Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Le mois de mai

Le mois de mai

par Mystère, le 04/05/2017 à 09:42 - 2194 visites

Bonjour, en région Rhône Alpes dans mon enfance je me rappelle qu'il y avait une coutume (chanter le mois de mai ... Voici le mois de mai que les lauriers bourgeonnent ! Les enfants venaient chanter chez les voisins pour fêter le jour de mai) Est-ce que vous avez des informations concernant cette coutume peut-être disparue ? Merci

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 05/05/2017 à 11:36

Réponse de la Documentation régionale

Bonjour,

Plusieurs dictionnaires sur les coutumes et le folklore de notre région présentent cette pratique traditionnelle populaire des chants du mois de Mai :

-Dictionnaire des régionalismes de Rhône-Alpes / sous la direction de Claudine Fréchet, 2015
Citer:
P. 668 « Chanter le Mai » :

Faire du porte-à-porte en chantant une chanson dans la nuit du 1er Mai ou dans les premiers jours de Mai pour recueillir de l’argent ou de la nourriture (en vue d’une petite fête). Tradition que l’on retrouve dans plusieurs départements : Loire (Roannais) , Drôme, Ardèche (Annonay), Haute-Loire (Velay).

Les jeunes ont chanté le mai / « De bon matin, je me suis levé (bis) / A la rosée du joli mois de Mai / Que Dieu nous a envoyé / Que Dieu nous enverra ». A Préaux, tout le monde connaît la chanson de mai. Les conscrits sont passés de maison en maison. Ils ont récolté de l’argent, des œufs et ont été bien accueillis par les gens de la commune (Le Réveil, 18.05/01, Ardèche)

De la même famille : mailloli, maillonni, magnolon, n.m. « jeunes gens qui, la nuit du 30 avril au 1er Mai, réveillent les habitants du village en chantant pour recevoir des œufs, du vin ou de l’argent, Rhône (Beaujolais).


-Dictionnaire du parler de la Drôme / Claudine Fréchet, 1997
Citer:
Chanter le Mai : Faire du porte à porte au début du mois de Mai (en parlant d’une bande d’enfants chantant une chanson traditionnelle et auxquels on donne souvent quelque chose à manger pour qu’ils puissent faire une petite fête). « Ils ont couru toute la nuit, ils sont allés chanter le Mai ; on pour faire une omelette ». Bien connu à Anneyron, Valence, Saint-Gervais, attesté seulement à Die et Buis-les-Baronnies.


En poursuivant nos recherches dans le catalogue de la bibliothèque, nous avons trouvé ce DVD musical qui montre que ces chants de Mai sont également répandus dans d’autres pays tels que l’Italie : Cantamaggio : chanter le mai, 2006 réal. de Lorenzo Brutti.
Voici l’extrait de la notice catalogue :
Citer:
Au mois de mai, période importante du calendrier agraire, des petits groupes de chanteurs musiciens parcourent la campagne des environs de Jesi, dans la région des Marches en Italie centrale, pour annoncer l'arrivée de la bonne saison. Ces chants, rituels de quête, pour lesquels une offrande est demandée, sont hérités de traditions archaïques préchrétiennes que l'église s'est presque toujours appropriée, comme pour le chant de la "Passione" (dimanche des Rameaux) et de la "Pasquella" (épiphanie). Néanmoins, les chants de mai, jubilatoires et riches d'allusions sexuelles, sont restés un hymne païen de fertilité agricole, animale et humaine.


Enfin de nombreux articles dans la presse quotidienne régionale confirment que cette pratique festive est toujours d’actualité dans certaines localités, comme ici, dans la Loire : la classe 2020 a aussi chanté le mai.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact