Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Différence entre un libraire et un bibliothécaire

Différence entre un libraire et un bibliothécaire

par 69Moon69, le 28/06/2017 à 13:43 - 942 visites

Bonjour,
Quelles sont les différences entre le métier de libraire et le métier de bibliothécaire ?
Merci, bonne journée.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 29/06/2017 à 16:17

Bonjour,

La/Le libraire

Dans son mémoire de conservateur, Transmettre le livre : pratiques professionnelles en librairie et en bibliothèque, (pdf,2009) Héloïse Marill définit les libraires comme des " médiateurs du livre, ils sont garants de la transmission des valeurs qui lui sont liées : par le maintien de la diversité des livres, ils entretiennent une vie culturelle riche au cœur de la cité, indispensable au pluralisme des opinions, à l’ouverture aux autres, en un mot au bon fonctionnement de la démocratie (…) La caractéristique principale du libraire est d’être à la fois un commerçant et un acteur de la vie culturelle et intellectuelle. Cette dualité structurante de l’identité professionnelle est constitutive de tous les discours des libraires sur eux-mêmes. Que ce soit dans les manuels destinés à l’apprentissage du métier, dans les manifestes de la profession ou dans les entretiens que j’ai pu mener, le libraire oscille toujours entre ces deux pôles : le librairie est un lieu de culture mais aussi un commerce.

Le Dictionnaire encyclopédique du livre retrace l’évolution du métier de libraire, "celui ou celle qui publie et vend des livres au détail sous l’Ancien régime (…) Le libraire du XXe siècle doit se transformer en gestionnaire avisé, capable de négocier des ristournes supérieures s’il expose tel éditeur plus que tel autre, telle collection au détriment de ses rivales. Recevant des livres envoyés d’office par ses fournisseurs et facturés à son débit avant qu’il les ait vendus (…) le libraire est rarement aussi spécialisé que la profession le souhaiterait".

Dans Etre libraire, Frédérique Leblanc souligne toutes les tâches auxquelles le libraire est confronté : s’approvisionner, anticiper la rencontre du livre et du client avec notamment la « mise en scène » du livre en magasin vendre, réassortir et retourner les invendus …

La/le bibliothécaire

Toujours selon Héloïse Marill, " Jusqu’au milieu du 19 ème siècle, la fonction unique du bibliothécaire érudit et bibliophile était la conservation. Puis, inspirés par des idéaux démocratiques, une fraction de bibliothécaires entend communiquer les connaissances et mettre les richesses des bibliothèques jusque-là réservées à une élite lettrée à la disposition de tous »
(…)
A partir du milieu des années soixante ce mouvement de modernisation des Bibliothèques qui repose sur un changement de paradigme quant à leur rôle et leur mission s’accélère. La notion de lecture publique se développe en même temps que celle de responsabilité sociale du bibliothécaire
(…)
Ceci a transformé le travail du bibliothécaire qui n’est plus seulement un « passeur de livres » mais également un aide pour les devoirs, la recherche d’emploi, l’insertion sociale des différents publics qui entrent à la bibliothèque".

Le Dictionnaire encyclopédique du livre: A-D apporte comme définition :
"Personne chargée d’une bibliothèque et des travaux que nécessite sa gestion (choix et acquisition des textes et des documents, communication de ceux-ci aux lecteurs, constitution et développement des collections, classification, conservation etc.)
Depuis que le bibliothécaire existe, son rôle est de choisir puis d’acquérir des textes, de constituer ainsi des collections, de continuer à les enrichir, de les conserver soigneusement et – ce qui a pu paraître antinomique – de les mettre à la disposition de lecteurs d’abord choisis et rares, désormais variés et nombreux.
Mais la présentation des textes a évolué au fil des siècles, l’imprimé a pris une place prépondérante face aux manuscrits, et aujourd’hui, la bibliothèque ne propose plus exclusivement des textes. La musique, l’image fixe ou animée ont aussi leur place. L’évolution des techniques a conduit le bibliothécaire à proposer des dispositifs particuliers pour prendre connaissance de ces documents ; l’abondance de la production a provoqué un raffinement des méthodes de catalogage, de classement et de classification (..)
Du côté de la lecture publique, le bibliothécaire reste confronté, depuis plusieurs années déjà, à la permanence de la question sociale. C’est-à-dire à la nécessité, formulée en particulier par les élus locaux, d’accueilli les publics les plus nombreux et notamment ceux qui sont en difficulté, de faire venir à la bibliothèque ceux qui en en restent éloignés en adaptant, éventuellement, l’offre documentaire, les animations et les services proposés (ateliers d’écriture, de lecture, de soutien scolaire), en mettant en œuvre des dispositifs spécifiques que sont les actions hors les murs de l’institution (…) l’offre des bibliothèques est plus importante et plus complexe que naguère (…) le bibliothécaire est celui qui permet à chacun de découvrir la bibliothèque comme lieu de formation, d’information et de culture"


Nous vous laissons poursuivre la lecture de cet article et vous suggérons aussi Etre bibliothécaire par Claude Poissenot et Sabine Noël; photographies Rose Indélébile, 2014.

Sachez enfin que le service Questions ? Réponses ! de l'enssib répond gratuitement aux questions dans le domaine des sciences de l'information et des bibliothèques.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact