Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Tirage au sort à l'université

Tirage au sort à l'université

par mike, le 10/07/2017 à 20:37 - 2260 visites

Bonjour Cher Guichet,

Le bac étant décerné à 9 lycéens sur 10 d'après mes infos certaines universités, pour éviter d'être prises d'assaut sans pouvoir organiser un accueil décent de tous les étudiants en l'absence de critères de sélection ( le mot tabou est lâché!) semblent contraintes de procéder à un tirage au sort...
Comment dans la pratique se déroule concrètement ce tirage au sort pour éviter qu'à l'injustice s'ajoute l'inégalité où certains pourraient avoir plus de "chances au tirage" que d'autres ?

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 12/07/2017 à 10:05

Bonjour,

Votre question touche à l’actualité : d’après un article du Monde daté du 4 juillet 2017, le Premier ministre Edouard Philippe s’insurge contre le tirage au sort à l’université pratiqué pour sélectionner les bacheliers candidats à certaines filières universitaires particulièrement demandées. En effet, la circulaire n° 2017-077 du 24-4-2017 publiée dans le Bulletin officiel du 27 avril 2017 par le Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche précise les critères retenus pour sélectionner les candidats quand leur nombre « excède les capacités d’accueil d’une formation » :

« Sont tout d'abord classés les candidats résidant ou ayant obtenu le baccalauréat ou son équivalent dans l'académie du siège ou du site de l'établissement proposant la formation en première année de licence ou en première année commune aux études de santé.
1 - Ces candidats sont classés selon la priorité qu'ils ont accordée à cette formation parmi l'ensemble des vœux de première année de licence ou de première année commune aux études de santé qu'ils ont formulés lors de la procédure de préinscription. Sont ainsi classés premiers ceux qui ont placé cette formation en tête de leurs choix de formation de licence ou de première année commune aux études de santé, en second ceux qui l'ont placé en deuxième position et ainsi de suite.
2 - Pour départager les candidats ayant obtenu le même classement à l'issue de cette première phase, il est procédé à un second classement de ceux-ci, en fonction de la priorité qu'ils ont accordée à cette formation parmi l'ensemble des vœux qu'ils ont formulés lors de la procédure de préinscription.
3 - Si à l'issue de l'examen des deux précédents critères, il reste des candidats ayant le même rang de classement, une priorité est accordée à ceux d'entre eux qui sont mariés, ont conclu un pacte civil de solidarité, vivent en concubinage, ou ont une ou plusieurs personnes à charge.
Il est ensuite procédé au classement des candidats ne résidant pas et n'ayant pas obtenu le baccalauréat ou son équivalent dans l'académie du siège ou du site de l'établissement proposant la formation en première année de licence ou en première année commune aux études de santé selon les mêmes critères appréciés dans le même ordre.
Si à l'issue du classement établi par application des critères mentionnés ci-dessus, il est nécessaire, compte-tenu de la capacité d'accueil dans la formation de l'établissement considéré, d'arrêter un choix entre des candidats ayant un même ordre de priorité, il est recouru à un tirage au sort entre ceux-ci. »

Cette circulaire ne précise pas les modalités pratiques du tirage au sort, qui est envisagé en dernier ressort.

Cette mesure, déjà pratiquée en 2016, a suscité plusieurs recours en justice : « Dans le Sud-Ouest, le tribunal administratif de Bordeaux avait donné raison à deux étudiants, jugeant le tirage au sort "illégal" » d’après l’article « Tirage au sort à l’entrée de l’Université : vers une interdiction de la pratique ? » publié le 1er juin 2017. L’article Université de Bordeaux – Les recalés du tirage au sort en justice, paru le 9 septembre 2016, donne de plus amples informations, sans préciser les modalités pratiques du tirage au sort.

France Culture met en perspective la question du tirage au sort dans notre société, dans un article intitulé Tirage au sort, la moins mauvaise des loteries ?.

Concernant les modalités pratiques, plusieurs articles évoquent un « tri aléatoire », comme dans l’article du 11 juillet 2014 Cette année encore, tirage au sort pour entrer en STAPS. D’autres font un lien avec l’agorithme du site Admission Post-Bac, comme l’article du 20 mars 2017 APB 2017 : algorithme, tirage au sort… Que se passe-t-il une fois vos vœux formulés.

Bonne journée.
  • 2 votes

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact