Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Nom des apôtres avant d'être traduit

Nom des apôtres avant d'être traduit

par Nanie france, le 06/01/2017 à 02:51 - 593 visites

Bonjour j'aimerais connaître le nom original des 12 apôtres merci de bien vouloir me renseigner
Cordialement

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 07/01/2017 à 11:15

Bonjour,

Les apôtres sont les douze disciples choisis par le Christ et envoyés en mission (Mt 10, 2-4 ; Mc 3, 16-19 ; Lc 6, 14-16 ; Ac 1,13) : André, Barthélémy, Jacques le Majeur, Jacques le Mineur, Jean, Judas, Jude, Matthieu, Philippe, Thomas, Simon dit le Zélote et Simon Pierre. Judas, après sa trahison a été remplacé par Matthias. Paul, qui ne fait pas partie des douze, a lui aussi été appelé apôtre.
source : Dictionnaire culturel du christianisme / Nicole Lemaître, Marie-Thérèse Quinson, Véronique Sot

Vous souhaitez connaître le nom d'origine des apôtres, mais en quelle langue ?
Comme nous l'expliquions dans une précédente réponse, la Bible n'est pas une seul livre mais un " recueil de livres écrits par des auteurs différents à des époques différentes. La Bible est divisée en Ancien et Nouveau Testament. L'Ancien Testament (rédigé en hébreu) comprend tous les écrits se rapportant à l'Alliance de Dieu avec le peuple juif. Le Nouveau Testament (rédigé en grec) est le recueil des écrits concernant l'Alliance établie par Jésus-Christ. Les juifs comptent 39 livres pour l'Ancien Testament, les catholiques, qui ont admis les livres ajoutés par la version grecque des Septante, en reconnaissent 45. Quant au Nouveau Testament, ses 27 livres sont généralement admis par les diverses confessions chrétiennes.
Après une période de transmission orale, depuis le XIIIème siècle avant J.C., le texte de l'Ancien Testament prend sa forme définitive en hébreu, entre le XIème et le VIème siècle avant J.C. L'ensemble des livres est achevé au Ier siècle avant J.C. Les textes du Nouveau Testament seront rédigés en grec au cours du Ier siècle après J.C., puis seront traduits en latin (Vulgate).

Nous vous invitons à lire l'ouvrage intitulé Prophètes, apôtres et disciples dans les traditions chrétiennes d'occident : vies brèves et listes en Latin de François Dolbeau qui rappelle les différentes sources mentionnant les apôtre et les différentes listes d'apôtres rapportées par les textes.
En voici un extrait :
" Les douze apôtres et les soixante-dix (ou soixante-douze) disciples du Christ représentaient le premier cercle des croyants, le fondement sur lequel s'était édifiée l'Église. Parmi les chrétiens, ils suscitaient la curiosité, et l'on voulait connaître à leur sujet plus de détails biographiques que le Nouveau Testament n'en fournissait. Des listes commentées d'apôtres et de disciples circulèrent ainsi en de nombreuses recensions, durant l'Antiquité tardive et le haut Moyen Âge, dans la plupart des langues des communautés chrétiennes. Les textes les plus anciens furent rédigés vers la fin du IVe siècle, en grec et - peut-être de façon en partie indépendante - en syriaque; certains sont anonymes, d'autres copiés sous des noms susceptibles de faire autorité: Epiphane de Salamine, Hippolyte, le martyr Dorothée de Tyr en grec; Irénée de Lyon et Eusèbe de Césarée en syriaque. Puis, des traductions ou des adaptations se répandirent en latin, en irlandais ancien, en vieux-slave, en arménien, en géorgien, en arabe, en copte, en guèze et même en sogdien. Par leur contenu narratif, tous ces textes sont plutôt pauvres et presque entièrement légendaires, mais leurs multiples remaniements reflètent les efforts des églises locales pour établir ou confirmer leur apostolicité. D'autre part, le succès de ces listes manifeste un désir général de remonter aux origines du christianisme et de sacraliser l'espace, à une époque où se développait aussi la pratique des pèlerinages."

Vous pouvez aussi consulter ces précédentes réponses :
- les apôtres et du guichet
- traduction en araméen

Voici quelques noms d'apôtres en hébreux, araméen ou grec trouvés sur quelques sites internet qui pourront peut-être satisfaire votre curiosité :

Shimon = Simon qui s'est ensuite appelé Pierre : Cephas / Kephas (qui signifie pierre ou rocher en araméen)
Yakov ou Ya'aqov ou Yaakov = Jacques
Yochanan ou Y'hochanan ou Yohanân = Jean
Bar-Talmai ou Bar-Tôlmay = Barthélémy
Judah (qui n'est pas judas) = Jude
Mattithyahu = Matthieu
Tau’ma (nom araméen) = Thomas
Theudas ou Yehuda ou Yehoudah = Judas
Andreas (nom grec) = André
Filippos (nom grec) = Philippe
Yehuda = Judas

Bonne journée.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact