Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > interrogation sens phrase latine

interrogation sens phrase latine

par Aena, le 11/04/2017 à 15:10 - 703 visites

Bonjour,

Je m'interroge sur la véritable traduction de cette phrase de Marc Aurèle:

"N'oublie jamais lorsque mon chemin à croisé ta route" issue de ses mémoires.

Mot à mot il me semble que cela donne ceci "Non obliviscas quonam mei iter transvisit tui viam" Mais ça ne veut pas dire grand chose ...

Littéralement elle est traduite dans les textes par:

"Cum iter non obliviscar tui viam transivit" que je traduit plutôt par "Avec le chemin ne pas oublier que ta route à été traversée"

Mes compétences en latin s'arrêtent ici, alors ma question est la suivante, quel est la véritable traduction latine de cette phrase.
"N'oublie jamais lorsque mon chemin à croisé ta route".

Merci d'avance

Réponse du Guichet du savoir

par bml_litt, le 13/04/2017 à 15:09

Réponse du département Langues et Littératures :

Bonjour,

Malgré des fidélités latinistes qui nous ramènent à des bancs d’écoles hélas trop loin, nous ne sommes pas en mesure de vous répondre car le Guichet du savoir n’a pas vocation à donner la traduction ou le thème d’un texte mais à donner des pistes bibliographiques qui vous aideront dans vos recherches.

Puissent les dieux vous amener à rencontrer un latiniste chevronné sur votre chemin (appréciez l’allitération), ou mieux encore, un ancien professeur (ad hoc) drapé dans son savoir pour éclairer vos justes interrogations : quelle merveille en tout cas que ces Pensées pour moi-même rédigées par Marc-Aurèle, souvent du reste pendant ses campagnes militaires. Elles étaient à l'origine destinées à être détruites à la mort de son auteur. Visiblement un sort plus heureux les sauva de l’oubli.
On ne peut pas dire cela de toutes les œuvres terrestres.

Ne nous privons pas ici pour le plaisir de citer de mémoire le Carthago delenda est qui fut en quelque sorte notre Rosebud intellectuel et chafouin.

Et surtout n’hésitez pas à consulter ces deux petits fascicules, qui sous des dehors un peu gauches, sont d’un adroit recours.
Latin pour les nuls
100% latin
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact