiques disponibles à la Bibliothèque municipale de Lyon, version papier ou en ligne.

La plupart affirment que ce mot dérive du latin « regalis », issu du substantif « rex, regis » désignant le « roi ». Il aurait donc la même racine que l’adjectif « régalien » par exemple. Néanmoins, ces dictionnaires émettent le plus souvent un doute sur cette racine, sans proposer une autre étymologie.

D’après le Le Grand Robert de la langue française, « régale » est un nom masculin, apparu au XVI° siècle, dont l’origine est « incertaine » : « un rapport avec le lat. regalis « royal » ou avec 1. Régaler est douteux ».

Selon le Dictionnaire historique de l’orthographe française, « regale » au sens de « jeu de l’orgue » est « enregistré dans l’Académie de 1718 à 1935 inclus, ainsi que dans les dictionnaires modernes (1540 « regualle », peut-être tiré du latin « regalis ») ».

Dans le Grand dictionnaire étymologique et historique du français, nous trouvons l’entrée suivante : « Régale : 1552, Rab. (« regualle »), ancien instrument de musique ; peut-être du latin « regalis » royal ».

Selon le Dictionnaire culturel en langue française, il s’agit d’un nom masculin ou féminin : « le genre est hésitant : féminin dans les dictionnaires de musique et les dictionnaires encyclopédiques, masculin dans les dictionnaires de langue ». Ce mot apparaît en « 1537 » sous la forme « regalle » au sens d’ « instrument à vent et à clavier, peut-être emprunté au latin « regalis », qui est « dérivé de rex, regis : roi ».

Bonne journée.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 09/10/2017 à 14:35

Bonjour,

Un bibliothécaire du Département musique de la Bibliothèque municipale de Lyon nous a indiqué la piste suivante, concernant l'étymologie du mot "régale" : Jean-Gerges Kastner a publié en 1866 l'ouvrage Parémiologie musicale de la langue française ou Explication des proverbes, locutions proverbiales, mots figurés qui tirent leur origine de la musique accompagnée de recherches sur un grand nombre d'expressions du même genre empruntées aux langues étrangères, et disponible en texte intégral ici, où il évoque une origine possible de l'appellation "régale" pour un instrument de musique :

"Les Italiens appelaient les régales "ninfali", ou bien aussi "regali". On explique cette dernière dénomination, en disant que le premier instrument de cet espèce fut offert à un roi, d'où il prit le nom de "regale" (royale), comme pour signifier "oeuvre digne d'un roi". "Regale" signifie aussi en italien, un cadeau. Tout cela s'accord assez bien avec ce qu'on sait de l'origine des orgues pneumatiques, qui parurent en Europe dans les premiers siècles de l'ère chrétienne, et qui, pour la plupart, étaient au nombre des objets rares et précieux que le souverains, les princes et les personnages illustres du clergé ou de la noblesse échangeaient à titre de présent".

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact