Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Mot pour décharge de travail

Mot pour décharge de travail

par SebCom, le 30/07/2017 à 06:11 - 984 visites

Bonjour,
La procrastination désigne le fait de remettre à demain ce qui peut être fait aujourd'hui mais quel mot désigne le fait d'attendre que les autres fassent ce que l'ou pourrait faire soit même ?
Merci.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 01/08/2017 à 16:09

Bonjour,

Nous n'avons pas trouvé de terme adéquat pour désigner le fait d'attendre que quelqu'un réalise une tache à sa place.

Sur cette vignette humoristique du Journal du net, on parle de "pause active indirecte" : Ne pas faire sa part de travail !

Image

Ce terme n'apparaît pas dans le Thésaurus:paresseux/français.

Peut-être pourrez-vous consulter avec plus de succès ces ouvrages sur la paresse ?
Une petite sélection :

- La procrastination : l'art de reporter au lendemain / John Perry
A notre époque où règne une frénésie de productivité délétère, ce livre s'adresse particulièrement à ceux qui aiment paresser, décaler, lambiner, atermoyer, ajourner, proroger, différer, décaler, musarder. Au fil de ces méditations tantôt légères tantôt profondes, John Perry bâtit un plaidoyer convaincant en faveur de la procrastination structurée. Un procrastinateur doit en effet apprendre à tirer le meilleur parti de son don naturel, et accepter toutes les tâches qui se présentent à lui avec enthousiasme. Il ne les mènera pas toutes à bien et pas forcément dans le bon ordre, mais cela lui donnera souffle et créativité. Ce petit essai alerte et désopilant livre aussi des considérations inattendues sur l'art d'ignorer certains mails, le rythme des chansons de soul music, le bon usage des to-do lists, l'avantage de laisser son bureau en pagaille pour que les idées naissent du désordre, et sur l'histoire métaphysique du temps depuis Héraclite.

- Éloge de la sainte paresse / Érik Sablé
Ceux qui savent regarder l'herbe pousser, contempler l'océan, se perdre dans les nuages ou le bleu du ciel, sont sur le chemin de la sainte Paresse. Ils savent naturellement s'ouvrir à une autre dimension de la vie. Cependant, la sainte Paresse, ce n'est pas regarder la télévision ou surfer sur internet. Toutes les formes de distraction, de divertissement, participent pleinement de l'agitation générale et sont absolument contraire à cette attitude d'ouverture au monde. La sainte Paresse est la capacité de « ne rien faire », de s'abstraire des multiples activités quotidiennes, de ne plus être possédé par la volonté d'agir... Ce petit livre nous donne des clés pour vivre autrement, sans effort, sans contrainte, sans maîtrise. La sainte Paresse est un état d'abandon au flux de la vie.

- Notre paresse : vice et vertu / Camille Saint-Jacques
Au XXIe siècle, chacun loue le temps libre, aspire à un temps pour soi, enfin libéré du travail par les prouesses de la technique. La paresse est devenue sympathique, publicitaire et militante. Or la paresse doit rester une part d'ombre, intime et universelle, dans ce qu'elle rappelle la vanité de l'agitation et invite à la pondération. Elle doit être cultivée sans être anéantie ou idéalisée.

- Autres ouvrages sur la procrastination

Vous pourrez toutefois poser votre question au service du dictionnaire de l'Académie française (fermé tout ce mois d'août) pour demander si un tel mot existe.

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact