Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Quelle est la définition de poignarder ?

Quelle est la définition de poignarder ?

par Flex, le 20/07/2017 à 00:19 - 999 visites

Bonjour,

je souhaiterais connaître la définition exacte de l'acte de poignarder physiquement une personne.

Dans le dictionnaire la définition reste très flou, Larousse, crntl, indiquent seulement frapper, blesser. Est ce que le fait de provoquer une coupure peut être designer comme poignarder ?
Jusque là pour moi poignarder c'était d'enfoncer la lame en partie ou entièrement de manière verticale ou horizontale, et non pas de seulement provoquer des coupures en faisant des gestes circulaires.

Je vous pose cette question par rapport à des titres d'articles ou des personnes blessées au bras sont titrés "personne poignardée" et je voulais savoir si il était correcte d'utiliser se terme pour ce genre d'action ou si c'est comme la plus par du temps un abus de language.

Merci

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 20/07/2017 à 15:01

Bonjour,

De la définition apportée par le Trésor de la langue française informatisé nous pouvons retenir l’idée de « frapper, blesser »:

"POIGNARDER, verbe trans.
A. Frapper, blesser, tuer avec un poignard ou un couteau. Je cache un poignard sous mon corsage. En somme, que viens-je faire ici? Je viens poignarder le roi ennemi sous sa tente (GIRAUDOUX, Siegfried, 1922, II, 1, p.66)".

Le Grand robert de la langue française propose la même définition

Enfin, le Dictionnaire historique de la langue française indique :
"Son dérivé poignarder v. tr. (1556) est employé au propre ainsi qu’au figuré (1673) « pour causer une douleur très vive à (QQn) ». En relation avec la spécialisation technique de poignard en couture, le verbe correspond à « mettre un poignard à un (vêtement) » (1856)".

Dans la presse, poignarder est donc employé, de manière juste, pour indiquer l’action de frapper quelqu’un avec un couteau, d’utiliser techniquement et efficacement une arme afin d’atteindre et de blesser un adversaire. Afin de différencier la gravité de la blessure, les journalistes ajoutent souvent « grièvement », « mortellement ».
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact