Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Vaisselle et bactérie

Vaisselle et bactérie

par Shanti1, le 01/01/2017 à 20:51 - 710 visites

Bonjour,

Après avoir mangé, si on lave juste à l’eau chaude et essuie immédiatement son assiette et ses couverts, cela suffit-il à éviter les bactéries.

Merci d'avance pour votre réponse.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 04/01/2017 à 10:19

Bonjour,

Il est loin ( ?) le temps où on pouvait donner l’eau de vaisselle au cochon… Aujourd’hui nettoyer sa vaisselle sans produit détergent paraît difficile à concevoir.
Pour une vaisselle nettoyée juste après manger, où la saleté n’adhère pas ou très peu, l’eau peut effectivement suffire à éliminer les dépôts alimentaires. Dans le cas d’une vaisselle grasse, il sera nécessaire d’augmenter la température de l’eau en conséquence pour la dégraisser efficacement.
En revanche, l’eau de vaisselle ne suffira pas à éliminer les bactéries, moisissures et autres virus, pathogènes pour certains, qui prolifèrent dans votre cuisine, votre évier… et votre éponge.
En effet, dans une cuisine les conditions idéales sont réunies pour la prolifération des micro-organismes : présence de matières organiques, chaleur et humidité. Ceux-ci proviennent des aliments, des personnes, des animaux, de l’air…

Pour éviter d’étaler ce bouillon de culture sur vos assiettes et mettre en danger votre santé, veillez à bien respecter certaines mesures d’hygiène :

« Le meilleur agent désinfectant demeure l’eau de javel. Préparez une solution désinfectante en mélangeant 1/10 d’eau de javel et 9/10 d’eau et plongez-y votre éponge entre 10 et 30 secondes. Une fois l’éponge désinfectée, retirez-la de la solution et faites-la sécher.
Vous pouvez également utiliser le four à micro-ondes pour désinfecter votre éponge. Plongez simplement l’éponge dans un bol d’eau, portez celui-ci à ébullition pour tuer les germes et faites sécher l’éponge par la suite.
Une fois votre éponge bien nettoyée, assurez-vous de vous laver les mains. Après tout ce frottage et ce nettoyage, vous serez entré en contact avec tous les organismes qui, au départ, avaient transformé votre éponge en incubateur à microbes. »

Evitez également d’essuyer votre vaisselle avec un torchon si celui-ci n’est pas strictement réservé à cet usage (évitez surtout d’utiliser un torchon qui vous sert d’essuie-main…).


Ce document de l’Anses sur l’hygiène domestique revient sur les moyens de lutte contre les micro-organismes :

« Les équipements, les ustensiles et autres objets de la cuisine : nettoyage, désinfection, traitement thermique
Le nettoyage des équipements et des ustensiles a pour but d’éliminer la majeure partie des souillures et des microorganismes présents sur leurs surfaces. Les souillures emportées vers l’égout sont autant de nutriments en moins pour la multiplication microbienne. Si de plus, les surfaces sont sèches après ce nettoyage, la multiplication sera impossible.

Après l’étape de nettoyage, une désinfection qui a pour objectif de réduire la quantité de micro-organismes peut être préconisée sur des surfaces très sales, ou au domicile des personnes à risque.
Le meilleur désinfectant à la disposition de tous est l’eau de Javel (hypochlorite de sodium), ou le dichloroisocyanurate de sodium appelé « eau de Javel en pastille ». Ces produits sont très efficaces pour désinfecter les éponges et autres ustensiles de nettoyage à condition que ces derniers soient d’abord lavés. Attention, l’eau de Javel ne doit jamais être mélangée à un acide (détartrant par exemple) ou chauffée car dans les deux cas cela provoque le dégagement de chlore gazeux toxique. Quant aux détergents bactéricides à usage domestique (par exemple un liquide vaisselle désinfectant), leur utilité en hygiène domestique n’est pas démontrée.

A chaque fois que des aliments se sont répandus dans le réfrigérateur, il faut nettoyer sans tarder les surfaces souillées. Un nettoyage complet de toutes les surfaces intérieures doit être pratiqué autant que nécessaire et en tout cas au moins une fois par an. Retirer préalablement les clayettes et autres accessoires qui doivent être nettoyés séparément.

Toutes les surfaces nettoyées (ustensiles, vaisselle, plan de travail etc.) doivent ensuite être essuyées à l’aide d’un torchon propre, d’un papier absorbant à usage unique ou mises à sécher.

La chaleur est un très bon moyen pour détruire la majorité des micro-organismes (température supérieure à 60°C). La tendance actuelle, pour raison d’économie d’énergie est à la diminution des températures autant dans le lave-vaisselle que dans le lave-linge. Il est recommandé de pratiquer périodiquement un lavage à au moins 60°C et systématiquement quand le linge ou la vaisselle sont très sales (Stahl Wernersson et al 2004.).

Enfin, il faut ajouter une recommandation à propos des appareils destinés à traiter l’eau. Il s’agit soit d’appareils indépendants du robinet (type carafe) soit d’appareils connectés de façon temporaire ou permanente au robinet. Il convient de respecter scrupuleusement la notice d’utilisation du fabricant pour leur maintenance et leur remplacement car, mal utilisés ils peuvent être une source importante de micro-organismes. »


Vous pouvez également consulter ce document destiné aux professionnels de la restauration : Hygiène dans les cuisines qui décrit « l'ensemble des principes et des mesures garantissant que les aliments ne soient pas contaminés par des micro-organismes tels que bactéries, moisissures, parasites, virus, devenant ainsi une source de danger pour la santé du consommateur. »


Bonne journée.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact