Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Manipulation Génétique Agrobacterium Tumefaciens

Manipulation Génétique Agrobacterium Tumefaciens

par Chlocus, le 13/04/2017 à 11:53 - 1225 visites

Bonjour, voici ma question:

Comment effectuer une transgénèse par infection avec le système T-plasmide/Agrobacterium tumefaciens vers une plante en garantissant que la plante obtenue est HOMOZYGOTE pour le gène transféré?

Je cherche la réponse depuis quelques jours et j'ai regardé beaucoup de vidéos / lu beaucoup d'articles.
Pour l'instant la seule procédure qui me vient à l'esprit serait de réaliser une double infection avec un premier T-plasmide porteur d'un marqueur de sélection et du gène d'intérêt, de sélectionner les recombinants puis de réaliser une deuxième infection avec un deuxième T-plasmide porteur d'un marqueur de sélection différent du premier et du même gène d'intérêt.
Les individus homozygotes pour le gène d'intérêt transféré seraient alors ceux porteurs des DEUX marqueurs de sélection (par exemple résistence à la Kanamycine et une protéine de fluorescence).
Merci d'avance!

Réponse du Guichet du savoir

par bml_sci, le 14/04/2017 à 15:32

Réponse du département Sciences et techniques
Bonjour,
Votre question nous laisse sans voix, aussi nous laissons la parole à Didier Bourdon :



Plus sérieusement, votre question nous a permis de découvrir ce que signifiait une transgénèse par infection en utilisant Agrobacterium tumefaciens. Pour les lecteurs moins spécialistes que vous qui nous lisent voici l’explication la plus simple que nous ayons trouvé :
Citer:
La transgénèse consiste à ajouter un nouveau gène dans un organisme. Chez les végétaux, plusieurs techniques de transgénèse ont été développées. La possibilité de régénérer une plante entière à partir de quelques cellules végétales est d’un grand intérêt lors de ces transgenèses. Une des techniques les plus utilisées en transgénèse végétale est l’utilisation d’une bactérie du sol, Agrobacterium tumefaciens.

Agrobacterium tumefaciens est une bactérie en forme de bâtonnet, de la famille des Rhizobiacées. Elle se développe dans le sol.

Elle est attirée par des composés phénoliques dégagés par les plantes dicotylédones lorsqu’elles sont blessées. Au niveau de cette blessure, Agrobacterium est capable de se fixer sur les cellules du végétal. À la suite de ce contact, ces cellules végétales se multiplient de manière importante, donnant naissance à une formation tumorale. Elle est en général située au niveau du collet, d’où le nom de cette formation : la galle du collet (crown gall).
Pour les lecteurs intéressés et/ou qui n’ont pas encore zappé vers un autre site, voici la page complète sur le sujet réalisée par Marie Weidner et Gilles Furelaud, professeur agrégé de SVT.

Quant à savoir comment obtenir à coup sûr une nouvelle plante homozygote (un individu est homozygote pour un gène quand il possède deux allèles identiques de ce gène) … Nous n’avons pas trouvé de réponse, ni sur Internet , ni dans des ouvrages de génétique tel Génétique moléculaire et évolutive (La transgénèse chez les végétaux, p. 111).

Nous ne pouvons que vous inviter à vous inscrire sur un forum spécialisé en génétique ou en biologie afin de poser votre question. Vous trouverez sans doute des interlocuteurs pointus dans le domaine qui pourront vous orienter vers la réponse.

La page biologie du Forum Futura-Sciences peut être un bon début.


Cordialement.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact