Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > TDA/H

TDA/H

par amelielie96, le 28/04/2017 à 17:55 - 1126 visites

bonjour,

Dans le cadre d'un mémoire sur le TDA/H, je souhaiterai savoir quelles sont les fonctions cognitives déficitaires chez un enfant TDHA qui expliqueraient la gestion des émotions inadaptée?

Merci d'avance,
Cordialement

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 02/05/2017 à 10:27

Bonjour,

Sujet d’actualité oblige, la littérature sur le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité abonde et vous trouverez toutes les réponses à vos questions en consultant quelques ouvrages.

Dans Intervention cognitivo-comportementale auprès des enfants et des adolescents..., Volume 2 Sophie Parent et Lyse Turgeon expliquent qu’une « théorie explicative répandue (Barkley, 2006) propose que les manifestations liées au TDAH soient attribuables à des déficits cognitifs, en particulier des fonctions exécutives. Les fonctions exécutives comprennent la capacité d’élaborer un plan d’action, de prendre une décision en lien avec le but visé, de juger des options les plus pertinentes et de s’autocorriger en cours d’action … »

De même, Nicole Chevalier, Marie-Claude Guay, André Achim relatent dans Trouble Déficitaire de L'Attention Avec Hyperactivité: Soigner, Éduquer, surtout valoriser que « dans le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH), plusieurs déficits cognitifs, principalement reliés au fonctionnement exécutif, ont pu être identifiés. Au fil des ans, ces déficits exécutifs des jeunes avec TDAH ont été mis en relation avec leurs problèmes d’autorégulation des comportements ».

Ces auteurs font le lien entre les « symptômes cliniques du DSM-IV, les processus cognitifs et les réseaux neuronaux de l’attention. Pour eux, des dysfonctionnements ou atteintes du lobe frontal droit et du lobe pariétal postérieur du cerveau seraient responsables des difficultés liées à l’état d’alerte neuronal …»

Dans Déficit de l'attention et de l'hyperactivité chez l'enfant et l'adolescent ..., Isabelle Wodon indique aussi qu’il existe « un faisceau d’arguments issus de travaux en neurophysiologie, en neuropsychologie et en imagerie neuroanatomique qui indiquent que les compétences exécutives dépendent du bon fonctionnement des lobes frontaux ».


Pour mener à bien votre travail, il vous faudra poursuivre les recherches et consulter diverses études. De nombreuses bases de données ou sites comme le CISMeF, la BDSP ou encore le Fond documentaire médical francophone, l'EM-Consulte (disponible dans certaines bibliothèques de facultés de médecine), vous permettront de trouver d’autres articles.

La Bibliothèque municipale de Lyon possède également un certain nombre d’ouvrages sur votre sujet :

* Trouble déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité, de l'enfant à l'adulte / Association CPNLF, Congrès de psychiatrie et de neurologie de langue française; sous la direction de Manuel Bouvard , 2016 : Le TDAH est un trouble fréquent du développement touchant 5 % de la population générale. Il débute dans l'enfance, mais se maintient à l'âge adulte dans plus du tiers des cas. Cet ouvrage présente un état des connaissances actuelles dans le domaine de la clinique, des causes et du retentissement de cette pathologie. Il place ce trouble dans une perspective développementale tout au long de la vie et traite de thèmes sous-évalués aujourd'hui, comme les comportements suicidaires ou le risque d'accidentologie

* TDA/H chez l'enfant et l'adolescent : trouble déficit de l'attention/hyperactivité : du diagnostic au traitement/ Louis Vera, 2015 : Le diagnostic du trouble de l'attention avec ou sans hyperactivité est difficile à établir, bien qu'il touche près de 5 % de la population infanto-juvénile. Il est donc impératif d'aider le professionnel à mieux repérer cette pathologie pour mieux la traiter. Les sept chapitres développés dans cet atelier décrivent les étapes qui conduisent de la suspicion du trouble à sa prise en charge. Les symptômes, les diverses manifestations ainsi que les comorbidités (notamment le trouble anxieux) qui en modifient la perception sont clairement exposés. L'alliance thérapeutique qui s'instaure tout au long de la relation, de l'entretien clinique aux traitements, est largement décrite. Des outils d'évaluation diagnostique, des illustrations cliniques détaillées, des définitions et des résumés de synthèse font de cet ouvrage un véritable guide pratique.

* TDA-H : trouble déficit de l'attention-hyperactivité / sous la direction de François Bange, 2014 : Plus de 5 % des enfants souffrent de façon marquée de Trouble Déficit de l'Attention/Hyperactivité. Par la suite, à l'adolescence et à l'âge adulte, ce trouble ne disparaît pas la plupart du temps mais ses manifestations se modifient. La demande de soins pour les jeunes patients a beaucoup augmenté depuis vingt ans, et s'étend désormais aux adultes. Cet aide-mémoire, fruit d'une collaboration de praticiens reconnus pour leur expérience dans le domaine, fait le point sur la question du TDA/H en prenant en compte toutes les avancées scientifiques. Il se présente ainsi comme une référence complète et actuelle sur le sujet. 57 notions sont réparties en 7 rubriques : histoire et définitions ; clinique ; bilan ; troubles associés ; facteurs déterminants ; effets ; traitements et prises en charge.

* Le TDA/H chez l'enfant et l'adolescent / Céline Clément, 2013 : le Trouble Déficit de l'Attention Hyperactivité (TDA/H) est le premier motif de consultation en pédopsychiatrie dans plusieurs pays industrialisés. Ces vingt dernières années, le développement de modèles théoriques du trouble a engendré des avancées déterminantes pour sa compréhension. Parallèlement, les modèles animaux en neurobiologie et les données recueillies auprès de cohortes d'enfants et d'adolescents avec un TDA/H ont permis de mieux appréhender les mécanismes à l'oeuvre non seulement dans le traitement pharmacologique, mais aussi dans le développement et le maintien des concomitances, qu'il s'agisse des troubles extériorisés ou intériorisés, et des troubles des apprentissages. C'est cette compréhension globale du trouble et des interventions auprès de jeunes patients que cet ouvrage souhaite mettre en lumière. Loin des polémiques autour des psychostimulants, il importe de présenter des données scientifiques qui conduisent à recommander telle ou telle intervention reposant sur des preuves.


Avec ces références, vous avez tous les outils pour réussir votre mémoire. Bon travail.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact