Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Mis en oeuvre d'un plancher lamellé-collé

Mis en oeuvre d'un plancher lamellé-collé

par Alicanacar, le 28/02/2017 à 21:06 - 1238 visites

Bonjour, j'aimerais avoir des renseignements sur les planchers en lamellé-collé (bois). Les avantages et inconvénients, sa mise en place, l’intérêt de son utilisation en rénovation par exemple.
Ensuite, une comparaison avec la poutre pleine.

Bien à vous,

Merci.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 02/03/2017 à 17:34

Bonjour,

Tout d'abord une petite présentation des planchers massifs en bois :

b10 70 Planchers massifs en bois: planchers pleins
Les planchers massifs en bois sont constitués de poutres pleines, de lamelles ou d'éléments en lamellé-collé assemblés en un élément plan.
Les poutres ou les éléments en lamellé-collé sont livrés sur le chantier (en général, ils présentent déjà un usinage en rainures et languettes) et assemblés pièce par pièce pour former le plancher.
Par contre, les planchers de planches juxtaposées sont exécutés en atelier à partir de lamelles individuelles assemblées par des chevilles ou des pointes en éléments qui sont mis en œuvre avec des assemblages spéciaux.
Les planchers en lamellé-collés font partie du même type de construction et sont constitués d'éléments pouvant atteindre 600 mm de largeur assemblés entre eux.

Avantages
- Hauteur réduite de la construction
- Montage rapide
- Structure de plancher pouvant recevoir des charges immédiatement
- Possibilité de fabrication en atelier
- Possibilité de laisser la sous-face apparente
- Climat sain grâce au taux de bois élevé
- Pour ce qui est de l'isolation phonique, elle est améliorée par le poids supérieur des planchers massifs par rapport aux planchers à solives

Inconvénients
- Des dimensions de retraits et de gonflement plus importantes doivent être prises en compte
- Consommation de bois plus importante
- Portance relativement limitée par rapport à la quantité de bois mise en œuvre

b10 71 Planchers massifs en bois avec rainure et crête, planchers lamellé-collé
Les planchers en bois profilés (rainures et languettes) (ill. b396) comme les éléments en lamellé-collé profilés (ill. b394 et b397) sont souvent décrits comme des planchers pleins. Les planchers en lamellé-collé sont, comme une bonne partie des planchers massifs en bois, fabriqués à partir de sections collées. Les éléments de plancher lamellé-collé sont plus larges que ceux des planchers en bois massif et donc montés plus rapidement.

source : Bois : systèmes constructifs / Josef Kolb; traduction française Xavier Bélorgey

Lire aussi :
- Le bois lamellé-collé : esthétique et performant
- Parquet massif : les avantages et les inconvénients du parquet massif
- Le parquet en bois massif
- Bois lamellé-collé
- Art et techniques du parquet / Franck Briatte

Nous vous conseillons, pour plus de précisions, de poser votre question à un professionnel ou sur le site du Portail du bois lamellé.

Bonne journée.

Réponse de Alicanacar

par Alicanacar, le 08/03/2017 à 20:30

Bonjour, j'aimerais bien savoir la mise en oeuvre d'un plancher lamellé-collé, les étapes à suivres.

Bien à vous,

Merci.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 11/03/2017 à 15:02

Bonjour,

Voici les indications que nous trouvons dans l’ouvrage de René Vittone, Bâtir : manuel de la construction (p.507) :

« Planchers en bois lamellé

Ces planchers sont composés de planches de qualité inférieure ayant des propriétés mécaniques variables et provenant de bois de pays disponibles en grande quantité. Ces planches sont posées sur chant et jointives. L’assemblage peut être réalisé par clouage, par vissage ou par collage. La distribution répartie des joints des planches permet de frabchir des portées supérieures à celles des planchers à solivages, jusqu’à 8m.
Afin d’améliorer l’isolation phonique, les planchers peuvent recevoir, en partie supérieure, des couches complémentaires tels que panneaux d’agglomérés de bois, plaques de plâtre pour sol, chapes de béton, formant ainsi un plancher flottant.
Les essences de bois les plus utilisées pour un bon rapport coût-résistance-poids sont les résineux. La hauteur courante des planches de chant se situe entre 10 et 24 cm. Pour un prédimensionnement, on peut admettre une hauteur égale à 1/35e de la portée. L’épaisseur des planches varie de 24 à 25mm.
La longueur d’appui des planchers sur les poutres en bois ou en métal est d’au moins 50mm. La fixation se fait directement par clouage de chaque planche sur une lisse ou par l’intermédiaire d’équerres métalliques. En cas de planches en quinconce, une cale clouée est placée sous la planche surélevée.
La sous-face du plancher est généralement finie et ne nécessite pas la pose d’un sous-plafond. Pour les plafonds apparents, on cherche à atténuer les déjointements éventuels entre les planches par des chanfreins ou des mouchettes. Ce sont les planches en quinconce qui sont le plus fréquemment utilisées. Par ailleurs, elles apportent une amélioration des performances acoustiques.
Les planchers peuvent rester apparents sur leur face supérieure. Dans les solutions courantes, un revêtement de sol est rapporté et nécessite un support. Le choix d’un support dépend essentiellement du type de revêtement de sol et de ses exigences (planéité, stabilité, étanchéité…) et des exigences acoustiques et phoniques des locaux. »

L’ouvrage Construction de maisons à ossature bois, d’Yves Benoît et Thierry Paradis, donne des indications p.164-165 sur la pose des planchers lamellés-cloués (ou collés, ces deux techniques suivant un principe similaire).


Voici d’autres ressources en complément :

- La maison à ossature bois par les schémas : manuel de construction visuel, Yves Benoit
- Bois : systèmes constructifs, Josef Kolb
- Construction en bois : matériau, technologie et dimensionnement, Julius Natterer, Jean-Luc Sandoz, Martial Rey
- Plancher en bois massif, cndb.org
- Plancher bois : généralités, réglementation, règles de pose, bois.com
- Guide technique – plancher, Silverwood
- Planchers autoporteurs, lamellix.fr


Pour des informations plus précises, veuillez vous adresser à un professionnel.


Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact