Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > origine hameau des Mercières Caluire et Cuire

origine hameau des Mercières Caluire et Cuire

par atmo, le 20/03/2017 à 11:20 - 387 visites

Hameau des Mercières quartier du Vernay à Caluire et Cuire (origine, historique, étymologie)

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 24/03/2017 à 14:12

Réponse de la Documentation régionale

L’ouvrage Caluire et Cuire histoire de quartiers par Jo Basse, Francis Lavorel, Louis Naumin publié par l'Association pour la promotion de Caluire et Cuire en 1998 s’intéresse notamment au Vernay et au lieu-dit des Mercières. En voici quelques extraits susceptibles de vous intéresser :

AU XVIIIe siècle, « le surplus de la paroisse de Caluire comprend une quarantaine de constructions sur le plateau et une vingtaine aux bords de la Saône ; Le Verney en comporte à peu près autant, soit au sommet, soit sur la pente, soit au pied de la colline »
« Au XVIIe et XVIIIe siècles s’installent ces propriétés, domaines, maisons des champs qui, au XXe siècle deviendront des quartiers : au Verney, Montchoisy et le château de Vernay ; (…)
« Jusqu’à la dernière guerre, le Vernay était en grande partie recouvert par les champs, à l’exception des environs immédiats de la place et du début des chemins qui y convergent.
»

Jo Basse consacre une dizaine de pages au Verney dans cet ouvrage. Ce chapitre s’intéresse à plusieurs lieux, institutions et personnalités de l’ancien hameau : l’institution Saint-Irénée, le collège André Lassagne, Eugène Villon, la place du Vernay et sa croix… et les Mercières :

« Les Mercières
On en parle déjà au XIVe siècle, comme d’une grange monastique, possession de l’abbaye de l’Ile-Barbe dépendant du prieuré de Rillieux. Ces granges étaient des exploitations rurales mises en valeur par des frères convers. (…) On a avancé plusieurs hypothèses sur l’origine du nom des Mercières ; aucune n'est pleinement satisfaisante. En voici une assez séduisante : les Mercières ont appartenu à une époque aux religieuses de la Merci, chargées d’accueillir les chaînes des prisonniers.
Au niveau de ce hameau et en retournant vers l’ouest, le chemin des Mercières a révélé, au cours de travaux, la présence de structures importantes et anciennes. Leur origine nous est inconnue. La grange des Mercières devait être en rapport avec les nombreux établissements religieux du plateau en ce XIVe siècle si fécond dans ce domaine.
»

L’association pour la promotion de Caluire et Cuire a publié plusieurs fascicules sur l’histoire de la commune et édite une gazette. Vous pouvez consulter ces documents à la Bibliothèque municipale de Lyon.
Vous pouvez également contacter l’association par le biais de son site web.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact