Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > theme masculin feminin

theme masculin feminin

par modulo, le 04/10/2017 à 13:28 - 2041 visites

Bonjour,
Je recherche une pièce à mettre en scène pour des lycéens (au nombre de 12 ou 13 environ) sur le thème du masculin féminin.
Pourriez-vous m'aider?
Merci d'avance,
Cordialement,
Maud

Réponse du Guichet du savoir

par bml_spec, le 06/10/2017 à 13:37

Réponse du Département Arts vivants :

Bonjour,

Nous avons effectué une recherche sur Mascarille, base de connaissance sur le théâtre consultable en ligne à Bibliothèque municipale.

Ci-dessous un monologue pouvant être lu à plusieurs voix, pouvant correspondre à votre demande :


• Carole Thibaut /Fantaisies l'idéal féminin n'est plus ce qu'il était : version 1, 2, 3 et 4
Ces neuf monologues abordent les questions de la construction des genres et de l'identité des femmes, et donc des hommes, s'amusent avec les différents codes de la représentation sexuée et théâtrale, démontent la mécanique d'oppression qui se cache derrière la notion d'idéal féminin.

Des pièces ayant pour distribution douze ou treize personnages :

• LASTRETO PRIETO Susana / Le Cancan des corps guerriers / Farce onirique
Distribution : 13 femmes
"...de ce que la guerre fait aux femmes et de ce que les femmes font de la guerre, grâce à la guerre ou malgré la guerre...".
Cela fonctionne comme une revue, avec une meneuse.
Uniquement jouée par des femmes, c'est une farce énorme sur les guerriers, les hommes quand ils fonctionnent comme "corps constitués".
C'est le détournement d'un genre frivole, la revue visuelle et musicale qui rend le propos grave plus caustique, plus efficace.

• LIDDELL Angélica / You are my destiny (Le viol de Lucrèce) ou You are my destiny (Lo stupro di Lucrezia)
Distribution : 9 hommes & 3 femmes
En 2009, l’Espagnole Angélica Liddell créait avec sa compagnie Atra Bilis La Maison de la force où six femmes disaient leur douleur, abordaient la violence des relations à l’autre quand cet autre est un homme. La pièce porte un regard nouveau sur le viol de Lucrèce relaté par Tite-Live ou Shakespeare. Ce qu’elle met en scène, c’est aussi la rébellion de Lucrèce contre ce que l’histoire a voulu faire d’elle : une femme qui se suicide pour défendre sa vertu et sauver son honneur. La pièce n’est ni un pamphlet politique, ni un manifeste féministe. Elle est l’histoire d’un amour qui se prolonge au-delà de la mort. « Ce qui m’intéresse, explique Angélica Liddell, ce n’est pas l’ordre social mais le désordre des sentiments. Comprendre la relation entre le désir et la douleur. » Loin de s'attacher à réinterpréter la souffrance de Lucrèce, c'est la souffrance de Tarquin qu'elle aborde – autrement dit, celle d'un homme. Au lieu d'opposer à une simplification politique une contre-simplification qui resterait finalement enfermée sur le même terrain, Liddell invente un tout autre plan. Son intention n'est pas, n'a jamais été, de corriger ou supplanter un point de vue masculin par un point de vue féminin.

• DOUTRELIGNE Louise / Don Juan d'origine ou la représentation improbable du Don Juan de Tirso de Molina par les demoiselles de Saint-Cyr en l'an 1696 [Don Juan de origen] / Comédie psychologique
Distribution : 10 femmes & 2 enfants
Et si Don Juan n'était qu'une imagination de femmes ?
Le grand mythe masculin est ici remis en question... et joué par les jeunes filles du Collège de Saint-Cyr, chez la sévère Madame de Maintenon.
Au collège de Saint-Cyr en 1696, même les pudiques "Esther" et "Athalie" de Racine ne peuvent plus être jouées. Quelques jeunes filles et leurs surveillantes rêvent qu'elles sont en train de jouer le "Don Juan" du maître espagnol transmis à elle mystérieusement...
Huit jeunes élèves, une surveillante, La Marquise elle-même interpréteront tous les rôles de la pièce, masculins et féminins, déclenchant ainsi la spirale qui va aspirer ces dix femmes dans le vertige d'un rêve baroque.
Don Juan joué par une jeune fille, renversement choquant comme un déclic pour débusquer aujourd'hui le moteur donjuanesque et se laisser glisser dans la suavité de ses images de séduction...

Et pour finir, des pièces pouvant vous intéresser sur le droit des femmes :

• Barzou Abdourazzoqov / Huit monologues pour femmes
Monologues écrits pour le théâtre, ces textes donnent la parole à huit femmes chahutées par l'existence. Rythmés par la rage et l'humour, ces mots proférés au nord du Tadjikistan évoquent parfois des situations connues aussi dans les grandes villes occidentales et leurs banlieues. "A la première personne, dans un style parlé, franc, direct, huit femmes nous livrent une partie de leur vie. C'est parfois cocasse comme celle qui attend un enfant et recherche désespérément un fruit vu à la télé - un ananas -, tendre quand une prof tombe amoureuse d'un étudiant, triste quand une mère recherche sa fille disparue, ou joyeux avec la prostituée qui ne craint personne. Toutes semblent reliées par le même credo : toujours garder l'espoir. Ces témoignages, modelés dans le terreau du quotidien de ces femmes tadjiks, semblent nimbés d'un halo lumineux et réconfortant comme une éclaircie dans un ciel d'orage"

• Serena Dandini / Blessées à mort
Réunies par la mort, des femmes victimes de la violence des hommes racontent leurs histoires. Riches ou pauvres, cultivées ou analphabètes, jeunes ou âgées, rebelles ou soumises, elles témoignent des drames provoqués par une société machiste, des traditions cruelles et des mentalités arriérées. Inspirées de faits réels, ces récits offrent un tableau de la condition de la femme au XXIe siècle

• Guillaume Poix / Straight
L’Afrique du Sud a longtemps été mise au ban du monde, du fait de l’apartheid. Mais lorsque ce système ségrégationniste a pris fin, Nelson Mandela, le militant devenu président, a œuvré à la grande réconciliation de la « nation arc-en-ciel ».
Malgré cela, une extrême violence continue à régner dans le pays et s’exerce notamment contre les femmes. Parmi elles, les homosexuelles, qui ont pourtant accès au mariage depuis 2006, sont victimes d’une pratique endémique : « le viol correctif », souvent accompagné de torture et de meurtre. Ces actes seraient commis, selon les violeurs, dans une perspective de rééducation, pour remettre leurs victimes dans le « droit chemin ».

• Alan Ball / Cinq pièces en un acte / 2014
5 courts textes réunis par le même regard cynique d’Alan Ball qui aborde ici des situations banales du quotidien en en tirant les fils du ridicule et de la cruauté. La vanité, la solitude, le langage ou la psychanalyse sont autant de thèmes que le célèbre auteur américain choisit ici de mettre à mal avec une ironie mordante.

Nous vous invitons également à consulter notre bibliographie sur l’homosexualité ou la question du genre pour enfants et adolescents, ainsi que celle sur les droits des femmes.

Tous les résumés sont extraits de Mascarille - avec l'aimable autorisation d'Emile Zeizig.

A consulter également :
Recherche de pièces de théâtre en fonction du nombre de personnages
Bibliographies thématiques de pièces pour adultes
Recherche de pièces de théâtre enfant en fonction du nombre de personnages

Nous espérons vous avoir aidé dans vos recherches et vous remercions pour votre confiance.

L’équipe Arts vivants

Image
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact