Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Le Cinéma et le thème écologie/environnement

Le Cinéma et le thème écologie/environnement

par Nanuphar, le 28/04/2017 à 15:31 - 3240 visites

Bonjour,

Je recherche des documents (articles, livres, etc.) et des données statistiques, sur les films et documentaires qui parlent d'écologie/ d'environnement, au cinéma.
Je m'intéresse à l'émergence du thème au cinéma.
Comment ce thème apparaît au cinéma ?
Qu'est-ce qui est montré dans ce genre de films ? Quel est le propos ?
Est-ce de l'engagement politique ? Des films sociaux ?
A quels types de films : drame, comédie, film d'anticipation, etc. est associé ce thème ?
Puis-je trouver des données statistiques sur la production de films/documentaires, au cinéma, sur ce thème ?
Est-ce une thématique à valeur positive ou au contraire, amène-t-elle à parler de crise, de désastre, etc. ?
Via mes recherches, je vois que ce thème oscille entre film de science-fiction/ d'anticipation, au début de l'émergence du thème, avec par exemple, Godzilla ou Soleil Vert, mais aussi film catastrophe avec le jour d'après, ou encore des documentaires à l'accent de catastrophe annoncée ou au contraire ceux qui montrent des solutions et prônent une sobriété heureuse comme Demain, que l'on pourraient qualifiés de Feel Good Movie.
Je vous remercie !

Réponse attendue le 03/05/2017 - 15:05.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_art, le 29/04/2017 à 16:13

Réponse du Département Arts et loisirs


L’ article de Daniel Bonvoisin répond à votre interrogation sur l’émergence de cette thématique au cinéma :
en 1951, The Day The Earth Stood still (Le jour où la Terre s’arrêta)de Robert Wise est l'un des tous premiers films à s’y frotter. Un extraterrestre annonce aimablement qu’une coalition intergalactique s’apprête à détruire la planète pour éviter que les nations humaines, puériles et belliqueuses, n’usent de l’arme atomique et n’endommagent jusqu’à l’univers dans son ensemble.

Celui de Yannick Rumpala, « ‪Entre imaginaire écotechnique et orientations utopiques. La science-fiction comme espace et modalité de reconstruction utopique du devenir planétaire‪ », paru dans Quaderni, 2017/1 (n° 92), p. 97-117 est incontournable. ‬‬

«En prenant la science-fiction comme espace d’expression, nous nous concentrerons sur un corpus d’œuvres littéraires et cinématographiques où est thématisé l’enjeu d’une intervention écologique globale ou au moins la recherche d’une situation écologique améliorée pour l’ensemble d’une collectivité. Ces thématisations sont désormais plus faciles à repérer grâce à des bases de données en anglais et en français disponibles sur Internet (notamment, en littérature, celle de la Science Fiction and Fantasy Research Collection de la Texas A&M University dans le monde anglophone et celles de noosfere et quarante deux en France, et au cinéma, de manière large, celle de l’Internet Movie Database IMDb) »

Pascal Semonsut peut paraître déroutant et loin des questions qui vous préoccupent et pourtant... « Un paysage à la gloire de l'Homme. La représentation de l'environnement préhistorique dans l'enseignement et la fiction de la seconde moitié du xxe siècle », Sociétés & Représentations, 2010/1 (n° 29), p. 191-209.


Les Paysages du cinéma interroge la multiplication des visions médiatiques et leur impact sur notre rapport à l'environnement.

Dans Stalker d’Andreï Tarkovski(1979), la « zone » telle que la nomme les protagonistes est un espace trouble, dévasté, post-atomique, qui façonne un paysage aux bords incertains, aux limites indiscernables, aux entrées révulsées. On ne peut pas ne pas penser à une anticipation de Tchernobyl et au [i]no man’s land contaminé, maléfique de cette région.(-)
Nous sommes dans un monde originaire comme le désigne Gilles Deleuze qui est un commencement du monde, mais aussi une fin du monde, et la pente irrésistible de l’un à l’autre.(-)
Un autre type de paysage est abordé dans Stalker, celui d’une surface-profondeur liquide, aquatique, où reposent les objets morts de la société industrielle. L’admirable scène d’un paysage informe filmé au fil de l’eau élabore une surface indicielle, où transparence et opacité des matières, de l’eau et des objets altérés se succèdent. Le trouble qui en résulte nait de ce qu’un corps étranger en envahit un autre (Dagognet, 1994), nous assistons à une opacification de la transparence du lit du cours d’eau. Le trouble désoriente le paysage aquatique, produit le brouillage des lignes de repère. Nous sommes dans un principe d’incomplétude des éléments où l’environnement se compose en se décomposant incessamment.[/i]

Pour poursuivre, quelques propositions non exhaustives :

L'image-paysage, iconologie du cinéma de Maurizia Natali
Le cinéma de science-fiction : histoire et philosophie d'Eric Dufour
L' Apocalypse nucléaire et son cinéma d'Hélène Puiseux
Les films de science-fiction de Michel Chion
De beaux lendemains ?: histoire, société et politique dans la science-fiction sous la dir. de Gianni Haver, Patrick J. Gyger
MIR: revue d'anticipation sous la dir. D’Antoine Dufeu
Un article du Monde :
L’environnement acteur de cinéma
une émission sur le court dédié à l'environnement.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_sci, le 29/04/2017 à 17:02

Réponse du Département Sciences et Techniques


Bonjour,


Votre question, ou plutôt vos questions induisent nécessairement une variété de réponses. Pour notre part, voici les éléments qu’il nous semble pertinent de vous soumettre.

Sous la forme documentaire, nombreux sont les films consacrés à l’écologie et à l’environnement au sens large. La diversité des thématiques abordées, tout comme la pluralité des approches font de ce domaine, une source propice aux récits mais aussi un vaste terrain d’investigation.

Nous vous indiquons ici les liens vers les sites cinétrafic et films documentaires. Vous constaterez que l'éventail de ces films est large et va du simple constat au réquisitoire, en passant par l’enquête ou la réflexion, de manière cinématographique ou journalistique et quels qu’en soient les points de vue, les méthodes et les esthétiques.

Un grand nombre de ces films documentaires est disponible en DVD et présent au catalogue de la BmL, notamment au Département Sciences et Techniques de la Part-Dieu. Nous vous suggérons donc par exemple de sélectionner quelques titres abordant les questions d'écologie et d'environnement à partir de ces listes non-exhaustives.

Vous pourrez donc trouver non seulement des éléments de réponse à toutes vos interrogations, mais également nous n’en doutons pas de nouvelles pistes à suivre.

Par ailleurs, la 18ème édition du mois du film documentaire consacrera une partie de sa programmation à l’environnement.

Et pour conclure, un article de Jean-Michel Frodon sur Slate.

Très cordialement!

Réponse du Guichet du savoir

par bml_soc, le 03/05/2017 à 11:54

Réponse du département société :

Pour compléter les nombreux éléments de réponse de nos collègues, nous vous orientons vers des ressources documentaires que propose le Département Société de la Bibliothèque de Lyon ainsi que vers d'autres sites internet.

Vous pouvez donc retrouver des films documentaires sur l'écologie dans notre catalogue en ligne en suivant le lien vers cette sélection que vous pouvez filtrer par "année plus récente" afin de visualiser les nouveautés en début de liste.

La rubrique des astuces du Guichet du savoir propose aussi quelques liens vers des sites dédiés aux films et aux réalisateurs (rubrique « Informations sur des films, des réalisateurs »).

Le site Sens critique propose un choix de 80 titres de films documentaires sur ce sujet.

Le site Natura-Sciences.com offre également une liste de titres (avec leurs dates de sorties) sur les questions environnementales.

L'article Wikipédia Film documentaire sur l'environnement propose une liste alphabétique de films qui complètera utilement les autres sources.

Pour compléter vos recherches, vous pouvez consulter les sites institutionnels ou spécialisés comme celui de la Maison rhodanienne de l'Environnement ou du Centre de ressources du développement durable du Ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer qui propose de nombreuses sources statistiques.

Bonnes recherches !
  • 2 votes

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact