Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Memoire et vélo

Memoire et vélo

par Snot, le 13/03/2017 à 20:26 - 1306 visites

D'où vient l'expression "ça ne s'oublie pas c'est comme le vélo"?
Pourquoi dit-on cela?

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 15/03/2017 à 16:21

Bonjour,

A défaut de pouvoir vous indiquer l’origine de l’expression, nous vous expliquerons le pourquoi de celle-ci.

Pour commencer, « c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas » est absente des dictionnaires d’expressions et locutions que nous avons consultés. Nous devons donc nous contenter de l’article « pourquoi dit-on que le vélo ne s’oublie jamais », publié sur 20 minutes.fr qui explique qu’il est" impossible de savoir qui le premier a dit: «C’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas.» L’expression existe en anglais («like riding a bicycle»), où elle est également apocryphe".

Donc mystère … mais alors me direz-vous pourquoi faire du vélo ne s’oublie pas ? :

"Dans l’ensemble, les apprentissages sensori-moteurs, comme faire du vélo, nager, conduire, ne s’oublient jamais car ils dépendent d’un système de mémoire différent de celui qui s’occupe des connaissances, mots ou images. En effet, des chercheurs avaient découvert que des personnes (non âgées) ayant des lésions de l’hippocampe (blessures de guerre, etc.) pouvaient néanmoins mémoriser des apprentissages moteurs, mais sans s’en rendre compte consciemment. Le neuropsychologue Larry Squire a donc fait une distinction entre deux grands systèmes de mémoire, la mémoire déclarative, qui est la mémoire consciente des mots, images et visages et par ailleurs la mémoire procédurale qui concerne la mémoire des habitudes motrices. Faire du vélo, conduire une voiture, nager… font donc partie de cette mémoire procédurale basée sur d’autres systèmes du cerveau (corps striés) et notamment le cervelet qui serait le siège des automatismes, marcher, manger… Ces automatismes bien consolidés par des milliers de répétitions sont très solides et ne s’oublient quasiment pas (même si la performance en elle-même baisse".
Source : scienceshumaines.com, voir aussi lemonde.fr)

L’usage de cette expression comme le rappellent les auteurs suivants n’est donc pas dénué de fondement scientifique :

- Le Vélo Par Michel Dalloni
- Manuel de psychologie cognitive par Laure Léger.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact