Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > mort subit

mort subit

par coeurquisaigne, le 16/05/2017 à 14:53 - 1404 visites

mon chien un bichon frise de 7 kg est mort subitment a 4 ans le 12042017,empoissone par un produit toxique style desherbant chez des gens mal attentionne ,il ya un mois je l'ai enterre ds la terre ds le jardin de mon ami qui est proprietaire , je regrette de ne pas l'avoir fais incinere ,et je l'aurais eu aupres de moi est il trop tard pour le faire ? si'il est trop tard le faite qu'ilne soit pas pres de moi ,le ressenti il?je sais c'est stupide mais suis tellement triste de ne plus l'avoir a mes cotees surtout ds ces conditions
merci

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 17/05/2017 à 18:14

Bonjour,


En premier lieu, voici ce que dit la loi concernant la mort d'un animal de compagnie. Sur le site service-public.fr, une fiche pratique intitulée Que faire lorsque son animal de compagnie est mort ? est disponible (des liens vers les textes législatifs y figurent en fin de page) :

"Lorsque votre animal de compagnie meurt, vous pouvez enterrer votre animal dans votre jardin (sous certaines conditions), soit dans un cimetière animalier. Vous pouvez également incinérer la dépouille de votre animal en l'amenant chez un vétérinaire [...]
Vous pouvez enterrer votre animal dans votre jardin si sa tombe se trouve au moins à 35 mètres des premières maisons et points d'eau (par exemple, une source).

Enterrer son animal

Dans son jardin
Vous pouvez recouvrir la dépouille d'un linge, la déposer dans une boite en bois ou carton ou à même le sol si le trou est suffisamment profond (1,20 mètre). La dépouille doit être recouverte de chaux vive.

Dans un cimetière animalier
Il existe une vingtaine de cimetières animaliers en France. Ils sont gérés par des sociétés privées ou associations.

Les services proposés (cercueil, caveau, fosse, etc.) sont très variables d'un cimetière à un autre.

L'achat d'une concession, qui est d'1 an à 20 ans, est payante.


Incinérer son animal

Si vous choisissez d'incinérer votre animal, vous pouvez décider ou non de récupérer ses cendres.
Absence de récupération des cendres

Vous pouvez laisser la dépouille chez le vétérinaire pour qu'il l'incinère avec d'autres animaux morts. Vous ne récupérerez pas les cendres de votre animal.

Ce service est payant. Le prix varie d'un vétérinaire à l'autre. Le poids de l'animal est aussi pris en compte.
Récupération des cendres de l'animal

Vous pouvez laisser la dépouille de votre animal chez le vétérinaire pour qu'il l'incinère. Dans ce cas, vous pouvez conserver les cendres de votre animal dans une urne. Vous pouvez assister à la crémation de votre animal de compagnie."


Nous n'avons pas trouvé d'informations légales concernant l'exhumation d'un animal en vue de l'incinérer. Néanmoins, des précautions doivent être prises afin d'éviter un risque sanitaire aussi bien pour vous que pour la collectivité (cf. législation mentionnée plus haut)
Nous vous invitons donc à prendre contact avec votre vétérinaire qui saura vous indiquer la marche à suivre et peut-être vous soutenir dans votre démarche.


En second lieu, concernant la partie plus spirituelle de votre question, nous ne sommes pas en capacité de vous apporter une réponse. Peut-être pourriez-vous vous adresser à un prêtre pour aborder ce point. Nous pouvons malgré tout vous indiquer un ouvrage qui figure dans un article paru sur le site de 30 millions d'amis, La mort de son animal de compagnie propose un ouvrage sur la question :

"La perte d’un animal est pour certains une épreuve insurmontable. C’est de ce constat qu’est née l’idée du livre de Joëlle Dutillet, Nos animaux familiers ont-ils une âme ? (Exergue, 2010). Laissant la parole à des maîtres bouleversés, à l’instar de Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis, face à la disparition de Mabrouka, la journaliste met l’accent sur la souffrance ressentie lors de ce moment difficile et livre ses conseils pour que le chagrin laisse place à la sérénité. Une douleur quelquefois si aigüe qu’elle fait parfois oublier que la loi encadre strictement la perte d’un animal de compagnie."

Enfin, concernant le deuil suite à la perte de votre chien, voici quelques pistes qui pourront peut-être vous aider :




Bon courage !
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact