Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > salle.

salle.

par ETHER, le 31/07/2017 à 16:47 - 1035 visites

Bonjour,
quelle est l'origine de la dénomination de "salle humide "en f. maçonnerie.
Merci

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 03/08/2017 à 12:01

Bonjour,

En premier lieu voici les indications que nous trouvons dans le Dictionnaire de la franc-maçonnerie :

« Dans un temple maçonnique est « salle » tout ce qui n’est pas le temple stricto sensu, c’est-à-dire qui a un caractère profane. Synonyme : parvis.
On peut distinguer la « salle des pas perdus », terme emprunté à la disposition intérieure des palais de justice, et la « salle humide » qui sert aux banquets.
Divers « Hauts Grades » sont censés se passer dans la « salle d’Audience » du Palais de Salomon. Notamment le 6e grade du Rite Ecossais Ancien et Accepté (Secrétaire Intime), le 8e (Intendant des Bâtiments) et les Grades de Vengeance.
Au 15e grade du même Rite (Chevalier d’Orient), le décor représente la « salle » du Conseil de Cyrus »

Dans La franc-maçonnerie révélée aux profanes, Pierre Ripert explique ainsi la dénomination « salle humide » :

« […] après la Fermeture des travaux, les maçons se retrouvent pour des agapes en salle humide. Celle-ci est un lieu où « il peut pleuvoir », c’est-à-dire où des profanes peuvent entendre ce qui se dit. Elle est humide car, cela va de soi, non sèche, comme l’espace sacré qu’est la loge (ou l’atelier). Dans la pratique, la salle humide est un lieu de rencontres et de réunions pour initiés et parfois pour profanes, meublée de tables et dans laquelle on peut prendre une collation avant ou après les travaux, un lieu d’échanges et de détente, où se tiennent parfois les agapes et les banquets d’ordre. Il s’agit souvent, quand la loge n’est pas installée au siège de l’obédience ou dans un bâtiment regroupant plusieurs Temples, de l’arrière-salle d’un restaurant dont le patron ou le gérant travaille, pour les initiés, « de midi à minuit ».

Cette explication est confirmée dans le Dictionnaire universel de la franc-maçonnerie :

« L’expression « salle humide » ou encore « Chambre Humide » désigne la pièce d’un bâtiment dans laquelle se déroulent généralement les agapes et autres banquets maçonniques. Plus ou moins grande ou luxueuse, cette salle humide est généralement pourvue, comme son nom le laisse entendre, d’un bar, mais aussi de tables où chacun prend place à l’issue des travaux.
Certains francs-maçons font remarquer que l’adjectif « humide » signifie aussi que cette pièce n’est pas « couverte », puisqu’il est fréquent que des profanes puissent y accéder.
En effet, les maçons ont une autre expression pour signifier que le temple n’est pas couvert, ou que des oreilles profanes écoutent leurs conversations. Ils disent : « Il pleut ! ». Or, s’il pleut dans la chambre des agapes, elle est donc humide. »

Peut-être cet article de la revue Franc-Maçonnerie Magazine vous éclairera-t-il davantage, malheureusement nous ne pouvons pas le lire, n’étant pas abonnés à la revue. Vous trouverez dans le catalogue Sudoc plusieurs bibliothèques possédant ce document dans leur fonds.


Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact