Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Drap noir

Drap noir

par anniemichel, le 09/03/2017 à 13:11 - 1939 visites

Origine de la présence de drap noir entourant le porche d'un immeuble pour informer du décès d'un des occupants.
Coutume nationale? Date de sa mise en place et de sa fin?
Merci de votre réponse.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 11/03/2017 à 16:39

Bonjour,

Le Guichet du Savoir a déjà répondu à une question similaire : tentures et deuil.

Citer:
Seul l'ouvrage 100 réponses aux questions sur le deuil et le chagrin de Nadine Beauthéac indique que les tentures de deuil [étaient] autrefois mises aux portes des maisons fortunées pour indiquer un décès.

Les autres documents consultés ne mentionnent pas cette distinction de classe sociale.
Ce serait plutôt l'arrivée de la modernité et l'influence américaine qui serait à l'origine de la disparition de cette coutume... :
Alors que pendant des siècles, les hommes dans les sociétés occidentales avaient vécu dans une familiarité avec la mort, le XXe siècle a inversé ce rapport pour en faire un interdit. Les signes de la mort tels que les tentures à la porte de la maison du défunt, le convoi funéraire circulant à travers les artères des villes et des villages, le port du vêtement de deuil pendant une durée déterminée ont été effacés. D’après Philippe Ariès, auteur des Essais sur l’histoire de la mort en Occident, cet interdit de la mort, afin de préserver le bonheur des vivants, est né aux Etats-Unis au début du XXe siècle.
source : Six Feet Under ou la mort comme pré/texte / Véronique Bui - Université du Havre

Lire aussi ces autres documents :
- Pas forcément chez certaines familles : Moreaux Pascal, « Souvenirs d'enfance. », Études sur la mort 2/2010 (n° 138) , p. 23-27
- « Comptes rendus. », Ethnologie française 2/2010 (Vol. 40) , p. 365-379

Nous vous laissons consulter l'ouvrage intitulé Essais sur l'histoire de la mort en Occident : du Moyen Âge à nos jours de Philippe Aries, actuellement en prêt qui semble aussi aborder la question.

Nos recherches sur le sujet, nous ont toutefois amenées à découvrir ces faits intéressants que nous vous faisons partager :
Au Moyen-âge, les tentures funéraires étaient tellement onéreuses qu'il arrivait que des familles fortunées en fassent don à des hôpitaux ou églises pour l'enterrement des plus pauvres. Ces tentures recouvraient le cercueil. Chez les familles de sang noble, les chambres étaient "tendues de noir" à l'occasion d'un décès.
L'usage du noir pour le deuil serait d'origine espagnole, et l'une de ses premières représentations se trouve sur le tombeau de Sancho Diaz de Carillo, datant de la fin du XIIe siècle, conservé au Musée d'art catalan de Barcelone.
source : Les étoffes du deuil de Françoise Piponnier in A réveiller les morts : la mort au quotidien dans l'Occident médiéval / sous la dir. de Danièle Alexandre-Bidon et Cécile Treffort.

Pour en savoir plus au sujet de ces tentures funéraires, nous vous conseillons de contacter les Amis du Musée funéraire national.


Malheureusement il ne nous est pas possible de consulter l'ouvrage de Philippe Aries, Essais sur l'histoire de la mort en Occident : du Moyen Âge à nos jours, pour apporter des éléments supplémentaires à notre première réponse, celui-ci étant cette fois encore emprunté...


Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact