Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > volumétrie de plan d'eau

volumétrie de plan d'eau

par boa vista, le 02/09/2017 à 08:24 - 495 visites

bonjour madame monsieur
pourriez vous s'il vous plait m'informer comment les mathématiciens
arrivent a définir la masse volumétrique d'un lac (naturel) ou artificiel
( barrage) étant donné l'irrégularité des rives et des profondeurs toujours changeantes
en rapport avec les précipitations ou la sècheresse s' accordent t'ils une marge de différence
avec mes remerciements recevez madame monsieur mes respectueuses salutations

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 04/09/2017 à 15:57

Bonjour,

Le volume d'un plan d'eau ne sera pas calculé de la même manière en fonction de sa taille :

Pour les petites surfaces :
" La méthode la plus répandue pour évaluer le volume d'eau se trouve être de multiplier la superficie de l'étang par la moitié de sa profondeur maximale (L.M. DENARDOU, 1987 ; communication orale DIREN Limousin, 1997)."
source : Quel est le volume d'eau contenu dans les étangs limousins et français ? / Laurent Touchart et Pascal Bartout

Pour les plans d'eau plus grands d'autres techniques plus "scientifiques" seront utilisées :

" A l'heure actuelle, le suivi des ressources en eau se fait au moyen des trois techniques : les réseaux de mesure in situ, la modélisation hydrologique, et l'observation satellitaire.
Étant données la diminution drastique du nombre de mesures hydrologiques disponibles à court-terme et les difficultés rencontrées pour modéliser l'ensemble des réservoirs
hydrologiques à grande échelle, le suivi des ressources en eau par télédétection satellitaire a connu un essor rapide. Le suivi des eaux de surface nécessite de déterminer les volumes stockés dans les lacs, fleuves et plaines d'inondation. Des techniques combinant observations satellitaires de la hauteur, de la surface et des relevés in situ ont permis de déterminer les volumes et variations de volumes d'eau dans des grands lacs et des grands bassins fluviaux."
source : Estimation des volumes d'eau contenus dans les lacs de faible superficie par télédétection multi-satellitaire et mesures in situ : exemple du lac la Bure / Frédéric FRAPPART, Frédéric BAUP, Jérôme MAUBANT, Vincent MARIEU, Alexandra SPODAR, Jean-Paul PARISOT, Guillaume DETANDT

C'est en établissant des relevés bathymétriques que nous sommes en mesure d'estimer de manière assez fiable et précise le volume d'un grand plan d'eau.
La bathymétrie consiste en la mesure de la profondeur d'un plan d'eau par sondage et traitement des données correspondantes en vue de déterminer la configuration du fond.
Les cartes bathymétriques sont des cartes topographiques du fond d'un lac ou d'un cours d'eau qui présentent les profondeurs par des courbes de niveau. Elles permettent une connaissance précise de la superficie, du volume, et des profondeurs moyenne et maximale des plans d'eau.

" Pour explorer les fonds marins, les navires océanographiques et les engins sous-marins sont équipés de sondeurs multifaisceaux. Ces systèmes acoustiques permettent d'obtenir plusieurs données :
- des relevés topographiques sur les reliefs sous-marins (bathymétrie) ;
- des images sonar présentant la réflectivité locale du fond, et donc sa nature (imagerie)
- des images de l'amplitude du signal dans la colonne d'eau.
Le sondeur multifaisceaux envoie des impulsions sonores sous le bateau et écoute les échos renvoyés par les obstacles rencontrés. La distance est ensuite obtenue par la mesure du temps écoulé entre l’émission et la réception de l’écho. Cela permet de déterminer ainsi la profondeur et la typologie des reliefs.
Ce sondeur mesure simultanément la profondeur selon plusieurs directions, ce qui permet d’explorer le fond sur une large bande (de l’ordre de 5 à 7 fois la profondeur), avec une très grande résolution.
"
source : Portail des données marines : Bathymétrie / Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer
Lire aussi : Mesure de bathymétrie / Flotte IFREMER

À partir du Modèle Numérique de Terrain, le volume d'un plan d'eau est ensuite calculé au moyen d'un logiciel.
C'est, par exemple, le logiciel Surfer qui a été utilisé pour les étangs du Limousin.

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact