Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Chapelle du Chemin -Neuf

Chapelle du Chemin -Neuf

par Le Kangourou, le 21/05/2015 à 12:24 - 2376 visites

Bonjour,

Depuis le haut du Gourguillon, on peut apercevoir une chapelle, qui semblerait être celle du Chemin-Neuf. Comment s'appelle cette chapelle ? De quelle époque date-t-elle, quel architecte, quelle histoire..?
Je ne trouve rien sur internet...
Merci de votre aide !

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 26/05/2015 à 11:56

Réponse de la Documentation Lyon et Rhône-Alpes

Bonjour,
Nous trouvons très peu d’informations sur la chapelle qui se signale à la hauteur de la montée du Gourguillon. Les quelques renseignements dont nous disposons proviennent de l’ouvrage Histoire des églises et chapelles de Lyon T.01, p. 323-326, ouvrage par ailleurs accessible sur Internet en version intégrale à partir de la bibliothèque numérique Gallica.

Située 59, montée du Chemin–neuf, la chapelle de Marie-Thérèse appartenait aux religieuses de ce nom. C’était le siège de la maison–mère de la congrégation. Le livre « Histoire des églises et chapelles de Lyon » apporte également quelques éléments historiques sur cette congrégation.

La construction de la chapelle de Marie-Thérèse se situe entre 1870 et 1875. Construite dans le style Bossan comme à Fourvière, on retrouve certains motifs architecturaux identiques, elle est l’œuvre des architectes Franchet et Mortamet. Sur la postérité de Bossan dans la région lyonnaise nous vous invitons à lire Le mythe de la primatie des Gaules: Pierre Bossan (1814-1888) et l'architecture religieuse en Lyonnais au XIXe siècle

Le 05 août 1875, Mgr Thibaudier, évêque auxiliaire de Mgr Ginouilhac et futur archevêque de Cambrai, consacra solennellement la chapelle dédiée au Sacré-Cœur avec Sainte-Thérèse pour seconde patronne.

Une vue de cette chapelle (la seule ?), prise entre 1918 et 1945, est disponible sur le site de la bibliothèque numérique de Lyon Numélyo

Citer:
« La chapelle construite dans le style de M.Bossan (architecte de Fourvière) ne comprend qu’une nef avec deux chapelles au transept. Son élévation lui donne un air majestueux, tempérés toutefois par l’aspect gracieux des ornements et des décorations dont on va parler : C’est en somme une des belles chapelles de Lyon. Le maitre hôtel n’offre pas de sculptures particulières, mais il est abondamment éclairé par cinq vitraux présentant chacun deux compartiments ; en haut un saint ou une sainte, au bas une scène appropriée à l’histoire de la congrégation. Voici l’énumération de ces sujets : Sainte Thérèse, Sainte Claire, Saint augustin, et Saint Bruno, fondateur de l’ordre des Chartreux auquel appartint le père Lespiaut, Mère Marie-Thérèse de Jésus, fondatrice, consacre au Sacré-Cœur la première maison de la congrégation ; mère scolastique, deuxième supérieure, les fait approuver à Rome par Grégoire XVI ; enfin le chanoine Alibert, secrétaire de l’archevêché de Lyon et ancien aumônier de la maison, veille à l’exécution de cette règle.
Les deux chapelles latérales sont consacrées à la sainte Vierge et à saint Joseph dont elles renferment les statues. Près de la table de communion se trouve une belle chaire en bois sculpté, décorée de portraits de saint Pierre et saint Paul. Le long des murs court un rang de stalles et de boiseries exécutées sur les dessins de M. Tremont. Au fond de la chapelle s’élève une vaste tribune. La sacristie est enrichie de quelques ornements et de missels anciens ; enfin un très remarquable Christ en ivoire, présent du cardinal Fesch, orne l’intérieur de la communauté. »

Source : Histoire des églises et chapelles de Lyon T.01

Une religieuse de la Communauté du « Chemin neuf », occupant actuel des lieux, a eu l’amabilité de nous apporter les précisions historiques suivantes :

- Les bâtiments adjacents à la chapelle ont abrité un pensionnat accueillant des enfants de primaire au certificat d'études.

- Puis le Petit séminaire de la Primatiale St Jean qui est devenu collège libre vient s'installer dans les lieux et les sœurs en assurent la cuisine et le blanchissage.

- Cela redeviendra une école, puis un foyer d'étudiantes.

- En 2006 les soeurs quittent les lieux pour se regrouper dans leur maison à Pélussin (42) et confie la suite de leur mission à la Communauté du Chemin Neuf qui poursuit la mission de foyer d'Etudiants.

- Actuellement il s'agit toujours d'un foyer d'étudiants devenu mixte au départ des religieuses de Marie Thérèse avec une proposition de découverte de la vie chrétienne.


Pour aller plus loin :

- L'oeuvre de Pierre Bossan, architecte : basiliques, églises, chapelles, monuments civils, tombeaux, bronzes, orfèvrerie, ... : monographie de la chapelle de Saint-Thomas d'Aquin à Oullins (Rhône), peintures, sculptures, décoration intérieure

- Pierre Bossan Architecte. Sa Vie - Son Caractère - Son Oeuvre - Sa Doctrine

- Guide de la colline de Fourvière et du Vieux Lyon

- La colline de Fourvière

- L'accomplissement de Fourvière: la colline au fil du temps

- Guide des églises de Lyon

- Eglises de Lyon
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact